Chroniques manga
528 views 0 comments

L-DK tome 1

by on11 mai 2015
 

L-DK est un manga que je connais depuis très longtemps et dont je souhaitais la licence (je l’avais mentionné dans cette liste au Père Noël, mon vœu a été exaucé !). Je ne suis pas certaine mais il est fort possible que ce shôjo soit d’ailleurs le premier manga que j’aie lu ayant pour thème la cohabitation forcée. J’avais énormément aimé lors de cette lecture-découverte, et je me retrouve aujourd’hui, presque 3 ans plus tard, avec ce même premier tome entre mes mains, verdict ?

L-DK est le manga qui m’a, en quelque sorte, ré-ouvert les portes de cet univers shojo-esque. Je ne savais pas vers quels types de manga me tourner, et finalement ce sont le titre un peu bizarre et le résumé qui me semblaient intéressants. Cette série avait une sacré responsabilité sur ses épaules : elle devait me permettre de m’attacher progressivement à ce style de bande-dessinée japonaise dont je n’étais plus habituée. Aujourd’hui, en le relisant, j’aime bien mais ça ne va pas plus loin. C’est sympa, mais pas transcendant non plus et pas si original que ça.

facebook_ldk_pika

Merci Pika pour cette jolie bannière !

Aoi s’apprête à vivre seule alors qu’elle n’est encore qu’une lycéenne. Tout semblait bien se passer jusqu’au jour où elle découvre que son voisin n’est autre de Kugayama Shuusei, le garçon le plus populaire de son école ! Elle ne l’apprécie guère car Moe, sa meilleure amie, s’est fait rejetée au moment de sa déclaration. Ce qui rend cette situation de voisinage un petit peu délicate : il ne faut pas que ça se sache ! Mais les ennuis ne font que commencer…

aoi-ldk

Aoi, l’héroïne principale.

Bien que le scénario soit un peu simple, il était parfait pour moi, une débutante dans le shôjo. Il présente une héroïne qui ne semble pas être trop cruche, dans un contexte scolaire mais pas tant que ça puisqu’elle va vivre dans son propre appartement. C’est un début à l’indépendance qui se dessine, accompagné de tous les aléas qu’une jeune fille de 16 ans va rencontrer (bon, nous restons quand même dans un shôjo… je suis consciente que ça ne m’arrivera jamais dans la vraie vie).

Le prince de l’école reste encore un peu trop mystérieux pour nous dans ce premier tome, mais la mangaka nous dévoile certaines facettes de sa personnalité. Eh oui, Shuusei sait sourire franchement, être coquin, et tout le tralala. Si ça plait aux femmes, Aoi succombera forcément tôt ou tard !

Le fait qu’ils se retrouvent obligés de cohabiter est assez drôle (et prévisible) car ils ne semblent pas en bons termes, à part quand il s’agit de nourriture. Shuusei est froid, mais on se rend compte qu’il ne déteste pas non plus notre héroïne. Aoi, si pure et déterminée à ne pas tomber amoureuse au début, va vite prendre conscience qu’elle n’est pas insensible aux charmes de cet homme.

Effectivement, ce n’est que le premier tome, peut-être un peu rapide, non ? Je suppose que la mangaka a choisi d’installer le climat rapidement pour laisser les situations farfelues prendre encore plus de place dans les tomes à suivre. Connaissant le manga d’avant sa licence, je me rappelle légèrement ce qu’il va se passer par la suite. Je pense qu’elle aurait pu laisser trainer davantage ce début de scénario, pour donner des informations supplémentaires par exemple.

l-dk_chronique

Illustration couleur avec Aoi et Shuusei.

Au niveau du coup de crayon, les avis peuvent être partagés : certains penseront que c’est très raide, d’autres aimeront la simplicité du trait. Pour ma part, je trouve le dessin agréable, sans fioritures, mais je veux bien admettre que les réactions des personnages sont parfois statiques.

Je conseille L-DK à ceux qui ne savent pas par quel manga commencer et qui aiment les romances. Bien qu’il suive le schéma simple du shôjo scolaire, la détermination de l’héroïne Aoi est plutôt intéressante, et les situations auxquelles elle est confrontée le sont tout autant.

 

Plus

L'humour de la mangaka présent dans l'édition française
Un dessin sans trop de paillettes
Une romance qui se dessine

Moins

Une longue série qui s'annonce, il va falloir être patient !
Le déroulement de l'histoire est assez prévisible

Editor Rating
 
Scénario
6.0

 
Personnages
8.0

 
Dessins
8.5

Note du rédacteur
8.0

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
6.3

 
Personnages
7.0

 
Dessins
6.4

Notes des shôjo addict
15 ratings
6.6

You have rated this

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scénario

    Personnages

    Dessins