Chroniques manga
685 views 1 comment

Liselotte et la forêt des sorcières tome 1

by on15 avril 2015
Details
 
 

L’auteur de Fruits Basket et Twinkle Stars, Natsuki Takaya fait son retour en France avec un shôjo tout aussi énigmatique que les précédents. Avec Liselotte et la forêt des sorcières, replonge dans l’univers des contes merveilleux !  

Dans une région très éloignée vers l’est vit Liselotte et ses deux domestiques, Anna et Alto. Une étrange rumeur circule sur ce lieu : il y aurait une forêt habitée par des sorcières ! Elles viendraient en aide aux êtres humains ou au contraire, leur feraient du mal. Cependant, cette légende se confirme rapidement lorsque Liselotte en rencontre une. Grâce à l’intervention d’Engetsu, un jeune homme qui ressemble étrangement à l’un de ses anciens amis, elle parvient à lui échapper. Quels mystères peuvent donc bien planer sur cette forêt ?

Je n’ai pas eu de grandes surprises en lisant ce volume puisque j’avais déjà découvert le début de ce shôjo plusieurs mois avant sa licence. Ce tome 1 installe clairement les bases de l’histoire. Il ne s’y passe rien de vraiment passionnant, sauf peut-être la rencontre de l’héroïne avec une sorcière. Ce moment a donné un peu d’action au récit.

Ces cinq premiers chapitres nous permettent donc surtout de nous familiariser avec tous les personnages de la série.

J’ai surtout apprécié les personnalités d’Anna et Alto, les deux jeunes jumeaux qui accompagnent Liselotte. Pour leur âge, je les trouve bien matures. Suivre leur maîtresse dans un coin si désert et reculé nécessite en effet beaucoup de courage !

extrait de Liselotte et la forêt des sorcières

L’annonce de la légende sur la forêt habitée par des sorcières

J’adore le côté explosif d’Alto. Il ne mâche pas ses mots et se met souvent en colère. Franchement, ces passages me font bien rire. Il me fait penser à Kyo de Fruits Basket. Il agit avant de raisonner. Dans ces moments-là, nous pouvons voir qu’après tout il ne reste qu’un enfant. Il a du mal à canaliser ses émotions et à dévoiler ses véritables sentiments. Même s’il a des difficultés à s’exprimer, lors d’une scène, il a réussi à me toucher avec juste quelques mots.

Alors qu’au contraire, Anna paraît plus douce et réfléchie que son frère. Néanmoins, elle m’amuse aussi quand elle le titille avec ses remarques. Elle vise toujours juste, vu les réactions d’Alto. Nous pouvons sentir que malgré leur situation, ils se comportent comme des frères et sœurs. C’est vraiment très plaisant à voir et cela donne de la fraîcheur et une pointe d’humour au manga.

Par contre, pour l’instant, je n’accroche pas du tout à l’héroïne. Elle me paraît bien fade à côté d’eux. J’ai l’impression de voir une Tohru 2, c’est-à-dire une fille un peu naïve qui essaie de répandre le bien partout où elle va. Tout est beau, tout est merveilleux ! Je me doute qu’elle se voile la face. Elle sait bien que le monde n’est pas si parfait, mais elle continue à sourire bêtement face à toutes les situations. Son attitude trop optimiste m’énerve un peu. J’espère que dans les prochains volumes, elle se montrera plus franche et moins « cruche ».

Pour Engetsu, j’avoue qu’il est très séduisant. Je pensais qu’il serait juste le beau gosse mystérieux, donc je ne voulais pas tellement m’y attacher. Cependant, au final c’est un personnage assez captivant. Il a certaines réactions qui prêtent à sourire, ce qui fait de lui quelqu’un de plus agréable à suivre et moins stéréotypé dans son rôle de « beaux ténébreux ».

Sa relation avec Liselotte sera probablement une des clés de ce shôjo, surtout qu’ils semblent déjà bien proches. Donc j’ai hâte d’en voir plus.

Pour en revenir à l’intrigue, le tome 2 devrait nous donner plus d’indices, compte tenu de sa preview. Dans un petit encadré réservé à l’auteur, Natsuki Takaya révèle qu’elle souhaite faire de ce shôjo « une histoire qui progresse tranquillement, à son rythme ». Cependant, j’ai deux craintes à ce sujet : que le récit n’avance pas et qu’il y ait trop de mystères. C’est bien de laisser le lecteur s’interroger, mais j’ai peur d’être un peu perdue au moment des révélations ou de ne pas en savoir assez pour bien tout comprendre. Déjà que le synopsis de base peut paraître un peu tiré par les cheveux.

Pour finir, dès les premières pages, nous pouvons reconnaître son coup de crayon. Il reste toujours aussi fin et délicat. Il va de paire avec l’ambiance de ses shôjo. Du coup, c’est un pur bonheur de se plonger dedans !

Ce premier volume révèle peu d’informations sur l’intrigue principale, ce qui est bien dommage. Toutefois, il nous permet d’avoir déjà un bon aperçu de chaque personnage et de l’ambiance du manga !

Plus

L'atmosphère sombre et mystérieuse du shôjo
Les personnalités des deux jumeaux, Anna et Alto ainsi que celle d'Engetsu
La relation entre les deux jumeaux
Le coup de crayon de la mangaka qui va de paire avec l'ambiance du manga.

Moins

L'héroïne est trop naïve et simplette
Pour l'instant, l'intrigue n'est pas assez développée pour attirer complètement la curiosité des lecteurs. Trop de mystères !

Editor Rating
 
Scénario
6.0

 
Personnages
7.7

 
Dessins
8.8

Note du rédacteur
7.2

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
7.5

 
Personnages
6.6

 
Dessins
6.7

Notes des shôjo addict
14 ratings
7.0

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 2 janvier 2016 at 12:53
    Plus
    Une histoire qui a du potentiel avec une atmosphère intrigante Des personnages intéressants Des dessins très soignés
    Moins
    Un démarrage un chouïa lent
    Rating
    Scénario6.5
    Personnages8
    Dessins9

    J’avais bien aimé Fruits basket et c’est pour ça que j’ai décidé de me laisser tenter par cette nouvelle histoire de la mangaka.

    Je reconnais que ce premier tome est un peu lent dans l’exécution mais si ça peut permettre d’avoir une histoire dense et réfléchie par la suite, ça ne me dérange pas. On prend le temps de bien connaître l’univers dans lequel évolue nos protagonistes ainsi que leur caractère.

    On reconnaît bien le côté naïf ou optimiste de Liselotte que l’on retrouvait chez Tohru, mais je la trouve beaucoup moins nunuche que cette dernière. Plutôt que de se voiler la face, elle choisit d’aller de l’avant et d’oublier les malheurs passés en s’occupant.

    Quant aux autres personnages, je les aime déjà beaucoup. Le contraste entre Alto et Anna est intéressant et ils sont touchants. Anna est du genre discret, mais chacune de ses interventions apporte quelque chose. Elle voit souvent juste.

    On verra ce que cela donnera pour la suite, mais ce tome 1 m’a quand même bien convaincue de la découvrir.

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins