Chroniques drama
593 views 3 comments

Nodame cantabile : un drama amusant sans fausses notes ?!

by on30 janvier 2013
Details
 
 

Cette adaptation japonaise du josei Nodame cantabile est une vraie réussite. Elle est très distrayante et captivante grâce à son univers musical mais surtout grâce à ses deux protagonistes. 

 

Chiaki est un élève surdoué de la prestigieuse école Momogaoka. Il est talentueux aussi bien avec un piano qu’un violon. Son seul rêve est de devenir chef d’orchestre, comme le célèbre Sevastiano Viera. Depuis qu’il l’a rencontré enfant, il lui voue une très grande admiration. Toutefois, à la suite de mauvaises expériences, Chiaki a peur de prendre l’avion mais également le bateau. Ce dernier se retrouve donc dans l’impossibilité de rejoindre son idole en Europe. Piégé au Japon, il commence à perdre espoir jusqu’au jour où il croise la route de sa voisine Noda Megumi (Nodame). Même si sa façon de jouer n’est pas toujours parfaite, il remarque qu’elle a du potentiel. À son contact, il se rend compte qu’il a peut être encore quelque chose à faire dans ce pays.

 

 

Nodame, la pièce maîtresse de ce drama

Le personnage de Nodame est vraiment unique ! Sans elle, l’histoire perdrait de son charme. D’ailleurs, nous ne pouvons que saluer la performance de l’actrice Ueno Juri. Puisque personnellement, en lisant les premières pages du josei, j’imaginais totalement Nodame comme ça, aussi bien dans sa façon de parler que sa gestuelle.

 

Terrible réveil de Chiaki dans l'appartement de Nodame

Terrible réveil de Chiaki dans l’appartement de Nodame

C’est une jeune fille qui n’a aucune honte. Elle est désordonnée, sale et paresseuse. Il n’y a qu’à regarder l’état de son appartement, c’est une vraie décharge ! Comment fait-elle pour vivre là dedans ? Même après avoir fini cette série, le mystère reste entier ! Et conseil : il ne faut surtout pas lui demander de cuisiner, si tu tiens à la vie.

 

Toutefois, elle rattrape tous ses défauts grâce à son talent. Elle a une façon bien particulière de jouer du piano et c’est réellement plaisant à voir. Chiaki se rend vite compte de son potentiel et essaye de la guider. Néanmoins, Nodame a un rêve bien à elle. Elle souhaite devenir gardienne d’enfants et non une célèbre pianiste. C’est tellement étonnant comme choix, que comme Chiaki nous nous posons tout un tas de questions. D’un autre côté, c’est du Nodame tout craché ! Elle est tellement innocente et imprévisible.

 

Chiaki, le chef d’orchestre de ce drama

Nodame cantabile - Chiaki

Chiaki de Nodame Cantabile

Dès les premières minutes, l’acteur Tamaki Hiroshi nous fait une forte impression. Il nous met bien dans l’ambiance de son personnage. Nous sentons tout son désespoir et sa tristesse en voyant le jeune homme, seul, dans une pièce peu éclairée avec des partitions étalées sur le sol tout autour de lui. Son attitude contraste totalement avec ce petit garçon émerveillé devant son idole, Sevastiano Viera.

 

Son rêve est d’apprendre auprès de lui et ainsi devenir un excellent chef d’orchestre. Néanmoins, à cause de ses deux phobies (avion et bateau) Chiaki est condamné à rester au Japon. Il se remet donc beaucoup en question. Toutefois, sa rencontre avec Nodame le remotive petit à petit.

 

Chiaki est tout le contraire de cette dernière. Il est travailleur, responsable et surtout très perfectionniste. Du coup, il peut paraître très froid et hautain à certains moments.

 

 Sonate de Mozart pour 2 pianos : Chiaki et Nodame

 

La musique classique, le thème principal de ce drama

Pour la plupart d’entre nous, la musique classique représente quelque chose de long et d’ennuyeux. Néanmoins, dans cette série asiatique, ce genre musical est très bien amené. De ce fait, il n’y a pas besoin d’aimer le classique pour voir et apprécier ce drama.

 

Orchestre - Nodame cantabile

Un orchestre du drama Nodame cantabile

Le réel avantage du drama par rapport au manga est de pouvoir écouter ces morceaux. Il est tout de même plus agréable d’entendre chaque son (ou morceau) pour mieux saisir la différence entre eux ou les remarques de Chiaki. Grâce à sa grande expérience, il est capable de voir les erreurs de certains. Pour nous, c’est tellement infime qu’il en devient impressionnant. Puis, il nous apporte beaucoup d’informations sur les morceaux joués ou leurs compositeurs (comme par exemple : Mozart, Beethoven, Debussy ou Schumann). C’est très instructif et plus facile pour nous de comprendre leur passion.

 

Certaines représentations sont très belles et nous donnent presque la larme à l’œil.

 

L’humour, le dernier ingrédient important de ce drama

Après la musique, l’élément indispensable de Nodame cantabile est l’humour. Chaque personnage nous prête à sourire à un moment ou à un autre.

 

Les minutes les plus amusantes de la série sont souvent entre nos deux protagonistes. Nodame ne cesse de coller Chiaki et de lui montrer tout son amour mais lui n’arrête pas de l’envoyer promener. Néanmoins, ce n’est pas pour autant que Nodame abandonne. Elle se relève et réessaye de nouveau. Nous ne pouvons que rire face à ses nombreuses tentatives. Puis, comme je l’ai dit précédemment elle n’a aucune honte.

 

Scène du drama Nodame cantabile

La scène où Nodame veut rendre sa ceinture à Chiaki

Par exemple, elle n’hésite pas à se pavaner avec la ceinture de Chiaki devant toute l’école, en affirmant bien qu’il s’agit de la sienne, sans tenir compte de la réputation du jeune homme. Le pauvre, il a juste une envie : fuir !
Les têtes de Chiaki sont vraiment très drôles dans ces moments-là. En tout cas, nous ne pouvons que nous amuser de ce petit jeu du chat et de la souris entre eux.

 

Puis, il ne faut pas oublier l’exercice de pets auquel Nodame tient beaucoup. Il est vraiment tordant à voir, aussi bien pour les paroles que pour la chorégraphie.

 

Par contre, ces passages ont quelques inconvénients. Ils sont parfois trop exagérés au point que devant quelques scènes, nous pouvons avoir l’impression d’être devant un drama taïwanais (connus pour leur côté plus exagéré). Pour finir, ils ralentissent l’avancée de la relation amoureuse entre Chiaki et Nodame.

 

Finalement, le drama Nodame Cantabile est une agréable surprise ! Pour une fois, la musique classique devient un véritable régal à écouter et nous en redemandons !

 

Rejoins-tu mon avis sur ce drama japonais ? Si tu n’étais pas fan de musique classique, est-ce que cette série t’a donné envie d’en savoir plus ? N’hésite pas à répondre à ces questions ou à laisser tes impressions dans la partie commentaire !

Plus

Le personnage de Nodame est unique et apporte beaucoup de fraîcheur !
Le sérieux et les commentaires de Chiaki
La musique classique est bien mise en avant
Une bonne dose d'humour

Moins

mais parfois, les moments drôles sont trop exagérés et ralentissent la relation entre Nodame et Chiaki.

Editor Rating
 
Scénario
9.2

 
Personnages et jeu d'acteur
9.5

 
Musique
10

 
Tournage et mise en scène
9.0

Note du rédacteur
9.3

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
9.9

 
Personnages et jeu d'acteur
9.9

 
Musique
9.9

 
Tournage et mise en scène
9.9

Notes des shôjo-addicts
4 ratings
9.9

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 24 mars 2015 at 22:23
    Plus
    Un super choix d'acteur Un super jeu d'acteur Une histoire pleine d'humour Un univers fidèle à l'oeuvre original ... Et je vais arrêter là XD
    Moins
    ... ?

    … Pourquoi n’ai-je pas le droit de mettre « 10 » à ce drama ?! 9,9, c’est beaucoup trop peu pour dire combien je l’ai aimé XD

    Répondre

  • Ryuusei
    21 mars 2013 at 13:43

    Après avoir lu le manga, vu l’animé j’ai fini par me décider à regarder ce drama sans grande conviction de peur d’être déçu du jeu des acteurs, ou encore de la fadeur de l’histoire tant le manga était haut en couleur…

    Mais dès le début, en voyant Nodame et Chiaki s’animer j’ai eu le même sentiment, ils étaient exactement comme je les avait imaginé ! Quand à l’histoire, avec des personnages fidèles aux originaux, des très belles musiques, nécessairement elle était magnifique.

    Le petit plus, voir le grand professeur Eto (dit Harisen) faire la danse du pet, j’étais écroulé qu’il arrive à faire ça et sans rigoler (quoi qu’il n’aurait surement pas eu envie d’en rire remarque) XD

    Pour ne pas faire trop long, c’était une très bonne surprise et honnêtement, même si vous n’aimez pas la musique classique, ne vous arrêtez pas à ça, non seulement les morceaux sont magnifiques, mais l’histoire derrière est bien présente (et on s’attache vite à notre couple de dégénéré *cf : une certaine scène sur les trottoirs de Paris*)

    Au passage, comme j’y fais allusion, j’en profite pour préciser qu’il existe aussi deux épisodes spéciaux d’environs 2 heures chacun qui correspond aux études de Nodame et Chiaki en Europe ~

    Répondre

    • Shirubi
      21 mars 2013 at 13:51

      Merci pour ton commentaire ! ^^

      C’est vrai qu’il y a tellement de scènes amusantes dans ce drama qu’on n’a pas le temps de s’ennuyer.
      En tout cas, ça fait plaisir de voir d’autres fans de Nodame Cantabile.

      Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages et jeu d'acteur

Musique

Tournage et mise en scène