513 views 2 comments

Calendrier de l’Avent 2014 : Surprise 24

by on24 décembre 2014
 

En ce 24 décembre, il est désormais temps de découvrir ce que la dernière case du calendrier de l’Avent te réserve.

Chaque année, l’équipe de Club Shôjo propose sa liste de souhaits au Père Noël. C’est pourquoi, nous avons fait appel aux membres du forum pour réaliser celle de 2014. Nous leur avons demandé : quel shôjo désireraient-ils avoir sous leur sapin pour Noël ?

Je tiens d’ailleurs à remercier chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué à cet article. Sans elles, ce projet n’aurait pas pu aboutir.

Le choix de Luzule : Très cher frère

Manga très cher frère

Couverture française de Très cher frère

Sorti il y a plusieurs années et réédité en 2013, ce one-shot conte l’histoire de Nanako, une jeune fille venant tout juste d’intégrer une école pour filles très réputée. Assez rapidement, l’ambiance ne va pas s’avérer rose pour Nanako et ses camarades, les jalousies et lourds secrets personnels des différents personnages se mêlant à la partie.

Durant toutes ces épreuves, Nanako pourra compter sur le soutien d’un jeune homme avec lequel elle correspond, son « très cher frère » comme elle le surnomme affectueusement.

Réalisé après son chef d’œuvre qu’est La rose de Versailles, ce shôjo de Riyoko Ikeda, datant des années 1970, est également un pionnier du genre. Si le trait du dessin pourrait sembler un peu vieillot à certains, il serait dommage de s’y arrêter car ce manga possède un scénario d’intérêt et des personnages travaillés avec talent. En effet, les différents protagonistes de ce récit possèdent un caractère propre ainsi que quelques secrets dont certains lourds à porter. Il est très intéressant de suivre leur évolution au fil de l’œuvre.

En 2013, ce manga a bénéficié d’une seconde édition et a rejoint la collection « Classic » de chez Kazé. Une aubaine pour ceux qui, comme moi, cherchent encore aujourd’hui à découvrir ce shôjo.

En résumé

  • C’est un pionnier du shôjo et une œuvre en avance pour son époque.
  • Riyoko Ikeda est également l’auteur de La Rose de Versailles, véritable chef d’œuvre.
  • Le thème : école pour filles, secrets bien cachés

Éditeur VF : Kazé
Nombre de tomes : 1 (Terminé)
En savoir plus : Très cher frère

Le choix de Mamirin : Private Prince tome 1

private prince josei

Couverture française de Private Prince

Je souhaite acquérir ce tome car j’aime beaucoup les séries de Maki Enjoji, particulièrement Happy Marriage ?!. Ses titres sont matures et ses personnages attachants, réalistes. Ils sont comme nous : ils se posent les mêmes questions et reflètent la jeunesse japonaise d’aujourd’hui.

L’humour est indissociable des œuvres de la mangaka. Les situations sont plus cocasses les unes que les autres, sans oublier le coup de crayon de Maki Enjoji qui est particulièrement soigné et agréable. Je pourrais donc acheter cette œuvre les yeux fermés : je n’ai aucun doute sur le fait qu’elle me plaira !

Malgré tout, son titre Private Prince paraît vraiment cliché pour un shôjo ! Notre héroïne va rencontrer son prince ! Ça paraît tout à fait banal et sans surprise ! Et c’est là qu’entre en jeu le talent de Maki Enjoji ! Miyako n’est pas attirée par ce prince qui mise tout sur son physique. On ne peut pas la reléguer au rang des « groupies » qui craqueraient dans les premières secondes.

Elle est tellement accaparée par ses études que l’on se demande comment Will va finir par la faire tomber sous son charme. Comment leur amour va-t-il se concrétiser alors qu’ils viennent de mondes totalement opposés ? Nous aurions donc à faire au remake de Cendrillon, de nos jours… J’ai hâte de voir ça !

En résumé

  • L’auteur est la très célèbre Maki Enjoji qui a prouvé son talent à de nombreuses reprises avec des œuvres telles que Happy Marriage ?! et Night Café.
  • J’avoue que Will est juste à croquer ! Il est magnifique ! C’est un bon argument non ? 😉 Il a beau être un prince, il a aussi ses défauts, je veux le voir évoluer et rêver du beau prince comme lui moi aussi !
  • Je veux voir comment le cliché du prince et de la roturière peut être revisité ! Est-il encore possible d’innover ? Je veux lire ça.

Éditeur VF : Kazé
Nombre de tomes : 5 (Terminé)
En savoir plus : Private Prince

Le choix de Nonnon : Daytime Shooting Star tome 1

daytime shooting star tome 1

Couverture japonaise du manga Daytime shooting star

La série de Daytime Shooting Star, qui n’est pas licenciée en France, est vraiment super méga glbstrf *-* Déjà j’adore le graphisme qui est à la fois original et moderne. Les personnages principaux, dont notamment l’héroïne, qui n’est pas qu’une petite cruche contrairement à d’autres shôjo, sont tous super attachants. Ce tome présentant leur rencontre est l’un de mes favoris de la série !

On y voit tous les éléments se mettre en place : tout s’installe, tout se prépare pour une intrigue qui aura au final 12 tomes. Celle-ci, qui paraît vraiment banale au premier abord mais réussit à se démarquer des autres mangas du genre par la suite, vaut vraiment le détour !

En résumé

  • Pour se réconforter du fait que la série ne soit pas en France
  • C’est le premier tome de l’un de mes shôjo favoris
  • Retrouver les personnages maintenant que la série est finie

Éditeur VF : non licencié
Nombre de tomes : 0/12 (Terminé)
En savoir plus : Daytime Shooting Star

Le choix de Toki : Tsubaki love

tsubaki love tome 1

Couverture française du manga Tsubaki love

Je souhaite redécouvrir les débuts difficiles d’une jeune lycéenne, Tsubaki Hibino, se retrouvant confrontée à un fainéant de qualité, Kyôta Tsubaki. J’adorerais retomber dans ce livre autant que je l’ai aimé la première fois. Les dessins sont agréables et fins et ne prennent pas le dessus face à l’histoire qui décrit avec un seul amour, le vécu de plusieurs.

Bien que ces deux protagonistes monopolisent la feuille, plusieurs histoires secondaires entrecoupent leurs péripéties. Elles peuvent être rafraîchissantes autant qu’elles peuvent apporter de la profondeur au récit.

Quelques quiproquos viennent ponctuer le quotidien des Tsubaki mais ils ne s’étalent rarement que sur un ou deux chapitres. On ne reste pas dans la frustration devant l’incapacité de l’un ou de l’autre à faire quelque chose de censé. Une qualité rare qui se doit d’être notée.

En résumé

  • Tsubaki Hibino : une cruche qui se découvre être bien plus que ça.
  • L’humour : Il peut faire rire aux éclats avec de simples dessins.
  • La fin : Elle augmente la tension tout en évitant le dramatisme grandiloquent.

Éditeur VF : Panini
Nombre de tomes : 15 (Terminé)
En savoir plus : Tsubaki love

comments
 
Leave a reply »

 

Leave a Response