Chroniques manga
610 views 1 comment

Enfin ensemble ! tome 1

by on16 mars 2016
Details
 
 

Un nouveau manga sucré et gourmand arrive sur la planète shôjo ! La jolie Kaede succombera-t-elle aux charmes de son supérieur, l’insaisissable « prince du curry » ?

Kaede Fujisaki est brave. Depuis la mort de ses parents, elle s’occupe de sa petite-sœur et de son petit-frère, travaille comme employée, et suit des cours du soir. Elle n’a vraiment pas le temps de songer à l’amour !

La vie tranquille de notre héroïne prend fin un jour banal, dans un restaurant. Invitée par une collègue, la jeune fille renverse par mégarde un plat sur la tête d’un beau ténébreux (tant qu’à faire) surnommé le « prince du curry » ! Confuse, Kaede lui laisse ses coordonnées. Elle paiera pour son costume souillé, c’est sûr ! Enfin, on en reparlera quand elle verra le prix dudit costard…

Kaede la maladroite

Kaede la maladroite

C’est qu’elle est partie se frotter à la haute société, la petite. Le « prince du curry », c’est le terrible Mizuki Makita, le frère de son patron. Va-t-il se plaindre, exiger le renvoi de la brave employée ? Non, il n’est pas aussi fourbe… Ou pas ? Kaede est mystérieusement convoquée au siège de son entreprise. Dans la pièce : la présidente, qui est également la mère de Mizuki, le PDG, grand-frère de Mizuki… et Mizuki himself ! C’est une réunion de famille ou quoi ? Oui, et notre héroïne en fait désormais partie ! Monsieur curry annonce qu’il sort avec la miss, lui arrache un baiser, histoire de faire plus convainquant. Le perfide Curry man utilise Kaede pour empêcher sa mère de lui choisir une épouse. Voici notre pauvre héroïne forcée de jouer les petites-amies pour un type égoïste, calculateur et imprévisible !

Comédie gourmande et sucrée : (ça parle souvent nourriture, car Mizuki teste des desserts pour sa société), Enfin ensemble ! aurait pu être bonne surprise… Hélas, je n’ai pas accroché.

L’héroïne n’est pas très futée, maladroite, (trop) naïve, option « je te fais à manger » … Je trouve qu’il s’agit presque d’une incohérence. Kaede devrait être plus mûre, après le drame qu’elle a vécu. Le héros, lui, est une version prémâchée du beau gosse froid mais gentil. Les dessins sont à l’image du titre : moyens.

Certaines histoires parviennent à créer une alchimie, malgré les clichés. Je ne l’ai pas ressentie, dans ce shôjo. Je continuerai tout de même la collection. Le titre reste sympathique, et j’ai des principes (une collection commencée est une collection terminée u_u) : le tome 2 me laissera peut-être une meilleure impression.

Enfin ensemble ! te ravira certainement si tu es fan hardcore de comédies romantiques. En plus, la série ne compte que trois volumes : ton portefeuille sera ravi.

Plus

- Un titre honnête

Moins

- Les personnages manquent de charisme
- Les clichés ne sont pas habilement détournés

Editor Rating
 
Scénario
6.0

 
Personnages
6.5

 
Dessins
6.0

Note du rédacteur
6.2

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
8.5

 
Personnages
8.2

 
Dessins
7.7

Notes des shôjo addict
4 ratings
8.2

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 14 mai 2017 at 09:59
    Plus
    Le contexte de la grande entreprise Les difficultés pour concilier vie sentimentale, professionnelle, et responsabilité "familiales" sont plutôt bien retranscrites
    Moins
    Une héroïne qui devrait être plus mature Une romance qui ne m'émeut pas du tout Faire semblant d'être en couple pour réparer un "préjudice" matériel, c'est du vu et revu !

    Je suis tout à fait d’accord avec toi. Moi aussi j’ai eu du mal à accrocher à cette histoire. Je n’ai même pas été émue par la romance. La personnalité des personnages ne m’a pas du tout convaincue. Je trouve comme toi que l’héroïne est beaucoup trop niaise et manque de maturité aux regards des responsabilités qui pèsent sur elle. En plus, le pitch de base est trop conventionnel. Il y a un nombre incalculable de mangas qui débutent avec une romance « forcée » par le chantage d’un remboursement exorbitant. Le manque d’originalité dès le début a le don de m’énerver et comme le reste a du mal à tenir la route ça amplifie encore plus mon agacement.
    Dommage parce qu’il y avait de bons ingrédients. Le contexte de la société commerciale, du service marketing et de la pression de la concurrence sur les entreprises me plaisaient bien. J’avais aussi trouvé sympathique l’idée que l’héroïne aient des enfants à charge.
    Pour ma part, c’est une série que je ne continuerai pas.

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins