Chroniques manga
419 views 10 comments

Baby-Sitters tome 1

by on2 mars 2014
Details
 
 

Depuis quelques mois, nous voyons débarquer de charmants petits bouts de choux sur les étals des libraires. Dans la lignée de Love so life (Delcourt), Momo Lover (Panini) et Chibi Devi (Soleil), c’est au tour de Glénat de nous proposer Baby-Sitters.

Ryuichi est doué avec les enfants car il a toujours pris soin de son jeune frère Kotaro. Suite au décès de leurs parents, ils vont tous deux être recueillis par la directrice de l’académie Morinimiya. En échange, Ryuichi devra exercer ses talents à la crèche de l’établissement et s’occuper de 6 bambins tous plus mignons les uns que les autres.

manga Baby-sitters

Le premier volume du shôjo Baby-sitters

Le moins que l’on puisse dire c’est que je ne suis pas une adepte des shôjo kawai. Je me tourne plus volontiers vers les histoires sombres et dramatiques. Pourtant, lorsque Glénat m’a contactée pour me proposer de découvrir le tome 1 de Baby-Sitters, j’ai accepté, plutôt curieuse de lire un manga qui change de mes lectures habituelles. Je me suis surprise à apprécier suivre les mini aventures de ce duo fraternel vraiment attachant.

Ce premier volume est constitué de plusieurs historiettes relatant le quotidien de Ryuichi et Kotaro. Chacune d’elles permet d’apprendre à connaître un des nombreux personnages secondaires ou d’en savoir plus sur le passé de nos deux héros.

Alors que dans les premières pages, j’avais du mal avec la personnalité de Ryuichi, je me suis surprise à m’y attacher petit à petit. Kotaro et les autres enfants se sont, quant à eux, immédiatement attirés ma sympathie tant leurs petites bouilles sont craquantes.

Malgré un coté kawai très prononcé, les chapitres possèdent tous leur dose de drame. Nous découvrons par exemple l’histoire du père des jumeaux qui souffre et culpabilise de ne pas voir suffisamment ses enfants ou celle de la petite Kirin pleurant de ne pas voir sa maman pendant quelques jours. Chaque mini tranche de vie réussit à toucher notre corde sensible.

Le titre n’est néanmoins pas exempt de défauts. Comme je le soulignais en intro, les mangas mettant en scène de jeunes enfants sont à la mode. Le résumé n’est d’ailleurs pas sans rappeler Love so life.

La façon dont Ryuichi se retrouve baby-sitter m’a d’emblée parue tirée par les cheveux. D’ailleurs, l’Académie dans laquelle se déroule le manga ne semble pas non plus conforme aux établissements scolaires que l’on trouve dans la vie réelle. Même si les scènes qui s’y déroulent sont plutôt efficaces, leur portée émotionnelle est atténuée par ce contexte qui manque de réalisme.

Ce qui m’a le plus dérangé, ce sont surtout les personnalités extrêmement stéréotypées des personnages, Ryuichi le premier. En effet, il est tellement gentil, tellement patient qu’il paraît creux, mou et… tout droit sorti d’un manga. Aucun adolescent ne réagit ainsi même avec son vécu et son attachement pour les enfants. Un Kippei de Babe my love me semble bien plus réaliste surtout dans les moments où il agit de façon irresponsable et égoïste.

La personne la plus clichée n’est pourtant pas Ryuichi. Il s’agit de la directrice. Dès le début, elle adopte une attitude bourrue avec ses deux nouveaux protégés. On s’attend bien évidemment à ce que ce ne soit qu’une façade pour cacher un traumatisme personnel. Bingo ! C’est du vu et revu et ça ne la rend pas le moins du monde sympathique à mes yeux.

Malgré quelques maladresses, j’ai apprécié ce moment de lecture. C’est mignon, efficace. C’est un manga qui donne le sourire. Il y a même fort à parier que par la suite les personnages évoluent et que leur côté stéréotypé s’atténue, d’autant que la série compte déjà 8 tomes au Japon et qu’elle est toujours en cours.

Merci à Glénat de m’avoir permis de découvrir cette série grâce à leurs services presse.

Plus

C'est vraiment choupi !
Des situations touchantes
Des dessins vraiment mignons
Des personnages attachants

Moins

Un pitch de départ un peu tiré par les cheveux
Des personnages trop stéréotypés

Editor Rating
 
Scénario
6.0

 
Personnages
5.0

 
Dessins
8.0

Note du rédacteur
6.0

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
9.4

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Notes des shôjo addict
1 rating
9.8

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • Tokyno
    17 juin 2015 at 20:30
    Plus
    Des dessins super kawaii ! Des bébés a croquer avec leurs grosses joues toutes rondes ! La directrice qui est très touchante et drôle !

    J’ai été amener par hasard grâce à mon père qui m’avais fait cadeaux des 2 premiers tomes ! J’ai adorée le scénario ! J’ai prêté avec un de mes amies cette série, elle même a adorer alors quel préfère les mangas avec du combat et du sang. Sa ma surprise de voir quelle aimait ce manga trop kawaii avec des bébés !

    Répondre

    • misami-hirota
      18 juin 2015 at 00:32

      Oui, j’adore lire Baby-sitters aussi !! C’est trop adorable et reposant à lire. Il n’y a pas d’intrigue précis mais on se sent vraiment impliqué dans les petits aventures de ces bébés.

      Répondre

  • 13 avril 2014 at 17:28

    Je ne savais pas que ce manga était licencié, la surprise n’en a été que meilleure lorsque je suis tombée dessus par hasard. Ce manga est si mignon, il peut séduire n’importe quel lecteur. D’ailleurs, je ne lis quasiment jamais de shojo.
    Le côté tiré par les cheveux me dérange en général beaucoup, mais là, pas du tout. Tous les personnages sont adorables, sans exception, et ça, c’est un très bon point. C’est un achat à faire les yeux fermés !

    Répondre

    • 13 avril 2014 at 18:40

      C’est vrai que ça fait du bien de lire de temps en temps un manga tout mignon comme celui-ci. On craque devant les petites bouilles toute rondes des bébés de la crèche. Ça me fait penser que je n’ai toujours pas lu le volume 2.
      Merci pour ton commentaire 😉

      Répondre

  • Rukia
    25 mars 2014 at 17:10

    J’en est beaucoup entendu parler =^-^=
    Il a l’aire pas mal :3

    Répondre

  • 16 mars 2014 at 14:18

    Le dernier truc Kawaï dans le même « genre », c’était Babe My Love. Ça m’a l’air bien sympa tous ces petits bébé, merci pour la découverte !

    Répondre

    • 16 mars 2014 at 14:55

      Merci pour ton commentaire. Effectivement c’est dans le même genre que Babe my love. Comme je le disais en intro, récemment il y a eu pas mal de sorties de mangas kawai dans ce style : chibi devi chez Soleil, Love so life chez Delcourt ou Momo Lover chez Panini. C’est frais, ça change un peu des romances lycéennes.

      Répondre

  • Miknass
    8 mars 2014 at 14:59

    Moi aussi, j’aimerais bien découvrir ce manga, et avec lui, le genre « manga kawaii avec des petits kodomo (enfants^^’) » (dit comme ça, ça a l’air bizarre *tousse* é_è)
    Reste à voir si Ryuichi est mou dans le sens « ça passe » ou « ça passe pas T_T » Mon potentiel de tolérance étant assez grand, je dis : à voir ~~

    Répondre

    • 16 mars 2014 at 14:57

      @Miknass : Dans le premier tome, Ryuichi est mou dans le sens « ça passe ». XD Ca m’a gênée un peu mais ça ne le rendait pas insupportable non plus.

      Répondre

  • rukia
    4 mars 2014 at 11:40

    J’en est entendu parler de ce manga et il ma l’aire vraiment pas mal ^^

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins