Chroniques manga
1714 views 11 comments

Daytime Shooting Star tome 1

by on14 août 2013
Details
 
 

Daytime Shooting Star est ma plus belle découverte shôjo de ces derniers mois : tombée dessus par hasard et séduite par le graphisme atypique, j’ai lu d’une traite le premier tome. Ce manga de Yamamori Mika, auteur qui était encore inconnue en France, est donc mon véritable coup de cœur du moment. Cette sympathique histoire romantique est pour sûr un beau petit bijou.

Suzume Yosano, 15 ans, campagnarde dans l’âme, doit quitter son village natal pour aller vivre à Tokyo chez son oncle suite à la mutation de son père. Dès son arrivée à la capitale, la première personne qu’elle rencontre est un étrange jeune homme qu’elle heurte dans la rue et qui va la ramener chez son oncle après qu’elle se soit perdue. Par la suite, il va s’avérer qu’elle le verra plus souvent que prévu, puisqu’il est son professeur !

De son vrai nom Hirunaka no Ryuusei, le manga nous emmène donc dans le quotidien de Suzume où nous suivons son intégration dans la grande ville de Tokyo. Elle nous dévoile son plus beau souvenir, qui est le jour où elle aurait vu une étoile filante en pleine journée. Et cela nous rappelle le titre de manga « Daytime Shooting Star« .

scan, daytime shooting star, français

Double page tirée du manga avec Satsuki et Suzume, sens de lecture à la japonaise.

Ce que j’ai tout d’abord apprécié dans ce manga, et ce qui m’a poussé à le lire, c’est le graphisme, les personnages sont simples, sans artifices. Le coup de crayon ne semble pas hésitant et dégage une force de caractère ! Je trouve les personnages très expressifs, c’est surtout grâce au style de Yamamori Mika (et à son excellent jeu de trames au passage).

Les couvertures sont aussi très jolies, très colorées comme si elles étaient peintes à l’aquarelle. De même pour les pages de chapitres, qui placent les personnages dans un autre contexte que celui de l’histoire : j’aime quand les mangaka prennent des libertés et nous montrent une autre facette de leurs personnages. Les couvertures annoncent une histoire douce et pétillante, et suite à ma lecture de ce premier tome, je peux te le confirmer : le scénario n’est absolument pas plat et sans intérêt.

J’ai énormément apprécié l’humour présent dans l’histoire, grâce aux caractères des protagonistes, certaines scènes sont vraiment amusantes : je me rappelle notamment quand Satsuki demande à Suzume comment elle a fait pour aller sur le toit, et qu’elle lui répond qu’elle est passée par la fenêtre. C’est complètement absurde, mais j’aime ce côté décalé.

Ce manga traite de la relation élève/professeur. Je ne cours pas après ce genre de romance, mais ça ne m’empêche pas d’apprécier ma lecture. Ici, j’ai complètement accroché.

Le premier tome présente surtout les protagonistes, et nous, lecteurs, pouvons imaginer les prémices d’un amour naissant. L’histoire se construit donc autour de quatre personnages principaux. Parmi les deux hommes, Satsuki et Mamura, je n’ai pas de préférence, je les aime tous les deux ! Satsuki est un protagoniste qui m’a beaucoup surprise : j’ai lu ce manga sans lire le résumé, comme ça, au hasard. Et je ne me doutais pas qu’il aurait une place si importante, et qu’il deviendrait son professeur.

« Depuis que j’ai quitté la campagne, j’ai commencé à comprendre certaines petites choses : La nourriture est délicieuse peu importe l’endroit où tu la manges, il y a toujours du réseau, les habitants de Tokyo semblent tous avoir un style occidental, et surtout, cette grande ville est visiblement plus petite qu’elle n’y parait. » Yosano Suzume.

hirunaka no ryuusei, scan, personnages

Personnages principaux : Suzume, Satsuki, Mamura et Yuyuka.

Voici pour terminer un petit zoom sur les quatre personnages principaux :

Suzume est notre héroïne. Elle semble solitaire, mais en réalité, elle se démène pour s’intégrer. Elle n’a pas un visage très expressif, mais c’est ce qui fait tout son charme et son caractère ! Malgré sa naïveté et son ignorance de l’amour, cette demoiselle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Je suis certaine que sa jolie bouille vous plaira (personnellement, j’ai un coup de cœur pour son regard et ses cheveux).

Satsuki Shishio est la première personne à adresser la parole à Suzume lors de son arrivée à Tokyo. Au fil de l’histoire, il agira comme un protecteur envers elle. Il lui a même donné le surnom de Chun-Chun. Il est également un client régulier de son oncle. J’aime beaucoup son allure, qu’il soit professeur ou en dehors des cours.

Mamura est le voisin de classe de Suzume, peu bavard et timide avec les filles. Il deviendra son premier ami à Tokyo. Elle est la seule à connaître son point faible.

Yuyuka est une camarade de classe, belle et populaire. On apprend dès le début qu’elle veut se rapprocher de Mamura, c’est d’ailleurs ce qui l’amène à se lier d’amitié avec notre héroïne.

Suzume est l’une des héroïnes de manga les plus surprenantes que j’ai eu l’occasion de découvrir. Que ce soit pour son physique ou son attitude, je l’adore. On sent le triangle amoureux qui se dessine petit à petit dans ce premier tome, voire même peut-être un quatrième personnage qu’y s’y ajoute, rendant les situations plus intéressantes et faisant bien évoluer l’histoire. Je ne me lasse pas de lire et relire ce manga, et j’aime toujours autant !

As-tu déjà lu ce manga ? Penses-tu comme moi que Suzume est une bonne héroïne ? N’hésite pas à noter ce shôjo et à commenter en me donnant ton avis !

Plus

Le caractère de Suzume
Le graphisme atypique
Les couvertures et les pages de chapitres
Être dans les pensées des personnages

Editor Rating
 
Scénario
8.0

 
Personnages
9.0

 
Dessins
10

Note du rédacteur
9.0

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
8.6

 
Personnages
8.4

 
Dessins
8.7

Notes des shôjo addict
36 ratings
8.5

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • Chloé
    29 octobre 2015 at 23:48

    Salut ! J’ai lu ton article et ça m’a donné l’envie de le lire. J’ai trouvé les 2 premiers chapitres sur internet et j’aimerais savoir comment tu les lis. Sur papier ou sur internet ? L’animé a été licencié ?

    Répondre

    • 29 décembre 2015 at 10:16

      Bonjour, désolée pour ce retard.
      Ce n’est malheureusement pas une réponse que nous pouvons te donner car les 4 premiers tomes sont disponibles chez Kana. Même si ce n’était pas le cas, nous ne le ferions pas étant donné qu’il ne s’agit pas d’une pratique légale. Quant à l’anime, à ma connaissance il n’en existe pas. 😉

      Répondre

      • Chloéj
        20 janvier 2016 at 13:21

        D’accord merci de ta réponse, depuis j’ai pu trouver les 4 premiers tomes chez cultura et je viens de commander le 5e sur Amazon.

        Répondre

  • Marielle
    16 juin 2015 at 16:41
    Rating
    Scénario7.8
    Personnages9.6
    Dessins9.8

    OMG je viens de découvrir cette série et je l’adore!!!! Le seul shojo que j’ai vraimé lu c’est fruits basket et ensuite je me suis centrée 100% shonen ^^ mais celui-là je bave à chaque fois q’il y a des Suzume shishio moments quoi!!
    Mais faute de spoil hélàsj’ai appris trop tot qu’ils ne finiraient pas ensemble et je me demande bien pourquoi car il y a tant de chimie entre eux :/
    Du coup ca a un peu cassé mon intéret pour le manga mais je continue de le lire car je laisse une chance de me convaincre à Mamura 🙂

    Mais bref,j’ai décodé de lire ce manga quand je suis tombée sur une photo de shishio avec ses look et ses coupes weirdo *w*

    Répondre

    • misami-hirota
      16 juin 2015 at 17:33

      Coucou Marielle, je me suis permise d’éditer un peu ton message pour ne pas montrer le spoiler ^^
      En ce qui me concerne, j’adore Shishio mais j’aime bien Mamura aussi !! Les deux me plaisent beaucoup, c’est difficile de choisir. Tu peux toujours te dire que si Suzume choisit l’un, l’autre sera à toi 😀

      Répondre

  • Jujup51
    1 juillet 2014 at 16:09

    Olalala mais qu’est-ce que j’aime ce manga! Une vraie surprise! Il est clair que c’est j’en perle qui sort du lot! Comparable a Blue Spring Ride au niveau du graphisme tout aussi magnifique l’un que l’autre!( attention je ne dis pas que les graphismes sont pareils juste sûils sont aussi beau ^^) C’est la raison pour laquelle je me suis arrêté dessus.D’ailleurs je ne cesse de les comparer ces deux mangas, ils sont uniques et dégagent ce petit quelque chose qui fait qu’ils surpassent tout les autres malgré le scénario de base pas si original ( bah oui ils restent tout de même des shojos..) et mon dieu mais je suis amoureuse de Shishio!!! JE ne sais pas pourquoi mais j’aime tout chez lui! A vrai Die parce que depuis le début je me suis mis en tête que Suzume et lui allait finir ensemble je ne vois pas autre option possible, alors même si mamura est tout aussi parfait que Shishio ( enfin bon à mes yeux Shishio reste celui que j’aime le plus ^^) je ne peux et ne veux pas qu’il finisse avec Suzume. Mais j’ai toujours cette boule au ventre quand je lis les chapitres, en me disant que les deux hommes sont tout aussi charmant et important au yeux de Suzume et qu’ ils ont tout les deux autant de chance l’un que l’autre et pour ça je ne peux m’empêcher d’aussi détester ce manga ! Parce que a chaque fois je subis des montagnes russes émotionnels à cause du suspens car après tout on sait vraiment pas qui elle va choisir et qui elle aime vraiment finalement et ça m’énerve! Enfin ça m’énerve et en même temps je me dis que c’est Grace a ça que ce manga sort du lot 😉 donc d’un côté ce n’est pas plus mal. :3 en bref un très bon shojo!!! Que j’espère bientôt licencié ( et oui moi au siiii je le veux être mes mains!!! )

    Répondre

  • 27 avril 2014 at 11:48

    J’ai découvert ce manga il y a deux jours exactement, et j’ai un coup de cœur énorme pour cette histoire O_O Par contre, même si j’adore le personnage de Mamura, je suis à 100% pour Satsuki, je le trouve vraiment, trop, trop adorable <3

    Répondre

  • 3 janvier 2014 at 12:21

    Encore une fois merci beaucoup pour ton avis sur cette chronique ! J’aimerais vraiment en faire une autre sur le tome 2, et le tome 3, etc, etc, mais j’investis mon temps dans autre chose. Soyons patients en tout cas, une licence arrivera peut-être un jour ! (je me rappelle pour celle de Blue Spring Ride, j’y croyais pas au début haha).
    Hirunaka no Ryuusei est un shôjo qui se démarque je trouve et qui se lit facilement, sans prise de tête au final – en mettant de côté quel couple supporter – . M’enfin, nous verrons bien ! Que ce soit Satsuki ou Mamura, je serais contente puisque tout au long de ma lecture il y a eu des rebondissements, chaque personnage est traité comme il faut, tout ça, avec des petites histoires qui se construisent en parallèle. C’est toujours sympathique d’avoir des informations sur les personnages annexes aussi (je pense notamment à Yuyuka et les autres camarades de classe). Je suis quand même d’accord avec ce que tu dis sur Mamura, bon garçon. Mais les shôjos ne nous ont pas fait remarquer que c’est toujours le beau-gosse aux cheveux sombre qui gagne ? (je veux pas déclarer Mamura forfait, mais presque hein!)

    Je penserais à lire « Je ne suis pas un ange » quand j’aurais le temps, merci ! On diverge un peu, mais je lisais les scans de Blue Spring Ride avant, je sais donc pourquoi tu es mécontente (n’hésite pas à aller voir ma chronique sur le tome 1 qui est aussi sur le blog !). Peut-être qu’il y aura un retournement de situation ?

    Répondre

  • 2 janvier 2014 at 23:24

    Mais de rien, je n’ai fais que dire ce que je pensais et ton article a bien rendu mérite à HNR. Je suis totalement d’accord! Quand je reçois une notification pour me dire qu’un nouveau chapitre est en ligne, je fonce et je le dévore, tout en restant sur ma faim. Mais c’est un manga que j’ai plaisir à lire et relire ( je peux répéter qu’il me faut la version papier? Il me faut la version papier haha) donc ça me sauve de l’attente. Oui, Tonkam avait répondu a des questions en août dernier sur leur page facebook: <>
    Bon, ce n’est pas très encouragent. Mais je me dis que si ça se trouve un autre éditeur achètera les droits avant. Ils l’ont déjà traduit en italien (oui oui, version papier toute belle). Je croise les doigts très fort. Je pense que si la version anglaise sort en premier, je ne résisterai pas.
    Si tu n’as pas lu  »Je ne suis pas un ange », je ne peux que te le conseiller. Un merveilleux manga. Simple mais avec ce petit quelque chose que j’ai retrouvé dans HNR. Voilà comme tu dis, les personnages sont attachants. Même ceux qu’on n’aimait pas forcément au début, ils finissent par nous plaire. J’apprécie beaucoup  »Ao Haru Ride » mais je suis super mécontente (je ne veux pas spoiler, si tu lis le manga en français parce que je suis en avance avec les scans) par rapport au couple principale. C’est une héroïne forte mais elle a pas le truc de Suzume. Suzume est comme Midori, elle ont toutes les deux des personnalités un peu à part, mais elles pensent comme nous, comme moi. Moins parfaite et si chanceuse comme dans tout les autres héroïnes de shojo. Et puis surtout, l’histoire arrive tout naturellement. C’est aussi ça que j’aime. Le fait que ça paraisse plausible.
    Non mais entre Satzuki et Mamura, mon cœur avait fait des bonds aussi. Je crois que c’est le premier manga où je ne savais pas quel était le meilleur choix d’amoureux pour l’héroïne principale. Tu ne trouves pas que Mamura est vraiment le seul qui a toujours mis les intérêts de Suzume avant les siens? Toujours là pour elle, son amour grandissant tranquillement. Je ne sais pas si c’est le fait qu’il rougisse ou la scène ou on voit ses abdos (haha) mais je serais très triste si elle finit avec Satzuki, même si je l’apprécie beaucoup comme personnage (J’aurais aimé avoir un professeur aussi cool).
    Je lis Sugar et j’espère que Yanamori continuera indéfiniment à partager son talent. Oulala désolée, je me suis laissée aller.

    Répondre

  • 2 janvier 2014 at 18:06

    Merci pour ton commentaire Emma, ça me fait plaisir de voir que ce manga plait à d’autre et pas qu’à moi !
    J’ai aussi découvert Hirunaka no Ryuusei sur tumblr, j’ai été séduite par le style des personnages (en fait, c’est tout pareil que toi haha). Si je devais voir un problème avec HnR, c’est le nombre de pages par chapitre, ils se lisent trop vite tu ne trouves pas ?
    J’ai vu l’annonce de Tonkam comme quoi plusieurs éditeurs semblaient s’intéresser à une éventuelle licence de ce manga, j’espère comme toi que ça va voir le jour (j’ai le même besoin mes mains trépignent d’impatience de posséder la version papier, j’vais guetter les news !). Je ne pensais pas que cette histoire plairait à autant de monde, mais Yamamori Mika a su rendre ses personnages attachants et vivants !
    Je n’ai jamais lu « Je ne suis pas un ange », je devrais peut-être le faire si ton coeur chavire entre les deux héroïnes 😉 (parce que pour l’instant, le mien a du mal à se décider entre Suzume et Futaba de Blue Spring Ride haha). Concernant le triangle amoureux… je supporte et Mamura et Satsuki ! (j’avais une nette préférence pour Satsuki au début, et puis maintenant, Mamura devient de plus en plus cool, alors je sais pas!).
    Yamamori Mika est une mangaka dont j’admire le travail en tout cas (je ne sais pas si tu lis Sugars, mais c’est aussi d’elle et je prends un réel plaisir à suivre ces petites nouvelles, si tu ne le connais pas, je te le conseille vivement !).

    Répondre

  • 2 janvier 2014 at 04:56

    Je dois avouer que ces dernières années, question manga, j’ai jamais été vraiment surprise. Seule Yazawa restée surprenante et sans cliché mais Nana en hiatus, je me suis retrouvée coincée sans rien de bien nouveau. Bon, j’exagère il y’a quand même pas mal de manga super sympa mais j’avoue que ça tourne vite au cliché.
    J’ai découvert HNR par hasard, grâce à des posts sur Tumblr. Le dessins m’avaient beaucoup attiré (purée, gros gros coup de cœur pour les dessins de Yamamori) alors j’ai trouvé les scans en anglais, j’ai commencé et j’ai lu tous les chapitres publiés…en une journée. Sincèrement le scénario (prof-elève) n’est pas extraordinaire mais y’a un truc dans ce manga qui fait que je me suis attachée. Un petit plus qui fait de HNR, mon petit manga chéri. Les personnages, les dialogues, l’ambiance..tout. Sincèrement, j’attends avec impatience que Tonkam le sorte. (Bon sang, j’ai besoin de ce manga en papier dans ma main) C’est un vrais plaisir de voir que je suis pas seule française à avoir découvert ce manga. Et oui, totalement d’accord: Suzume est une héroïne du tonnerre. Je pense qu’elle se dispute la place de favorite avec Midori, de Je ne suis pas ange, dans mon cœur. Ah d’ailleurs mon petit coeur appartient à Mamura mais ça c’est une autre histoire haha

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins