Chroniques manga
1052 views 6 comments

Karneval tome 1

by on5 novembre 2011
Details
 
Type Manga
 

Ki-oon est de retour dans le monde du shôjo ! Après un Alice au royaume de cœur plus que décevant, il nous revient avec une nouvelle série : Karneval. Les deux premiers volumes sont sortis simultanément le 13 octobre 2011.

Nai a été capturé par un monstre aussi dangereux qu’effrayant. Par un concours de circonstances, Gareki va le libérer et le prendre, un peu malgré lui, sous son aile. Nai est un enfant naïf qui recherche désespérément Karoku, l’homme qui l’a élevé. Son seul indice : un bracelet de l’énigmatique organisation Circus. Cet objet attise les convoitises et, par conséquent, attire les ennuis sur ce duo aussi étrange que charmant, parsemant leur quête d’embûches et de surprises.

J’avais quelques appréhensions en débutant cette série car, bien que les mangas de Ki-oon soient toujours irréprochables au niveau de l’édition, le contenu s’avère parfois décevant. Karneval s’affiche pourtant comme un manga excellent sous tous rapports.

Les deux héros masculins sont sans conteste le gros point fort de cette série. Alors que nous ne savons que très peu de choses à leur sujet, nous nous prenons déjà d’affection pour eux. Ils forment un couple contrasté pour ne pas dire aux antipodes l’un de l’autre. Nai est naïf, gentil et inculte. Il ne sait rien sur ce monde et fait, par conséquent, une proie facile. Gareki est un charmeur, profiteur, flirtant toujours à la limite de la légalité ou de la moralité. Ils sont très différents mais, finalement, ils sont aussi très complémentaires. Au contact, l’un de l’autre ils vont évoluer. Nai va apprendre et découvrir les astuces pour survivre dans ce monde alors que Gareki se montrera de moins en moins égoïste et individualiste.

Karneval

Karneval

Karneval est un shôjo sombre, peuplé d’étranges créatures qui tuent sans aucun remord. La mort et le danger rôdent perpétuellement. Les mystères et les zones d’ombre sont si nombreux que le suspense est présent à chaque page. Qui est Karoku ? Quel lien entretient-il avec Circus ? D’où vient le bracelet que possède Nai ? Qui tire les ficelles en coulisse et dirige les monstres combattus par Circus ? Telles sont les questions que l’on se pose tout au long de la lecture de ce premier volume, et qui resteront en suspens pour nous donner envie de nous jeter sur le deuxième tome.

Bien que l’ambiance soit oppressante et le rythme soutenu, la série n’est pas pour autant exempte d’humour. Les personnalités opposées de nos héros permettent des échanges et des situations comiques. L’alternance de passages tantôt noirs et tantôt drôles est vraiment plaisante. Par ailleurs, le rapprochement entre Nai et Gareki donne aussi à ce premier volume une petite pointe d’émotion et de sentimentalisme vraiment agréable.

Il n’y a pas que l’histoire et les personnages qui soient contrastés. Cet adjectif est aussi très bien adapté pour qualifier le dessin. Très soigné et détaillé, le graphisme est vraiment joli et le chara design reflète à merveille les personnalités des personnages. Le trait dynamique et élégant convient tout à fait à ce genre d’histoire.

 Karneval marque donc un sans faute avec ce premier volume. Son histoire est riche, sombre, intéressante, parfois drôle, tout comme ses personnages. Karneval est un shôjo tout en contraste à l’image de ses deux héros.

 Et toi ? Qu’as-tu pensé de ce manga. Est ce que tu lui mettrais un 10/10 ? N’hésite pas à noter Karneval et à commenter mon article.

Plus

Le duo de personnage aux antipodes l'un de l'autre
Le dessin soigné et élégant
Une histoire riche
Le suspense
Un manga sombre mais drôle à la fois

Editor Rating
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
10

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
7.4

 
Personnages
7.7

 
Dessins
7.0

Notes des shôjo addict
6 ratings
7.4

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • emi
    23 décembre 2012 at 14:40

    Complètement d’accord !Ce manga c’est juste un petit bijou. J’achète rarement beaucoup de shojo mais celui-là non seulement j’achète les tomes dès qu’ils sortent mais en plus je les relie au moins six,sept fois chacun! Karneval c’est un des mes gros coup de coeur <3

    Répondre

    • Carolus
      23 décembre 2012 at 18:31

      Merci pour ton commentaire. Karneval est un shôjo super original avec des personnages super attachants. Il mérite d’être relu plusieurs fois. XD

      Répondre

  • Mei-Lin
    14 octobre 2012 at 01:02

    un détail qui m’a échappé : l’auteur se nomme Touya Mikanagi. Et le prix coûte environ 7,80€, et je tiens à préciser que ça a été confirmé que c’est un shonen n_n.

    Répondre

    • Carolus
      14 octobre 2012 at 11:06

      Il y avait effectivement une erreur de frappe dans le nom de l’auteur. C’est corrigé. Merci. En ce qui concerne le genre du manga, je ne sais pas qui t’a confirmé que c’était un shônen mais c’est faux. Le magazine Comic Zero Sum ne publie aucun shônen. ^^ C’est le magazine qui publie loveless, 07 ghost, dolls, Amatsuki ou +C: Sword and Cornett. Ce sont tous des josei, même si les éditeurs français préfèrent les classer différemment.

      Répondre

  • 29 novembre 2011 at 09:40

    J’ai acheté les deux premiers tomes de Karneval à leur sortie et j’en suis littéralement tombé amoureuse dès la lecture des premières pages >w< J’aime beaucoup l’histoire en elle-même, je suis très vite rentrer dedans et à la fin du tome 2 je n’avais qu’une envie lire la suite (que je n’avais pas bien évidemment T.T) Les dessins qu’en a eu sont sublimes (j’ai eu un gros coup de coeur pour les couvertures des tomes *o*) Pour moi Karneval est un manga à suivre de près 😉

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins