477 views 10 comments

Les 10 shôjo que je ne lirais probablement jamais

by on5 mai 2015
 

S’il y a une chose à savoir sur moi, c’est que je suis très sélective concernant mes lectures. Je reste même trop campée sur mes positions. Il m’arrive parfois de me dire que je ne lirais pas un manga parce que sa couverture ne me plaît pas. Le Top Ten Tuesday proposé par le blog d’Iani tombe donc à pic, puisqu’il s’agit des dix shôjo que ne je lirais probablement jamais ! Voici donc ma sélection de ceux qui n’obtiendront pas mes faveurs pour l’instant.

Regarder un anime, avant de lire le manga dont il est adapté, est ce qui me rebute la plupart du temps. Je sais ce qu’on va me dire, une adaptation n’est jamais identique à l’original, je risque de vraiment rater quelque chose, etc. Seulement, je n’y peux rien, je perds très vite la motivation de le lire, car on retombe constamment sur les mêmes situations.

topten_sawako

Sawako : la patience n’est pas au rendez-vous quand il s’agit de commencer cette série. En plus d’avoir regardé l’anime (que j’ai beaucoup aimé au passage), je ne veux pas m’attaquer à une histoire qui comporte pour l’instant 21 tomes en France et qui est toujours en cours de parution au Japon. Je sais que la romance est très lente, dans ce genre de situation, regarder l’anime me suffit amplement. Tu auras beau me dire que ce shôjo est génial, mignon, tout ce que tu veux, malheureusement ma motivation ne supportera pas !

Je passe également mon chemin lorsqu’un manga possède un coup de crayon trop enfantin ou trop « cliché ». J’entends par cette qualification les gros yeux qui englobent tout le visage de nos héroïnes. Généralement, parmi tous les shôjo concernés dans cette catégorie, le personnage principal est une gamine prépubère de 12 ans avec un talent caché, qui va vivre un amour avec le bad boy, rencontrer des problèmes, etc. Quand j’étais plus jeune je n’étais pas si sélective, mais arrive un moment où je ne m’intéresse plus à ce genre de scénario (et à ce type de dessin).

topten_kilari

Kilari : dans la lignée de Sawako, j’ai entre-aperçu des bribes d’épisodes qui m’ont mis au parfum sur ce shôjo. Il ne m’intéresse absolument pas, d’une part car l’héroïne me semble cruche avec ses gros yeux plein d’étoiles et d’amour à donner, d’autre part tout ce qui se déroule autour de ces idoles me dépassent un peu quelques fois. C’est aussi difficile de lire un shôjo ayant pour thème la musique. Il faut pouvoir visualiser l’air musical proposé, ce n’est pas simple pour tout le monde, et dans ce cas, autant porter son attention vers un anime ou un drama s’il y a une adaptation.

topten_nodame

Nodame Cantabile : ce shôjo est victime de son anime principalement. Je ne le lirais pas car j’ai regardé les je-ne-sais-combien de saisons adaptées du manga, et j’en ai eu un peu marre. Si tu me parles de Nodame Cantabile, c’est à son adaptation animée que je penserais. Qui plus est, il s’agit ici d’un manga mettant la musique classique en avant, ce qui rejoint un peu mon avis sur Kilari : c’est difficile de rentrer parfaitement dans le récit lorsqu’on ne peut pas entendre ce qu’a voulu faire passer l’auteur.

topten_chocolat et vanilla

Chocola et Vanilla : je regardais l’anime étant plus jeune à la télé, et je pense qu’en 52 épisodes, c’est une sacrée partie de l’histoire qui a été raconté. Aucune idée si c’est l’adaptation exacte du manga, mais bien que le coup de crayon de Anno Moyoco me plaise, je n’aurais jamais la patience de commencer le livre papier, surtout s’il s’agit du même scénario. Huit tomes, c’est peu, peut-être qu’un jour je craquerais et qu’au lieu de re-regarder les épisodes, je découvrirais le manga lui-même !

topten_gokusen

Gokusen : j’ai vu tous les drama Gokusen, pour les beaux-gosses, je l’avoue. J’ai vraiment adoré. Seulement, je me répète encore et encore, avoir les mêmes intrigues qui se déroulent sur une dizaine de tomes va vite me lasser, d’autant plus qu’ils ne sont pas encore tous paru en France. Bien que les personnages soient vraiment intéressants, que le thème abordé est peu courant, je n’en voudrais pas dans ma bibliothèque et préfère me contenter des versions écran.

Les mangas suivant sont ceux qui ne m’attirent tout simplement pas pour diverses raisons personnelles, que ce soit le dessin, la flemme de les lire ou encore la thématique qui me semble inintéressante. A part un ou deux shôjo dont j’ai entendu parlé et sur lesquels j’ai fait quelques recherches, les autres me laissent parfaitement de marbre, et jamais je n’ai eu envie de les feuilleter.

topten_hostclub

Host club – le lycée de la séduction : je ne sais plus si j’ai regardé l’anime avant de penser au manga. En tout cas, il n’a pas dû me plaire, et c’est encore un énième shôjo avec une romance qui dure des plombes. J’ai déjà rencontré la thématique du cross-dressing dans la série Parmi Eux et je n’avais pas spécialement envie de ça à nouveau, surtout sur une aussi longue histoire. 

topten_alice

Alice au royaume de Cœur : je n’ai honnêtement juste pas envie d’ouvrir ce manga. Le titre ne me plaît pas et c’est encore une fois une adaptation bien farfelue du conte de Lewis Carroll. Même le chara-design assez agréable ne suffit pas à me tenter. Il m’est souvent arrivée de tomber sur des critiques assez négatives sur cette série, ce qui n’arrange rien. Je ne comprends pas pourquoi les illustrations sont à la verticales, ni pour quelles raisons la mangaka a décidé de placer autant de personnages. Bref, ciao Alice !

topten_angelsanctuary

Angel Sanctuary : un scénario qui semble bien trop complexe pour mon petit cerveau qui n’a pas envie de se prendre la tête… dommage, je suis certaine qu’Angel Sanctuary est un excellent manga. Cela dit, une force invisible m’empêche de l’ouvrir. Bien que les dessins soient de qualités, le coup de crayon ultra précis de l’auteur me gène presque. Malheureusement, aucun manga de Kaori Yuki n’a retenu mon attention, ça ne sera pas celui-ci qui fera l’exception.

topten_plum

Plum, un amour de chat : je n’ai jamais eu envie de lire un manga ayant pour protagoniste principal un animal. Regarder un film, oui, un OAV, oui, mais la lecture ne m’a pas tenté plus que ça. Plum ne sera donc probablement pas dans ma bibliothèque, et s’il m’arrivait un jour de le feuilleter, c’est parce que je l’aurais emprunté à un ami ou qu’on m’en aura fait cadeau. Pourtant je suis une addict de chat, mais ma conscience m’averti de ne pas me lancer la dedans ! Pourquoi ? Tout simplement car j’aime pouvoir m’identifier à l’héroïne, et qu’un chat, c’est quand même un poil compliqué pour faire la comparaison.

topten_lilylamenteuse

Lily la menteuseje termine par ce manga car j’avoue être à court d’arguments vraiment convaincants. Je ne sais pas toi, mais il y a bien des shôjo qui ne te disent rien juste avec le titre, le résumé, ou en regardant la couverture, non ? Dans mon cas, Lily la menteuse ne me fait ni-chaud ni-froid, que ce soit son nom où le coup de crayon. Quand ce dernier critère ne me plaît pas, on peut être certain que je passerais à côté sans y jeter un coup d’œil.

C’était donc une sélection des quelques mangas qui ne retiennent absolument pas mon attention. Grâce à cet article, ils ont pu être mis sur le devant de la toile, c’est sûrement la seule fois où j’aurais l’occasion d’en parler ! Cela dit, il est possible que dans un futur proche je teste une petite lecture, rien n’est perdu.

Et toi, quels sont les mangas qui ne t’attirent pas et que tu ne liras peut-être jamais ?

comments
 
Leave a reply »

 
  • 3 août 2015 at 03:13

    moi si je veux lire un manga mes critères sont :

    1-bien dessiner
    2-shojo
    3-comédie romance
    4-bon résumé

    Répondre

  • korr
    7 mai 2015 at 00:43

    On a tous des tas de raisons qui nous font fuir un shôjo. Et cela n’enlève en rien le talent de l’auteur ou l’enthousiasme des fans de la série. Mais c’est clair qu’il y a des titres, rien qu’en les voyant ou en lisant le résumé, on sait que ça ne va pas le faire.

    Moi, par exemple, je n’ouvrirai jamais un titre de Mari Okazaki. Pas parce que j’estime que sa production est sans intérêt ou que son dessin me déplait mais simplement parce que je sais que je suis hermétique à ce qu’elle va me proposer. Si dès le résumé, je sens que l’irritation (la mauvaise, celle qui te donne envie de jeter le bouquin à l’autre bout de la pièce) arrive, je n’irai pas plus loin. Bref… chacun ses goûts.

    Sur ta liste Matou, je lis Nodame et Host Club. Les autres titres… je les laisse de côté – mis à part Lily la Menteuse car je suis une grande adepte du Gender Bender. Donc celui-là, je ne serai pas contre investir dessus un jour.

    En ce qui concerne Sawako… c’est un grand point d’interrogation. Ce genre de titre a tendance à avoir une évolution bien prévisible. Cela dit, elle offre un beau panel de personnages secondaires. Et en général, si le couple principal perd vite de son attraction,les couples annexes apportent souvent un regain d’intérêt. Mais bon, tant que ce titre ne sera pas fini, je le mets dans les « peut-être ». Le gros problème avec ce type de série, c’est de savoir pour combien de tomes on s’engage ! Car moi, quand je vois série manga longue, je pense à deux choses :
    1) ça finit comment ?
    2) combien de place ça va prendre pour la ranger.
    Et moi, tant que je n’ai pas tous les paramètres, je patiente (longtemps).

    Répondre

  • 6 mai 2015 at 19:31

    Hey ! C’est assez marrant parce que pour ma part, découvrir un titre via son anime est une raison pour commencer sa version papier. Maintenant c’est peut-être moins le cas, mais avant je me souviens que les anime s’éloignaient assez allègrement de leur support d’origine.

    Je comprends tes réticences par rapport à Nodame Cantabile, surtout que la série est longue. J’avais au départ cette Toutefois, pour avoir testé les deux, le manga parvient tout à fait à retransmettre la musicalité qui pourrait manquer au papier. En effet, les personnages et les situations le retranscrivent bien. 😉 Après c’est le ressenti que j’ai eu.

    Quant à Chocola et Vanilla, n’hésite quand même pas à jeter un œil aux premiers tomes. Le manga est légèrement plus « sombre » tout de même. En plus 8 tomes c’est vite lu et je pense qu’on peut les trouver en bibliothèque. ^^

    Sinon, pareil, Angel sanctuary fait partie de ces séries que je ne pense peut-être jamais lire. Je suis désolée pour les fans, mais je reconnais que c’est un manga qui ne me correspond pas. Je suis friande des trucs torturés, sombres mais rien à faire, j’ai un blocage. 🙁

    Répondre

  • Emashi
    6 mai 2015 at 19:17

    Moi, je n’ai jamais aimé Kaori Yuki et Ako Shimaki, donc, leurs oeuvres ne font pas partie de ma collection.
    Je te sonseille vivement Chocola et Vanilla! Si le début pourra te paraître un peu enfantin, peut-être, je trouve qu’à partir du tome 5, l’histoire devient vraiment géniale! Et la fin est un grand moment! J’ai adoré, alors essaie, vraiment!

    Emashi

    Répondre

  • 5 mai 2015 at 13:18

    J’ai une liste à peu prêt similaire !
    On a beau me dire que Kimi ni Todoke c’est le shôjo par excellence, j’ai lu le premier tome et quel ennui… J’adore les shôjo romantiques mais quand c’est lent à ce point là, c’est juste une torture à suivre.
    Angel Sanctuary j’ai déjà tenté plusieurs fois, mais je fini toujours par abandonner un jour ou l’autre, même si l’histoire complexe m’a l’air interessante. Et sinon moi non plus j’aime pas quand les yeux sont trop gros ^^

    Répondre

  • 5 mai 2015 at 12:42

    Pour Chocola et Vanilla, j’ai vu l’anime et j’ai lu le manga, les deux n’ont rien à voir. Je trouve d’ailleurs la fin du manga un poil dure pour un public aussi jeune que celui visé par l’anime. Mais j’ai été fort surprise, le manga est bien meilleur.

    Pour Host Club, c’est avant tout l’humour décalé qui est au centre de l’histoire. L’histoire d’amour est en troisième plan donc ça gène moins. Je te conseille de tester néanmoins, c’est un des meilleurs shôjo comiques que j’ai pu lire.

    Effectivement, si tu n’accroches pas à Kaori Yuki, Angel Sanctuary, tu peux passer. C’est sa meilleure série mais c’est très spécial. 🙂

    Répondre

    • Matou
      6 mai 2015 at 12:39

      Merci pour tes conseil Miawka ! ARG, je vais vraiment finir par me mettre à Chocola et Vanilla ! Je ne suis pas certaine pour Host Club, je ne suis pas trop tournée vers les histoires comiques (je jure peut-être un peu trop par les romances)

      Répondre

  • 5 mai 2015 at 12:01

    Si mes souvenirs sont bons, Chocolat et Vanilla c’était pas mal du tout.
    Tous les autres je ne les ai pas lu, sauf Angel Sanctuary qui est un de mes mangas préférés depuis toujours. D’ailleurs, ça me donne envie de le relire, tiens 😀 C’est vrai que l’histoire est peut être un peu compliquée, mais c’est ça qui la rend intéressante (et les beaux gosses aussi, ihihih). J’adore les dessins de Kaori Yuki, mais par contre je trouve que les autres ouvres n’ont rien à voir avec celle-ci.

    Répondre

    • Matou
      5 mai 2015 at 12:27

      Merci pour ton commentaire Kalante ! Je pense comme toi concernant Chocola et Vanilla, je me tâte à commencer la lecture finalement. Je comprends en tout cas que la complexité des histoires de Kaori Yuki est un peu… sa marque de fabrique (je peux dire ça de cette manière ?), peut-être que je devrais commencer par une histoire courte qu’elle a écrite.

      Répondre

      • Mindy
        12 mai 2015 at 00:13

        Hello!

        Oh oui! Il faut lire Sugar Sugar Rune *-*
        Le manga diffère beaucoup de l’anime! On va plus dans le sombre, moins gamins et + suivi de l’histoire (l’anime a tendance à faire plein d’épisodes pour rien ^^)
        En plus la fin est extra! Dans un sens… Elle m’a quand même ravie :3 Même si j’aurai voulu plus, toujours plus huhu
        (C’est comme Full Moon, le manga diffère… qu’est-ce qu’il est TOP *o* Autant l’anime est un de mes préférés, autant le manga également mais pour d’autres raisons :D)

        Le seul shojo que j’ai préféré en anime c’est… Princess Tutu ^^
        Ca fait gamine, mais franchement l’histoire ne fait pas trop cul-cul après quelques épisodes!
        Par contre je préfère la fin du manga x)

        Au niveau des autres… Gokusen j’ai bien aimé le manga, de ce que j’en ai lu, surtout qu’on garde le même perso mâle sexy qu’au début *p*
        Angel Sanctuary je me suis fait la même réflexion… mais je le lirai peut-être un jour car les graphismes et l’histoire ont l’air bien.
        Les mangas sur les animaux je m’en fous un peu beaucoup xD
        Host Club c’était bien, je n’ai pas tout lu, mais bon, l’anime me suffit ^^
        Usotsuki Lily j’avais lu le début, mais ce n’est pas un coup de coeur x)

        Hum, bref

        N’hésite vraiment pas pour Chocola et Vanilla!
        Bisous 🙂

        Répondre

Leave a Response