354 views 0 comments

L’anniversaire du blog, c’est demain !

by on3 octobre 2012
 

L’anniversaire du blog Club Shôjo se rapproche à grand pas ! La très gentille (elle a une petite auréole sur sa tête d’après ses dires) et sympathique Kimari va être notre victime aujourd’hui.

Konnichiwa everybody !
Il est l’heure de se présenter ! Je m’appelle Kimari, j’ai 16 ans (enfin dans un mois mais on va pas chipoter hein !). Je suis admin depuis peu et pour me reconnaître c’est facile : j’ai toujours une petite auréole au-dessus de ma tête. Ma passion pour les mangas particulièrement les shôjo et josei a débuté il y a environ quatre ou cinq ans grâce au célèbre  Fruits Basket (je remercie au passage le CDI de mon ancien collège qui m’a fait découvrir ce shôjo et faire naître cette passion). J’aime lire également quelques shônen (Fullmetal Alchemist), seinen (Les Vacances de Jésus et Bouddha ou A Lollypop or a bullet) et yaoi (Le jeu du chat et de la souris ou Seven days) lorsque les shôjo romantiques ennuyeux envahissent le monde. 

Quel est le format que tu préfères le plus : manga, anime ou drama ?

Manga bien sûr ! C’est la base de tout, le top du top ! Il n’y a rien de plus agréable que de s’enfermer dans sa bulle avec un bon petit manga (ou pas) et de partir loin de tout, quand on veux, où on veux ! De plus, regarder sur un écran est largement moins agréable que lire sur du papier, personnellement j’aime bien la sensation d’avoir le manga entre mes mains. Et puis, ce n’est pas cool ça, de voir petit à petit sa mangathèque augmenter au fil du temps ? Et de se dire : «  Olalalah si un jour y’a un incendie comment je vais pouvoir tous les sauver ?  ».  Bien sûr je n’exclus pas les anime ni les drama, qui sont très agréables quand notre « Pile A Lire » est au stade KO. J’ai eu certains coups de cœur pour Host club et Lovely Complex niveau anime, et Hana Yori Dango et Heartstrings en drama.

Le type de shôjo que tu aimes lire le plus : shôjo, shônen-ai, yaoi ou josei ?

manga shojo paradise kiss

Illustration du manga Paradise Kiss – George et Yukari

Je vais d’abord exclure shônen-ai et yaoi puisque même si j’aime bien en lire quand l’envie me prend, les shôjo et josei font partie exclusivement du type que je préfère.
J’aime le shôjo pour les moments où je n’ai pas envie de me prendre la tête et que j’ai juste besoin de passer un moment agréable. Evidemment, j’aime le shôjo pour son côté romantique (mais pas trop non plus sinon au bout de la énième série qui nous ressort les mêmes délires gniangnian je dis « STOP! »). J’apprécie l’humour léger du shôjo et également le graphisme comme X/1999 de Clamp, Paradise Kiss de Ai Yazawa ou Angel Sanctuary de Kaori Yuki.
Je suis aussi une très grande fan des josei, pour ses histoires matures qui vous font passer par toutes sortes d’émotions tout en restant réalistes. Récemment, j’ai eu un coup de cœur pour Mari Okazaki avec ses œuvres qui sortent de l’ordinaire. Malheureusement, c’est assez rare de trouver des josei, c’est un type plutôt délaissé.

As-tu un genre d’histoire fétiche ?  fantastique, tranche de vie, mystère, etc.)

Je vais répondre clairement : non *rire*. Bien sûr j’ai quelques favoris mais aucun en particulier ne sort du lot. Tout dépend de l’instant présent. Parfois, j’ai des envies de rire, alors je sors un bon shôjo comique, ou alors quand j’ai envie d’une histoire bien triste qui ferait pleurer un flamand rose je me penche vers les histoires dramatiques. Même si la romance fait partie de mes favoris, j’aime bien les histoires teintées de fantastique ou de suspense  (en passant par les histoires courtes et d’aventure). En bref, j’ai vraiment des goûts très variés, si l’originalité était un genre d’histoire il serait mon préféré (même si revenir aux bases ne fait pas de mal).

Parle nous d’un shôjo que tu détestes !

J’aurais du mal à vous dire un shôjo que je déteste, il y a plusieurs séries qui ne m’ont pas vraiment emballée mais je n’ai jamais vraiment détesté un shôjo. Enfin, après plusieurs minutes à ruminer j’ai réussi à en trouver un : Bloody Kiss. C’est une série en 2 tomes totalement ridicule avec son histoire de vampire, son héroïne à mourir d’ennui, son graphisme brouillon sur quelques scènes et une fin qui laisse un goût amer. Bref, j’aime les histoires courtes mais celle-ci est vraiment réservée à un public pour trèèès jeunes filles.

Le top 5 shôjo de Kimari

manga shojo le sablier

Illustration du manga Le Sablier – Daigo et An

1. Le sablier : Un de mes premiers shôjo : il m’a beaucoup touché et marqué. C’est drôle, romantique et dramatique. Toutes ces qualités font qu’il est pour moi le shôjo de base accessible à tout(e)s. Fort en émotions avec un graphisme sympathique et un nombre de tomes bien suffisant, Le Sablier est une histoire travaillée et par certains aspects assez complexe. L’auteur nous fait suivre ses personnages principaux sur une longue durée et nous permet ainsi de voir leurs évolutions. Je le recommande vraiment vraiment vraiment !

2. Paradise KissParadise Kiss est LA série qui m’a fait adoré Ai Yazawa, j’ai bien aimé Nana mais pour moi Paradise Kiss est meilleur que ce dernier. Déjà, comme nous le savons tous, l’auteur possède un coup de crayon très agréable, faisant passer les émotions à merveille. Et que dire de la robe de l’héroïne à la fin de la série ? Elle est juste magnifique ! Dans l’ensemble, avec les bases du shôjo nous assistons à un contexte original et des personnages atypiques. Une dose de romance, quelques larmes par-ci par-là, une fin formidable et hop Paradise Kiss est deuxième dans mon top shôjo !

3. L’infirmerie près les cours : Voici la première série que j’ai lu de Setona Mizushiro. Et c’est vraiment un bonheur du début à la fin, nous sommes embarqués dans cette histoire tordue avec ses personnages complexes, recherchés et vraiment bien travaillés. J’ai tout de suite accroché, et j’ai lu les 10 tomes en peu de temps tellement j’avais des questions qui m’envahissaient et auxquelles il me fallait des réponses. Le côté fantastique donne un facette originale à la série (même s’il y en a d’autres évidemment) qui m’a vraiment plu pour changer d’autres shôjo. Un autre point positif est le graphisme léger et délicat et la fin qui m’aura vraiment laissée pantoise. J’étais limite à applaudir tellement elle m’a comblée et surprise !

4. Comme Elles : C’est une série que j’ai découverte que récemment, elle m’avait toujours attirée mais j’attendais le bon moment pour m’engloutir les treize tomes. Dans un univers de lycéens, Comme Elles relate le parcours de deux lycéennes opposées mais finalement liées par l’amitié. L’histoire est surtout centrée sur la romance mais également sur les problèmes quotidiens de ces deux jeunes filles. Ce qui m’a plu est le réalisme de cette série, avec les hauts et bas des héroïnes, leurs joies et colères, leurs erreurs, etc. Je me suis facilement attachée et identifiée à certains personnages, j’ai été tenue en haleine tout au long des 13 tomes. 

manga shojo clamp

Illustration du manga X/1999 de Clamp

5. X/1999 : Dernier de mon top 5, il aurait très bien pu être le premier tellement j’ai adoré (comme les 4 autres d’ailleurs) ! J’ai pris pour mon top 5 que des séries terminées mais je devais faire une exception avec X/1999. Cette histoire complètement tordue, et ses personnages exactement pareils m’ont fait accrocher à la série. Bien qu’au début je n’y comprenais strictement rien, peu à peu c’était de plus en plus clair, et j’y suis vite devenue accro ! Clamp aborde des sujets complexes et réalistes, nous remettant souvent en question sur nous-mêmes et ce qui nous entoure. Une bonne dose d’action, de sang, mais aussi de la romance et de belles amitiés. Incontournable je vous dis ! Il ne nous manque plus que la fin …

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response