Chroniques manga
1743 vues 0 commentaires

100% Perfect Girl tome 1

par le28 juin 2012
Details
 
 

Première licence du tout récent éditeur Kwari, 100% Perfect Girl a été annoncée par ce dernier comme étant la plus belle romance de ce siècle. Bien qu’étant plutôt exagéré, ce superlatif n’est pas complètement faux mais je dirais plutôt qu’il s’agit d’une des plus belles romances de cette époque.

Elle relate la rencontre entre deux personnes totalement différentes et qui, en principe, n’auraient jamais dû faire connaissance. En effet, si l’une, Jay, est une jeune fille tout ce qu’il y a de plus ordinaire, l’autre se retrouve être prince d’un petit État d’Europe. Celui-ci, Jart, est en voyage d’affaires en Corée du Sud.

Avant la conclusion de l’achat d’un hôtel, il se rend sur les lieux afin de vérifier, incognito, l’état du bâtiment. D’un coup, la bague qu’il porte à son annulaire tombe à terre, roulant ensuite sur le sol. Elle s’arrête aux pieds d’une jeune fille qui la ramasse aussitôt.

C’est ainsi qu’apparaît devant ses yeux la fille 100% parfaite comme dans la nouvelle d’Haruki Murakami, A propos de ma rencontre avec la fille 100% parfaite par un beau matin d’avril : Jay.

Bouleversé, charmé et décontenancé, il décide de la suivre, ne sachant absolument pas où il se rend. Celle-ci se rend compte de sa présence, paie le taxi qu’il a pris et décide de l’inviter à manger un bout. Elle lui fait alors goûter des brochettes de poulet.

Cependant, ce qu’elle ignore, c’est que notre jeune prince est allergique à la volaille et il fait un choc anaphylactique. Il est alors emmené d’urgence à l’hôpital par ses hommes de main partis à sa recherche. C’est donc la dernière fois, pour l’instant, que Jay le voit. On se doute bien qu’en réalité ce n’est pas le cas et qu’ils seront amenés à se retrouver.

jart rencontre jay

Jart rencontre Jay : le début d’une fabuleuse romance

Ce premier tome commence de manière très originale avec un récit enchâssé à l’intérieur de l’histoire principale, permettant d’emblée d’expliquer le titre de 100% Perfect Girl, choisi par l’édition française. Même si dans la version originale, le titre ne se traduirait pas ainsi.

Le problème est que c’est tellement bien réalisé, qu’au départ, on pense qu’il s’agit de l’histoire principale. C’est d’ailleurs ce qui m’a décontenancée et déçue : une histoire un peu banale, trop fleur bleue, presque évidente et donc sans suspense.

Ensuite, lorsque j’ai vu qu’en fait il s’agissait d’une histoire, j’ai poussé un ouf de soulagement ! Et au final après relecture, je trouve que cette approche est très audacieuse et plus pertinente. Elle peut complètement désintéresser le lecteur si celui-ci trouve ces pages trop mollassonnes mais en même temps, elle permet d’entrer doucement dans l’univers de cette série.

Par la suite le rythme devient davantage soutenu et dynamique. L’auteur ne veut pas s’embarrasser de détails et préfère se concentrer sur la rencontre entre nos deux protagonistes et ses effets : les scènes présentant chaque personnage en guise d’introduction sont plutôt courtes. Ceci n’empêche pas de recueillir de nombreuses informations.

On découvre en premier lieu l’univers de Jart, un jeune homme qui semble assez riche : il peut se permettre d’utiliser un jet privé pour se rendre en Corée du Sud, il dispose d’un secrétaire particulier et d’un garde du corps. Le milieu dans lequel celui-ci vit est donc plutôt aisé.

A cet instant, on ne sait pas encore qu’il est prince. Ce n’est pas tout de suite dit dans le récit mais précisé dans les pages de présentation des personnages. Jay l’ignore aussi la première fois qu’elle le voit.

Illustration de 100% Perfect Girl : J is looking for J

Un autre aspect que je trouve adorable dans ce premier tome : les retrouvailles entre Jart et Jay. C’est un peu comme si les fils du destin avaient décidé de les réunir une autre fois pour qu’ils puissent apprendre à se connaître et se découvrir.

Sur fond de spot de publicité avec affichage dans tous les coins de la ville et sur des panneaux grand format, Jart montre de manière subtile la volonté de revoir sa fille 100% parfaite.

On a l’impression qu’il s’agit d’un nom de code : J is looking for J (J est à la recherche de J). Je trouve ça tellement mignon et touchant !

L’introduction se termine et la véritable histoire commence.

Côté personnages, en tant que tome d’introduction, l’auteur présente, de manière globale mais précise, nos deux protagonistes principaux ainsi que ceux qui appartiennent à leur entourage. Très précise dans ses descriptions, on comprend assez rapidement leur caractère. Bien sûr Jart et Jay sont davantage abordés que les autres – et c’est normal pour le moment.

Ainsi Jay apparaît comme une fille manquant de confiance en elle, sensible et plutôt hésitante. Elle a par contre un caractère bien trempé, s’emportant plutôt facilement. De son côté, Jart est un jeune homme passionné, obstiné et qui aime bien contrôler. Autant dire que le duo Jart et Jay ne peut qu’être explosif ! Cela promet de riches moments pour la suite.

D’un côté leurs caractères paraissent peu surprenants. D’un autre, on peut remarquer que les rôles sont inversés par rapport à une romance classique : Jart apparaît comme l’amoureux transi tandis que Jay, bien que charmée, développe peu à peu son attraction pour le beau prince. On aperçoit d’ailleurs que les sentiments qu’il éprouve pour sa bien aimée le poussent à agir de façon impulsive, extrême et égoïste.

Pour ce qui concerne les autres personnages, on nous présente le secrétaire de Jart comme quelqu’un d’assez angoissé et qui n’hésite pas à recadrer le prince si besoin. Le garde du corps est quant à lui plus secret, dans le genre un peu ninja : efficace, discret et professionnel.

Dans l’entourage de Jay, les personnes que l’on peut découvrir sont sa mère, une de ses amies, son frère ainsi qu’un colocataire. Le colocataire et le frère ne sont pas les deux personnes les plus décrites, aussi, je ne m’attarderais pas sur leur portrait.

Par contre la mère de Jay joue un rôle non négligeable : véritable frein pour les aspirations de sa fille, elle semble avoir une idée passéiste de la place qu’occupe une femme dans son foyer. On peut dès lors se demander si elle représentera une menace ou non pour la formation de notre couple…

Plutôt agréables et bien exécutés, les décors sont assez précis pour aider le lecteur à se situer, savoir dans quel contexte les personnages évoluent.

Le chara-design s’apprécie également dans la mesure où l’auteur a réalisé de très beaux personnages dont les proportions ne sont pas trop exagérées et donnent donc un ressenti plaisant. Jart est plutôt fin mais cela reste réaliste. Je rajouterai une mention spéciale pour les yeux que je trouve fort sympathiques.

Très prometteur, ce premier tome de 100% Perfect Girl est une jolie découverte ! Jart et Jay nous réservent de belles surprises et des moments forts en émotion. A suivre !

Et toi, qu’as-tu pensé de ce premier tome ? T’a-t-il également convaincu(e) ? N’hésite pas à nous donner ton avis !

Plus

Deux protagonistes principaux ne manquant pas de caractère
Un début original et surprenant
Un rythme soutenu
Des dessins agréables

Moins

Les premières pages qui peuvent rebuter

Note de l'auteur(e)
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Passer la souris pour noter
Note des visiteurs
 
Scénario
6.9

 
Personnages
9.0

 
Dessins
9.4

Notes des shôjo addict
5 notes
8.2

Tu as déjà donné une note

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

    Répondre 

    Scénario

    Personnages

    Dessins