Chroniques manga
594 views 4 comments

Kiss him, not me tome 1

by on17 février 2016
Details
 
Type Manga
 

Bienvenue dans le monde merveilleux des fujoshi ! Mais quand Kae Serinuma se réveille, c’est le choc ! Plonge dans la vie mouvementée d’une fujoshi au pays des bishis !

Kae Serinuma est une fujoshi. Son passe-temps favori ? Inventer des histoires boy’s love avec les mecs de son lycée. Entre Igarashi et Nanashima les sportifs, Mutsumi l’intello blasé, et le doux Shinomiya, y’a de quoi faire ! TOUT, absolument TOUT est propice à la dérive boy’s love : lorsque Igarashi et Nanashima font du volley, notre héroïne les imagine s’enlaçant langoureusement. Lorsque Mutsumi se blesse, elle rêve que Nanashima lui prodigue des soins personnalisés… Mais son plaisir ultime, c’est Shion. Héros de l’anime « Mirage saga ». Hélas, la vie de notre otaku bascule un soir où, matant son petit Shion, elle assiste, en direct live à sa… sa…

Une minute de silence pour Shion. (Serinuma, elle, ira beaucoup plus loin) (je la comprends u_u).

La jeune fille se barricade plusieurs jours dans sa chambre et refuse de manger. N’en pouvant plus, son frère finit par forcer la porte de la chambre… Stupeur et interrogations : la lycéenne s’est métamorphosée ! Comment, me diras-tu ? Il est vrai que j’ai omis un détail important. Un détail qui provoque mon courroux. Continue de lire, je m’explique :

Réveil difficile, pour notre héroïne...

Réveil difficile, pour notre héroïne…

Serinuma est ronde. Et moche. On ne prend même pas la peine de lui dessiner des yeux, derrière ses horribles lunettes. C’est le bordel dans ses cheveux, on se demande s’ils ont déjà connu le peigne. Lorsqu’on se moque d’elle, elle rit aussi, affichant une indifférence qui fait peine à voir. Après la mort de Shion, elle mute en bombasse. Pourquoi ? Trop de mangas (anime, films, séries etc.) présentent les ronds – et les otaku, surtout – de la même manière : moches et sales. Mais la beauté est multiple. Elle ne dépend, ni du tour de taille, ni de la densité capillaire, ni du style vestimentaire.

Et sinon ? La jolie lycéenne n’a aucun mal à apprivoiser son nouveau corps. On voit bien que Junko, la mangaka, n’entend pas s’étendre sur cette transformation. Pas pour l’instant, en tout cas. Car Serinuma a un problème bien plus grave : Igarashi, Nanashima, Mutsumi, Shinomiya… ils craquent tous sur elle ! Or, si l’adolescente a changé à l’extérieur, elle est restée une fujoshi à 100% !

Nolife par excellence, j’aime les mangas qui parlent de mes collègues. J’avoue avoir les mêmes activités que notre héroïne : combien de fois n’ai-je pas vu, dans une simple accolade entre collègues, les prémices d’une romance passionnée… ? *tousse*

Kiss him, not me remplit son pari bishi : les quatre lycéens rivalisent de beauté, c’est un régal pour les yeux. Serinuma, elle a tout de la fille classique de shôjo. Heureusement que sa passion pour le boy’s love apporte du fun ! J’ai néanmoins eu l’impression que la mangaka ne connaissait pas encore bien son caractère, quand les bishis, eux, ont des identités plus affirmées. (Pour qui je me prends, moi ?) (Va mourir, vile Mikki è_é)

Ce premier tome est une belle mise en bouche. Le dessin est joli, les bishis sont là ! Voyez comme j’insiste sur ce point capital. L’histoire prend son temps pour nous charmer. J’attends la suite patiemment (en compagnie de Mutsumi l’intello blasé^^) ; je suis certaine que le nouveau quotidien de Serinuma apportera d’épiques loufoqueries !

Plus

Les bishis !
Les bishis !!
Les beaux dessins
Un manga qui parle des fujoshi, ça fait toujours plaisir !

Moins

Les fujoshi ne sont pas forcément des vilains petits canards.
Serinuma, on attend un peu plus de fun !

Editor Rating
 
Scénario
7.0

 
Personnages
7.7

 
Dessins
9.0

Note du rédacteur
7.7

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
8.4

 
Personnages
8.4

 
Dessins
9.3

Notes des shôjo addict
3 ratings
8.6

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 19 février 2016 at 18:10

    Oui oui, effectivement, dans la brochette des bisho, on dirait qu’il y en a un qui s’intéresse à Serinuma depuis le départ (et c’est mon chouchou alors c’est encore mieux)

    @Shirubi : j’avoue, l’uniforme lol ~ comment a t-elle fait ?
    Moi aussi, le dernier chapitre m’a fait rire !

    Comme vous, j’espère que l’histoire ne tournera pas au classique, parce qu’avec une fille fan de Boy’s love et des bishi, y’a de quoi imaginer plein de situations loufoques !

    Répondre

  • Shirubi
    18 février 2016 at 19:04

    J’avais beaucoup entendu parler de ce manga, même avant sa licence, donc autant dire que je l’attendais avec impatience. Je l’ai lu cet après-midi et je dois dire que j’ai passé un bon moment. Mon avis va rejoindre le tiens, Mikki Forever, donc je n’ai pas grand chose à y rajouter.
    Serinuma se fait vite à son physique, c’est assez étrange… bon déjà la raison de base de sa perte de poids est super loufoque, donc j’avoue je ne suis pas surprise que l’auteur ne s’attarde pas plus que ça. D’ailleurs, ça me surprend elle arrive à avoir un uniforme à sa nouvelle taille, comme ça du jour au lendemain ? xD
    Par contre, j’avoue dans le dernier chapitre, j’étais morte de rire. Je ne vais pas expliquer la scène pour ceux qui ne l’ont pas lu. Mais j’ai ris, car c’était drôle comme situation mais aussi car en tant qu’otaku on peut se reconnaître dans cette scène… bon sauf que Serinuma va loin, très loin dans sa passion xD.
    Il y a une jolie brochette de bishi ça c’est clair *-* J’attends le volume 2 mais de l’autre, je me demande si après cela ne va pas retourner dans le côté classique. Cela m’inquiète un peu.

    Répondre

  • Emashi
    18 février 2016 at 11:30

    Tout à fait d’accord avec vous deux! Marre de leur standard à la con!
    Cependant, comme l’a fait remarqué Naoko, Mutsumi (l’intello blasé, plus sûre de son nom…) s’intéressait déjà à elle avant sa transformation.Je les veux ensemble! Qu’on me vire vite fait bien fait, le petit imbécile qui ressemble à son idole perdue (comme je la comprends, nos personnages préférés qui meurent, c’est perdre une partie de notre passion!)…
    Je ne le recommanderais pas mais je ne dirais pas non plus que c’était totalement nul. C’était divertissant.

    Merci pour ta chronique,
    Emashi

    Répondre

  • Naoko
    17 février 2016 at 21:40
    Plus
    - Les personnages masculins qui ont de bonnes personnalités - L'humour - L'amie de Serinuma
    Moins
    - L'aspect : quand on est rond on peut pas être beau

    Dingue ! On a quasiment le même avis (A part pour les bishis que je ne trouve pas tous beaux) sur ce manga ^^

    Au début j’ai crains de regretter d’avoir acheté ce manga, à cause :
    – De la représentation de Serinuma au début du tome qui est bien trop caricaturale.
    – Du côté « je tombe amoureux de toi seulement car tu devenue belle »
    Finalement il est assez appréciable et j’ai beaucoup ris. (Et j’aime qu’un des garçons soit apparemment intéressé par elle même avant sa transformation)

    J’attends quand même d’être surprise pour les prochains tomes ^^

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins