76 vues 2 commentaires

10 yaoi et shôjo avec créatures fantastiques pour Halloween

par le31 octobre 2020
 

Avec la situation actuelle, Halloween se passe confiné. Pas d’enfants qui toqueront à la porte pour nous réclamer des bonbons ou un sort, pas de déguisements dans les rues… Qu’à cela ne tienne, sur Club Shôjo nous avons tout prévu pour te faire passer un Halloween 2020 bien au chaud, tranquillement sous un plaid à lire des shôjo et yaoi.

Si les yaoi et shôjo d’horreur se font plutôt rares, il existe en revanche beaucoup de séries fantastiques présentant des créatures toutes plus ensorcelantes les unes que les autres. Entre les démons, les vampires et autres poupées macabres, la littérature est riche de ces monstres.

C’est pourquoi, Naoko et moi t’avons sélectionné 5 yaoi et 5 shôjo/josei parlant de ces êtres magiques voire horrifiques à travers cet article.

Bonne lecture !

La sélection yaoi de Naoko

Heartless : Un amour avec un démon

Manuel et son succube - Heartless

Manuel et son succube – Heartless

Que dire que je n’ai pas dit dans ma critique ? Un manga qui m’a foutue un énorme coup avec au centre une histoire d’amour entre deux êtres qui s’aiment sincèrement. C’est un manga parfait pour Halloween : il contient un démon où les méchants sont les humains voulant le tuer parce qu’il est un démon même alors qu’il ne fait rien de vraiment répréhensible. Au final c’est surtout Manuel, l’humain, qui tue les gens pour protéger son succube mâle.

Pour être honnête je ne suis pas du tout à l’aise pour parler de ce manga, qui m’a vraiment fait beaucoup de mal tellement il avait une ambiance extrêmement pessimiste et se termine mal. Mais si ça ne te dérange pas, je te le conseille réellement pour une bonne soirée de Halloween.

Mangaka : Nishin Masumi
Nombre de tomes : 1 (terminé)
En savoir plus : Heartless ; Critique du one-shot – par Naoko

Buddhist priest & a spider : Un monstre araignée !!!

Les deux héros du boy's love Buddhist priest & spider

Les deux héros du boy’s love Buddhist priest & a spider

Un yaoi rempli de yokai et un prêtre shintoïste pervers au milieu. On suit un yokai araignée et son histoire d’amour et de sexe avec son amoureux de prêtre bisexuel. L’ambiance est plutôt comique mais le personnage principal correspond totalement au thème de Halloween.

Je te le conseille donc si tu as envie d’une bonne histoire avec un personnage adorable à moitié araignée et le prêtre blasé, coureur de jupons qu’il aime tant. Tu verras également d’autres yokai que croiseront nos personnages dans leur voyage.

Mangaka : Haji
Nombre de tomes : 1 (terminé)
En savoir plus : Buddhist priest & a spider

Encore une nuit blanche et Le futur avec toi : Des démons et leurs histoires entre eux et avec des humains

Pour Halloween quoi de mieux que des démons et des contrats faits avec du sang ? C’est ce que proposent Encore une nuit blanche et sa suite Le futur avec toi.

3 tomes pour Encore une nuit blanche et 2 pour Le futur avec toi font que ce manga est un peu plus long que la plupart des boy’s love dans le commerce. De quoi passer plus de temps à Halloween en lisant une bonne histoire de démons.

En plus, tu auras également deux histoires d’amour, vraiment mignonnes, dont au moins une qui te fera fondre et qui est à l’honneur dans Le futur avec toi.

Mangaka : Yamamoto Kotetsuko
Nombre de tomes : 3 + 2 (séries terminées)
En savoir plus : Encore une nuit blanche, Le futur avec toi

Lover’s doll : Une poupée maudite

Couverture du one-shot Lover’s doll

Un des plus vieux yaoi que j’ai pu lire !

Ici, je te propose non pas une histoire de vampires, non pas une histoire de démons… mais une histoire de poupées maudites !
Cette fois-ci l’histoire d’amour est entre un homme et une poupée qui parle et marche toute seule.

Elle est amusante mais également très touchante. En effet, comme lors de Heartless et, contrairement, aux 2 précédents mangas, la poupée est repoussée pour sa nature sauf par son humain. Mais l’histoire est beaucoup plus optimiste que Heartless, donc personnellement j’apprécie bien plus.

Mangaka : Mishima Kazuhiko
Nombre de tomes : 1 (terminé – commercialisation arrêtée)
En savoir plus : Lover’s doll

 

La sélection shôjo de Nico

Chocola & Vanilla et ses sorcières magical girl

Les jeunes Chocola et Vanilla, sorcières prometteuses

Si tu aimes les récits de magical girls et que celles-ci sont en plus des sorcières, Chocola & Vanilla est fait pour toi. C’est peut-être le manga le plus mignon de ma sélection, mais il ne faut pas trop s’y fier. Des enjeux importants sont tout de même bien présents. En effet, leur arrivée dans le monde des humains n’est pas fortuit : elles ont un objectif à remplir.

On se prend d’affection pour ces jeunes héroïnes courageuses, aux yeux trop adorables. Leur amitié nous touche et la façon dont elle est testée, encore plus ! Qui plus est, leurs costumes sont sacrément classes !

Mangaka : Anno Moyoko
Nombre de tomes : 8 (série terminée)
En savoir plus : Chocola et Vanilla

Vampire knight : vampire & compagnie

Zero, Yûki et Kaname : le trio explosif et sensuel de Vampire knight

Vampire knight est un classique du genre. C’est presque lui qui a lancé la mode des récits de vampires dans les shôjo, tellement le succès était grand.

Certes, ce shôjo est ultra connu et tu l’as sûrement lu mais si tel n’est pas le cas, je te le conseille vraiment pour Halloween (et même pour tous les autres jours de l’année ceci dit) ! Les vampires, ces créatures légendaires qui attisent les passions, sont tous plus séduisants les uns que les autres. D’ailleurs, entre Zero et Kaname, je n’ai toujours pas su choisir. Mon cœur balance !

L’atmosphère est sombre comme il faut mais pas trop non plus, l’histoire sensuelle à certains moments et les dessins sont sublimes. Hino Matsuri n’a pas son pareil pour nous charmer avec ses planches.

Mangaka : Matsuri Hino
Nombre de tomes : 19 (série terminée) + 1 spin-off en cours
En savoir plus : Vampire knight, Vampire knight – Mémoires

Spiritual princess et Divine Nanami : du yokai partout

Spiritual princess Akihime, Shun et Takeru

Akihime, Takeru et Shun de Spiritual princess

Spiritual princess est un josei de Nao Iwamoto qui n’a pas fait beaucoup de bruit depuis sa sortie en France. C’est pourquoi, je tenais à l’évoquer, en plus de Divine Nanami.

Le monde dans lequel notre héroïne évolue est celui des humains mais avec une particularité : les yokai et autres créatures habituellement folkloriques ont tout à fait leur place. Je dirais même plus, elle font partie du quotidien.

C’est assez rare d’avoir une histoire comme celle-ci ! Cela donne notamment des situations très drôles voire banalisées, avec beaucoup d’humour.

L’héroïne, Akihime – si particulière parce que mi-humaine mi-tengu – est tout autant attachante que ses amis. On aime suivre leurs péripéties et voir quelles aventures ils devront affronter ensemble.

Mangaka : Iwamoto Nao
Nombre de tomes : 12 (série terminée)
En savoir plus : Spiritual princess, Critique du tome 1 – par Luthien, Critique du tome 2 – par Luthien

Divine Nanami

Tomoe et Nanami de Divine Nanami

Contrairement au précédent, Divine Nanami propose un univers fantastique et folklorique (démons, yokai, etc.) dans lequel ces créatures étranges restent cachées aux yeux de tous. Certes le commun des mortels vient vénérer les dieux auxquels ils croient en leur adressant des offrandes et des prières. Mais ils ignorent pour la plupart tous que leur existence est bien réelle.

Dans cette série de Julietta Suzuki, Nanami, notre héroïne, se retrouve du jour au lendemain à endosser le rôle de déesse dans un temps quasi en ruines. C’est à partir de là qu’elle va faire la rencontre de Tomoe, ses servants et bien d’autres êtres magiques – plus ou moins sympathiques.

Malgré le côté parfois bon-enfant de l’histoire, certains passages nous rappellent que nous ne sommes pas dans un récit comme les autres. Que ce soit le danger permanent auquel la jeune lycéenne est confronté ou le monde souterrain, dans lequel il ne ferait pas bon vivre pour un humain lambda, la nouvelle vie de Nanami est loin d’être de tout repos. Exit les éventails et autres accessoires de la vie de pacha !

Mangaka : Suzuki Julietta
Nombre de tomes : 25 (série terminée)
En savoir plus : Divine Nanami

The royal doll orchestra : épidémie & zombies !

Illustration du manga The royal doll orchestra

Le chef de l’orchestre royal (Rutile) accompagné du jeune Elestial

Une épidémie ? Des gens atteints d’une folie les transformant en zombie ? Tel est le propos de cette histoire de Kaori Yuki. Toute ressemblance avec la situation actuelle est bien entendu fortuite.

Cette mangaka réussit dans chacune de ses séries à nous plonger dans son univers – souvent macabre – tellement sombre. En seulement 5 tomes, je me suis pas mal attachée aux personnages, en particulier la team de saltimbanques. Le dessin est très chargé et le récit assez dense. Soit on aime soit on déteste, mais il ne laisse pas indifférent. En plus, le suspense est très bien dosé puisque les révélations se font littéralement au compte-gouttes.

Le titre est certes arrêté mais j’estime qu’il vaut le coup d’œil, ne serait-ce que par l’ambiance créée par l’auteure.

Mangaka : Yuki Kaori
Nombre de tomes : 5 (série terminée – commercialisation arrêtée)
En savoir plus : The royal doll orchestra

commentaires
 
Répondre »

 
  • 12 novembre 2020 à 16:10

    je suis pas douée -_- j’ai oublié de cliquer sur publier après avoir écris mon commentaire ^^’
    Je recommence dont, les deux premier titres attirent mon attention, j’aime beaucoup les graphismes. Dans les shojo, j’en connais quelques uns déjà, mais je n’ai toujours pas lu Spiritual princess

    Répondre

    • 12 novembre 2020 à 17:03

      Argh c’est rageant quand ça arrive ! >< Pour les BL, les graphismes sont en effet très attrayants. J'aime particulièrement ceux de Buddhist priest and a spider. Concernant les shôjo, ma sélection est un peu plus classique je le reconnais, comme je me suis basée sur mes lectures et coups de cœur. Spiritual princess peut paraître un peu brouillon au début, beaucoup de texte et pas mal de petites cases mais l'histoire vaut que l'on s'y intéresse. ^^ C'est une série chorale avec pas mal de personnages, et la bande d'amis autour d'Akihime est cool. Merci beaucoup pour ton commentaire 😀

      Répondre

Répondre