Chroniques anime
1219 views 5 comments

The world is still beautiful, quand le soleil rencontre la pluie

by on1 août 2014
Details
 
Type
 

Comme son titre l’indique, The world is still beautiful, anime shôjo licencié chez ADN, a pour fil principal de montrer que le monde est beau et merveilleux. C’est pourquoi une romance est mise en place, dans un décor magnifique.

Cette série représente la nature elle-même, que cela soit le vent, la pluie ou le soleil. Les individus sont amenés à vivre dans ce monde et à y créer des relations.

C’est L’anime que j’ai le plus apprécié parmi ceux du printemps 2014.

Un premier épisode étonnant 

Le début de l’anime est…étonnant ! Nike Lemercier, quatrième princesse du duché de la pluie doit se marier avec Livius Ier, le roi du pays du soleil, que les rumeurs disent cruel et sans merci, parce qu’il a soumis presque toutes les contrées avoisinantes en seulement trois ans.

Tout est censé les opposer et pourtant, leur rencontre va créer bien plus qu’un simple choc culturel…

Le premier épisode, qui n’est pas présent dans le manga, montre l’arrivée de Nike dans son nouveau « chez elle » et nous permet de la rencontrer en personne. Elle n’est pas comme les habitants de ce pays pourraient s’y attendre.

Nike, découverte en train de se goinfrer

Nike, découverte en train de se goinfrer

Dès le début, son arrivée au pays du soleil est frappante. Venue seule, elle rentre directement en contact avec la population, avant même de penser rencontrer son futur époux.

La façon dont elle est perçue par le peuple montre la différence de culture entre le duché de la pluie et le pays du soleil. Cependant, quelle n’est pas sa grande surprise de voir que le roi… est juste un enfant !

Du côté de Livius, l’arrivée de sa future épouse n’est pas sans heurt pour lui. Il ne la porte pas en grande estime et c’est réciproque.

Ainsi, leur rencontre est chaotique et il est difficile d’imaginer qu’ils puissent se rapprocher, au premier abord.

Le résultat de la première rencontre de Livius et Nike

Le résultat de la première rencontre de Livius avec Nike

Certains pourront dire que cet épisode est totalement déconnecté du reste de l’anime, et d’autres penseront qu’il est utile et intéressant, donnant une perspective un peu différente de celle du manga.

En tout cas, ce premier épisode marque l’esprit, dans un sens comme dans un autre.

En particulier, j’ai trouvé amusant la façon dont a été désignée la princesse qui deviendrait l’épouse du roi. Bien sûr, je laisse cette découverte à ceux qui n’ont pas encore regardé l’anime.

Deux pays, deux cultures

La beauté du monde est montrée à travers les différences de culture entre le duché de la pluie et le pays du soleil.

Dans le premier, la pluie et le vent sont deux choses naturelles, contrairement au second où il n’y a que du soleil à longueur de journée. C’est d’ailleurs pour cette raison que Livi (petit diminutif donné à Livius) a choisi d’épouser une princesse du duché de la pluie.

Voulant profiter du pouvoir des habitants du duché à faire tomber la pluie, il a montré un plus grand intérêt à une alliance par le mariage qu’à envahir ce territoire pauvre.

Nike et Livius en habits cérémoniaux

Nike et Livius en habits cérémoniaux

En effet, contrairement au pays du soleil, le duché de la pluie n’a pas beaucoup de richesses. Cela a un impact sur les modes de vie des deux contrées.

Alors que dans le pays du soleil, la royauté, la noblesse et le clergé sont perçus comme un pouvoir écrasant qui surplombe le peuple (sorte de hiérarchie avec l’existence de rites très stricts), dans le duché de la pluie, la vie est plus calme et moins rigide.

Même s’il existe toujours une hiérarchie et que le pouvoir de faire tomber la pluie est l’essence même des rites et croyances du duché, les habitants vivent plus en harmonie les uns avec les autres.

Cela explique que Nike n’est pas toujours bien accueillie par le pays du soleil, et de même pour Livi au duché de la pluie. Cet aspect de l’anime est intéressant à voir et donne un intérêt supplémentaire à celui-ci.

Le pays du soleil surplombé d'un arc-en-ciel

Le pays du soleil surplombé d’un arc-en-ciel

Un bon décor est essentiel pour comprendre l’environnement dans lequel Nike et Livi ont vécu jusqu’à présent. Cela est réussi, puisque les paysages sont magnifiques. 

La rencontre entre le soleil et la pluie ne manque pas d’impressionner les habitants du pays du soleil. En effet, les changements de temps de la pluie au soleil sont des moments bien exprimés en toute leur splendeur.

Des personnages qui sortent de l’ordinaire

J’ai beaucoup apprécié que la princesse Nike ne soit pas du genre « élégante », la faisant sortir du moule de la noblesse. Au départ, elle est tout sauf une princesse. Espiègle, ayant peu de manières, elle est franche et honnête avec elle-même et se fait une grande joie d’élargir ses horizons.

Cependant, quand elle s’est adoucie envers Livius, j’ai trouvé que c’était allé un peu trop vite et que parfois, cela contrastait parfois trop avec son côté espiègle et têtu. D’ailleurs, elle a très vite accepté d’utiliser son pouvoir à la demande de Livius, afin d’atteindre son cœur.

Par la suite, son attitude change et elle finit par accepter de se comporter plus comme une princesse pour ne pas déshonorer Livi.

Le roi Livius est un enfant...surprise !

Le roi Livius est un enfant…surprise !

Quant à Livius, il a un côté enfantin qui est montré par ses réactions envers Nike et son entourage. Il fait quelques caprices de gamin, comme par exemple jeter facilement les gens dans des cachots quand il est en colère…

D’apparence froide, il ne mène pas la vie facile à Nike. Cependant celle-ci résiste et cela lui complique la tâche de se servir de son pouvoir de faire tomber la pluie. 

Il change aussi d’attitude à mesure qu’il se rapproche de Nike. De simple distraction, elle devient de plus en plus importante pour lui. C’est pourquoi, il devient plus doux.

Cependant, il est vrai que son statut de roi camoufle pas mal sa condition d’enfant, le faisant presque un peu trop « grandir » à mon goût. Il est montré comme un homme et prétend pouvoir protéger tout le monde par sa force, ce qui ne manque pas de choquer.

En tout cas, c’est l’effet que les différentes facettes des personnalités de Nike et de Livius donne au début. Ensuite, le développement de l’intrigue m’a amenée à accepter entièrement leur personnalité et… je me suis alors plus qu’attachée à eux deux !

En effet, à première vue, il est facile d’être plongé dans le petit monde de Nike et Livi, aussi absurde puisse-t-il être. Entre un gamin roi et une princesse espiègle, tout étonne !

Le chara-design contribue à l’attachement des personnages. En effet, les expressions du visage des personnages sont très touchantes. J’apprécie autant le sourire triomphant voire parfois moqueur et rempli d’orgueil de Livi que celui de Nike qui respire la joie de vivre ainsi que la tendresse.

Une romance invraisemblable, mais touchante

La romance est prédominante dans cet anime, puisqu’il s’agit d’une comédie romantique.

Livius embrasse Nike

Livius embrasse Nike

Même si cela peut paraitre grotesque à certains moments (comment un enfant et une jeune femme peuvent-ils tomber amoureux l’un de l’autre, sans que cela ne pose de souci à personne ?), la romance entre ces deux êtres est superbement bien mise en place.

A travers les chants de Nike et le caractère impétueux de Livi, ce couple se forme au gré du vent, du soleil et la pluie. Les paysages, les sensations et les sentiments ont une importance primordiale dans cet anime, ce qui nous emporte totalement dans un univers presque merveilleux.

Malgré les difficultés rencontrées, les deux personnages principaux font leur chemin ensemble et apprennent à se connaitre mieux l’un l’autre, tout en réévaluant la vision qu’ils ont du monde dans lequel ils vivent.

Ainsi, ce centrage sur l’évolution de la relation entre Livi et Nike est lié à leur changement de vision sur le monde. Alors que Nike avait une vision étroite du monde, n’ayant jamais quitté son duché de la pluie, Livi s’est enfermé dans un monde froid et cruel.

Nike et Livius, un moment de complicité

Nike et Livius, un moment de complicité

Chacun a apporté à l’autre ce qui lui manquait. Nike a montré à Livi la douceur et la tendresse qui résident en toute chose, tandis que Livi a étendu les connaissances de Nike sur ce qu’il peut se cacher derrière les apparences.

Ainsi, ces deux personnages se complètent bien. Quand ils sont ensemble, tout semble possible.

Ne s’entendant pas au début, leur confrontation a amené à briser leurs résistances et au final, ils se soutiennent l’un l’autre plus qu’ils ne pouvaient se l’imaginer. Quand Nike fait de nouvelles rencontres dans l’entourage de Livi, la vie devient plus gaie et vivante, ce qui fait avancer leur relation.

Nike et ses soeurs

Nike et ses soeurs

Les personnages secondaires sont de parfaits soutiens pour Nike et Livi et aident à faire évoluer l’intrigue.

Sans eux, la vie serait terne et ennuyeuse et il est fort probable que nos deux personnages principaux n’auraient pas réussi à se rapprocher.

Parmi eux, Neil, le plus proche conseiller du roi, donne une perspective de Livi à Nike assez différente de celle qu’elle s’était crée.

Ensuite, tous les proches du couple font partie de cet entourage qui leur permet d’avancer ensemble, entre disputes, réconciliations et moments de tendresse.

L’aspect musical a beaucoup joué dans l’appréciation positive que je me suis faite de l’anime.

Grâce aux chants de Nike qui sont d’une grande beauté, Livi et Nike se sont rapprochés l’un de l’autre.

En effet, quand Nike chante, elle fait tomber la pluie et celle-ci pénètre les cœurs. Ce sont des sentiments qui jaillissent avec la pluie. Tristesse, joie… tout est exprimé en quelques paroles !

Nike invoque la pluie

Nike invoque la pluie

C’est une manière plus que charmante et sensible de permettre à deux personnes de s’ouvrir l’une à l’autre, sans obstacles pour les en empêcher.

Ces scènes sont sûrement les plus magnifiques et touchantes. Au niveau animation, c’est parfaitement bien réalisé.

L’opening et l’ending reflètent le beau temps après l’orage, mêlant douceur et mélancolie. Ils contribuent à représenter l’évolution de la relation entre Livi et Nike.

Alors que l’ending montre leur rapprochement, l’opening affiche un peu de violence en mettant en scène leur confrontation.  

L’opening représenterait donc le début de la relation entre ces deux personnages, tandis que l’ending montrerait la manière dont celle-ci a évolué.

J’ai beaucoup aimé certains détails de l’opening, comme le fait de rajouter les personnages apparaissant, épisode après épisode, ainsi que le changement de robe effectué par Nike, montrant son adaptation à sa nouvelle vie au palais.

Ainsi, dans l’opening du premier épisode, Nike est seule.

L’opening au premier épisode

Cet anime est une bonne romance qui apporte fraîcheur et détente sans rien bâcler, pas même la fin. Que cela soit pour écouter les chants de Nike ou pour regarder la pluie tomber, je me suis laissée envoûter par la magie de The world is still beautiful

Qu’as-tu pensé de cet anime ? La beauté de ce monde t’a-t-elle atteinte, à travers les chants de Nike et sa relation avec Livius ?

N’hésite pas à laisser un commentaire pour donner ton avis, mais aussi à noter l’anime.

Plus

La beauté des chants de Nike et de la pluie tombante
Une bonne animation
Un chara-design magnifique
Des personnages attendrissants au fort caractère
La complémentarité du couple Nike / Livius
Un premier épisode étonnant
Une fin satisfaisante et remplie d’espoir

Moins

L’aspect assez grotesque d’un amour entre un enfant et une jeune femme
L’adoucissement trop soudain de Nike envers Livius
Livius un peu trop « grandi »

Editor Rating
 
Scenario
8.5

 
Personnages et doublage
7.5

 
Dessins
9.0

 
Musique
10

 
Animation
10

Note du rédacteur
8.6

Hover To Rate
User Rating
 
Scenario
8.7

 
Personnages et doublage
9.2

 
Dessins
9.4

 
Musique
8.1

 
Animation
9.1

Notes des shôjo-addicts
29 ratings
9.0

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • AokoSan
    17 mars 2015 at 21:42

    Cet anime m’a vraiment plu, quand je lai commencé je ne m’attendais pas à une histoire comme celle là mais au final j’ai vraiment apprécié !
    Et pour preuve j’ai dévoré littéralement l’anime en quelques jours ! Je le recommande vraiment pour celle (ou ceux) qui hésiterait !
    Et dernière petite chose : les dessins sont très beau mais par dessus ça la musique est juste géniale ♥

    Répondre

    • LiaaaEle
      3 juillet 2015 at 14:18

      Je profites de mes vacances pour répondre à ton commentaire (désolé pour le retard). ^_^

      Merci pour ton avis ! Je suis contente de connaitre une autre fan de cet anime tout simplement superbe.
      Tu confirmes d’ailleurs bien mon engouement sur la musique et sur le chara-design. C’est ce qui m’a plu le plus, mis à part la romance.

      Répondre

      • AokoSan
        6 juillet 2015 at 22:27

        Ne t’en fais pas ^^

        J’ai aussi commencé le manga mais je trouve que le design des personnages est presque mieux dans l’anime -.-
        N’empêche, au dessus de ce petit point insignifiant, je pense que je regarderai bien une deuxième fois l’anime :3

        Répondre

        • LiaaaEle
          7 juillet 2015 at 19:09

          Oh, tu t’es mise au manga ! Je ne l’ai pas encore testé (et si je veux savoir la suite, il faudra bien s’y mettre), mais j’ai vu un aperçu du dessin…

          Je comprends ton point de vue. J’ai moi-même du mal à regarder le visage de Nike, mais surtout de Livius (c’est leur regard qui me perturbe le plus). Ce dernier a peu l’apparence d’un enfant, je trouve (contrairement à l’anime).

          Super, tu as bien raison ! Un bon anime pas trop long, ça se regarde plusieurs fois. Bon revisionnage ! ^_^

          Répondre

          • AokoSan
            1 octobre 2015 at 21:14

            Merci ! Mais malheureusement je n’ai pas pu tout finir >~< !!

            Et je viens de me rendre compte que dans le manga, l'héroïne ne s'appelle pas "Nike" mais "Niki" … je ne l'avais pas remarqué au début mais ça m'a fait un petit choc .. c'est étrange ^^' !
            D'ailleurs, j'ai vu que le tome 5 n'allait pas tarder à sortir ! Même si les graphismes sont moins bon que ceux de l'anime l'histoire est là donc je continue ! Et qui sait peut-être que les dessins vont évoluer 😉

            Répondre

Leave a Response 

Scenario

Personnages et doublage

Dessins

Musique

Animation