Chroniques manga
166 views 0 comments

Love Stories tome 1

by on29 juillet 2017
 

Taifu Comics a sorti fin avril, le premier volume du shônen-ai Love Stories de Tagura Tohru. Un manga qui aborde avec douceur et délicatesse l’homosexualité et l’adolescence.

Yuji Hasegawa, jeune lycéen découvre que son camarade de classe Yamato Yoshinaga est gay. De plus, Hasegawa réalise que Yoshinaga convoite son ami, Kyôsuke Hongô en constatant le regard insistant qu’il porte sur lui. Hasegawa comprend que c’est un amour à sens unique. Il décide de ne pas s’en mêler et aimerait si possible ne pas le fréquenter. Cependant, avec les contrôles qui approchent, un groupe de révisions se crée et réunit Hasegawa, Kyôsuke, Yoshinaga et Shibata, l’amie et confidente de Yoshinaga. Très vite, Hasegawa et Yoshinaga apprennent à se connaître, et Hasegawa finit par changer d’avis sur Yoshinaga. Il décide même de le soutenir.

 

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de shônen-ai/yaoi, mais j’ai eu envie de m’y remettre en voyant le synopsis de Love Stories. Puis j’avoue, j’ai totalement craqué sur sa couverture. Deux BG (un blond et un brun) qui se baladent comme ça, ça fait rêver, pour la baveuse que je suis. Plus sérieusement, j’ai trouvé la jaquette, fraîche et douce, cela m’a attiré afin de voir son contenu.

 

Love Stories a été annoncé par l’éditeur comme un manga « qui parle avec justesse de l’homosexualité et de l’adolescence à travers le regard de ses protagonistes ». C’est également pour cette raison que j’ai voulu l’acheter. Et je confirme ! La mangaka aborde avec douceur ces deux sujets au travers des pensées de Hasegawa et de Yoshinaga. A tour de rôle, elle nous montre leurs réflexions, leurs doutes,  leurs questionnements sur la vie. On a vraiment l’impression d’être à leur place. Et ce genre de narration me plaît beaucoup. De plus, l’auteur pose bien les bases, et prend son temps pour développer les relations entre les personnages. Cela nous permet de mieux les comprendre et de rentrer plus facilement dans l’ambiance du manga.

 

Extrait du shônen-ai Love Stories de Tagura Tohru

Les pensées de Hasegawa lors d’une séance révisions avec Yoshinaga

Hasegawa est un lycéen « ordinaire » : il est bon en maths, il a des amis et même une petite-amie. Cependant, son quotidien va vite être chamboulé, lorsqu’il découvre qu’un de ses camarades de classe, Yoshinaga aime les garçons. Cela va le mener à se poser plein de questions sur l’homosexualité, au point d’aller chercher des infos sur Internet. Même si au début, Hasegawa a quelques aprioris, on se rend compte qu’il veut surtout essayer de comprendre Yoshinaga, d’être là pour le soutenir et l’épauler. Il fait preuve d’une gentillesse et d’une ouverture d’esprit que beaucoup n’ont pas, alors qu’il y a quelques temps, Yoshinaga était un parfait inconnu pour lui. Cela m’a amené à une longue réflexion en lisant ce manga. Qu’aurai-je fait à sa place face à ce genre de situation ? Je l’ignore encore maintenant, mais ce manga m’a fait beaucoup réfléchir et encore plus en ayant découvert le point de vue de Yoshinaga.

 

Yoshinaga aime les hommes et pourtant, on observe bien vite qu’il est très bien entouré. Il a une confidente, Shibata et des amis. Néanmoins, à part Shibata, personne n’est au courant de son secret. Il essaie tant bien que mal de le cacher, en ayant un comportement « normal », de peur du regard des autres et d’être rejeté. Rien que d’y penser, cela le terrifie. Cela montre à quel point, encore de nos jours, les adolescents homosexuels vivent dans l’angoisse d’être découvert, mis à l’écart et victime de brimades de la part des autres, car ils sont jugés « différents ». L’adolescence est déjà une période difficile, où on se cherche. Par ailleurs, l’homosexualité a encore une image d’anormalité pour certaines personnes. Cela amène ainsi ces adolescents homosexuels, comme Yoshinaga, à se questionner d’avantage.

L’auteur s’exprime à travers Yoshinaga en nous révélant que l’homosexualité n’est pas un choix ! Et pourtant ils sont encore trop souvent exclus de notre société, comme s’ils l’avaient choisi. Love stories nous fait également réfléchir sur leur intégration dans notre société. 

Personnages du manga Love Stories de Tagura Tohru

Hasegawa et Yoshinaga, en compagnie de leurs amis, Shibata, Seki et Kyôsuke

Yoshinaga s’inquiète même de la réaction de son meilleur ami, Seki. Il ne veut pas lui mentir, mais sa peur le paralyse et l’empêche de lui en parler. Il préfère donc ne rien lui dire et prendre sur lui, même si au fond, il se sent coupable. Il a l’impression de le trahir en ne lui dévoilant pas la vérité alors que toute bonne amitié reste basée sur la confiance de l’autre. Il se retrouve tirailler entre deux choix. Comment leur relation va-t-elle évoluer ?
De même, sa famille ne semble pas au courant de son orientation sexuelle. Ce manga nous dévoile donc les sentiments d’inquiétude, de mal-être et de solitude que peuvent ressentir des adolescents homosexuels, même avec leurs proches.

Même si leur quotidien reste difficile, il y a déjà avec ce premier volume de belles scènes entre ces adolescents. Certains passages m’ont touchée de par leurs paroles mais aussi par leurs gestes. Le dessin de la mangaka y est pour beaucoup. Il est fin et délicat, parfait pour faire véhiculer les sentiments de ses protagonistes.

Ce manga nous dépeint avec réalisme le quotidien de ces adolescents où chacun souhaite trouver sa place. On a vraiment envie de les soutenir ! Le seul petit bémol que je donnerai à ce premier volume, c’est qu’il y a beaucoup de personnages masculins. Au début je m’y perdais un peu avec tous ces noms.

Ce shônen-ai tient bien ses promesses en nous offrant une histoire touchante et réaliste, tout en nous faisant réfléchir sur le thème de l’homosexualité chez les adolescents.

Plus

Un shônen-ai qui aborde le thème de l’homosexualité et de l’adolescence et nous fait réfléchir
Une narration douce
Point de vue des deux protagonistes
Des personnages touchants qui nous offrent de belles scènes
Trait fin et délicat de la mangaka
Manga idéal pour débuter dans l’univers des shônen-ai/yaoi
Belle édition : une page en couleur et une jolie couverture

Moins

Beaucoup de personnages masculins, le lecteur peut vite se perdre avec tous ces noms.

Editor Rating
 
Scénario
9.3

 
Personnages
8.8

 
Dessins
8.6

Note du rédacteur
9.0

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
8.5

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Notes des shôjo addict
1 rating
9.4

You have rated this

A savoir...
 

Crédits images : KOIMONOGATARI © 2013 by Tagura Tohru
© 2017 ÉDITIONS TAIFU COMICS

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scénario

    Personnages

    Dessins