Chroniques anime
627 views 0 comments

Pretty Guardian Sailor Moon Crystal épisode 1

by on19 juillet 2014
 

Annoncée depuis 2012, cette nouvelle version de Sailor Moon est à présent sortie ! J’avoue que de mon côté j’ai été impatiente de pouvoir découvrir ce shôjo car il s’agit d’une bonne façon de m’intéresser à cette série culte.

Aussi, le format en 26 épisodes m’a paru plus abordable par rapport à la première adaptation qui en compte 200. Je n’ai en effet ni lu le manga ni vu le premier anime. C’est donc en parfaite newbie que je me penche dessus.

Par ailleurs, à l’heure où cette chronique a été rédigée, seul le premier épisode a été mis en ligne. Par conséquent, cet article comprend mon ressenti à ce stade.

Sailor Moon Crystal, ou de son nom complet Pretty Guardian Sailor Moon Crystal se veut être une adaptation plus fidèle au manga et bien sûr davantage moderne. Diffusés en simulcast sur le site japonais Nico Nico Douga, deux épisodes par mois sous-titrés en français seront disponibles gratuitement pendant quinze jours.

Sailor Moon Crystal logo

Logo japonais de l’anime

Usagi Tsukino est une jeune collégienne pleurnicharde sur les bords et aux résultats scolaires plutôt moyens. Tout est prétexte pour échapper à son quotidien bien ordinaire.

Un jour, elle fait la rencontre d’une chatte du nom de Luna. Sur son front apparaît une calvitie en forme de lune. Celle-ci lui indique qu’elle doit accomplir une mission. Avec l’aide d’alliées, elle devra combattre leurs ennemis et retrouver leur princesse. Sailor Moon est alors née !

Ce premier épisode commence de façon assez commune mais il permet de nous plonger en douceur dans l’univers de Sailor Moon. Dans mon cas, j’ai eu l’occasion de me familiariser avec le récit.

Sailor Moon Crystal Usagi

De la collégienne nunuche…

Si je compare aux réalisations shôjo de ces dernières années, ce début possède un certain charme old school. Après une première scène énigmatique et onirique, nous sommes immergés dans le quotidien de notre héroïne. Nous y découvrons son mode de vie, tout comme sa famille.

L’anime adopte effectivement le schéma narratif habituel : situation initiale, élément perturbateur, péripéties et résolution. Nous savons à peu près ce qui va nous attendre. Cependant, le plus important va résider dans le chemin parcouru par la protagoniste et ses amis.

Le rythme de l’histoire est de son côté bien dosé afin de nous laisser le temps d’engranger les différentes informations. Dire qu’il ne se passe pas grand chose paraît exagéré, mais il ne faut pas s’attendre à ce que l’action jaillisse à toutes les scènes. Pour ma part, j’ai été suffisamment captivée pour avoir envie de connaître la suite.

À côté de l’aspect jovial et coloré, nous pouvons constater qu’une autre dimension, plus sombre, se dessine peu à peu. Cela offre ainsi une justification à la mission qui sera confiée à la collégienne.

En outre, en quelques minutes, nous parvenons à cerner notre protagoniste. Loin d’être brillante, elle reconnaît elle-même être une jeune fille maladroite ayant la larme facile. Heureusement, son comportement nous fait rire à certains moments : elle constitue à ses dépens l’élément comique.

Ni extrêmement riche ni dans le besoin, Usagi n’est donc qu’une élève banale. Pour couronner le tout, elle est très bruyante ! Au premier abord, elle ne possède pas grand chose pour être appréciée. C’est là qu’entre en scène le côté magical girl que nous connaissons bien : l’héroïne est en fait une élue avec de super pouvoirs !

Sailor Moon Crystal

… à la super héroïne très classe !

Je ne critique pas totalement ce procédé, car n’oublions pas que le manga date du début des années 1990. Ses personnages ont nécessairement un goût de déjà-vu et je pense qu’il est nécessaire d’en prendre compte.

D’ailleurs, excepté les autres Sailor, je suis impatiente de voir davantage Tuxedo Masqué. Il nous apparaît brièvement dans quelques scènes, mais le charisme qu’il dégage m’intrigue forcément. Sa rencontre avec l’héroïne est elle toutefois très classique.

Autrement, il ne faut pas oublier la mascotte, Luna. Je suis déjà fan de cette petite chatte toute mignonne. Véritable guide pour notre apprentie guerrière, son rôle est très important. J’apprécie la façon dont elle réagit face à la bêtise d’Usagi. Le fait qu’elle soit dotée de parole et ait ce dessin en forme de lune est de nature à attiser ma curiosité.

Sailor Moon Crystal Luna

Luna, la petite mascotte guidant Usagi

De plus, pour cette version 2014, le chara-design et l’animation ont été dépoussiérés pour adopter un style plus dans l’air du temps. Cela ne fait pas de mal tant la série souffre d’un côté vieillot.

Je reconnais avoir été un peu perturbée au départ en me penchant sur le trailer, mais finalement, ce visuel demeure très agréable. Nous retrouvons bien l’esprit des costumes de la première génération mais réalisés façon 2014. De même que les couleurs sont plus nuancées et le travail des ombres et lumières précis.

Il est aussi à noter l’utilisation de la 3D pour la transformation d’Usagi en Sailor Moon. L’effet peut paraître surprenant au premier abord. Dans un sens, cela permet de donner plus de dynamisme à cette métamorphose.

Enfin, je souhaiterais parler de la partie musicale. Très entraînants, l’opening et l’ending s’écoutent agréablement. Ce ne sont pas de véritables coups de cœur, mais cela reste appréciable. Quant aux mélodies internes, elles sont discrètes afin de ne pas surcharger l’animation en elle-même.

Sailor Moon Crystal version costume

Sailor Moon en costume

Malgré ses situations classiques et son héroïne braillarde, le démarrage de Pretty Guardian Sailor Moon Crystal est suffisamment accrocheur. L’univers de la franchise est bien retranscrit, avec un chara-design revu et corrigé pour correspondre à ce qui se pratique actuellement.

Et toi, quelles sont tes premières impressions sur cette adaptation 2014 de Sailor Moon ?

Plus

Un chara-design modernisé
Une bonne introduction à l'univers de Sailor Moon
La classe de Tuxedo Masqué
Une bande-son entraînante

Moins

Une héroïne un peu casse-pieds
Des situations classiques
Une progression prévisible

Editor Rating
 
Scenario
6.0

 
Personnages et doublage
7.0

 
Dessins
7.0

 
Musique
8.0

 
Animation
8.0

Note du rédacteur
6.9

Hover To Rate
User Rating
 
Scenario
5.3

 
Personnages et doublage
5.3

 
Dessins
6.7

 
Musique
5.5

 
Animation
5.9

Notes des shôjo-addicts
6 ratings
5.7

You have rated this

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scenario

    Personnages et doublage

    Dessins

    Musique

    Animation