Chroniques manga
557 views 1 comment

Cat Street tome 2

by on15 octobre 2010
Details
 
 

Après un premier tome intense, traitant de phénomènes de société sérieux, abordés par l’auteur de manière très efficace et originale, le tome 2 de Cat Street reste toujours prenant.Cependant, même s’il s’avère être proche d’un shôjo mature, cette suite retombe dans un certain classicisme et se concentre plus sur le côté romance.

Suite à son entrée à l’école active « El liston », Keito reprend petit à petit goût à la vie. Elle avait perdu tout contact avec le monde extérieur depuis l’âge de neuf ans car sa vie fut littéralement bouleversée par la trahison de sa meilleure amie. L’adolescente de 16 ans, coincée dans une mentalité d’un enfant de primaire ne compte pas en rester là. Elle va s’efforcer de déverrouiller la porte la séparant de la société : une société où l’on porte un jugement sur la moindre différence de statut social, une aptitude hors du commun ou encore l’apparence physique. Les regards portés sur ces gens « hors normes » sont méprisants voir emplis de dégoût. Nous retrouvons différents cas, similaires au malaise de Keito. Étouffée par son passé, elle prend un nouveau départ grâce à ses nouvelles rencontres à l’école active. Elle doit retrouver confiance en elle, et auprès des autres mais également son amour-propre.

manga cat street tome 2

Extrait du manga Cat Street tome 2

Ce second tome se concentre sur les liens qui unissent Keito et ses nouveaux amis. Ces relations deviennent sérieuses et solides au fil des jours. Elle découvre de véritables amis sur qui, elle peut compter, avec qui elle peut partager ses pensées sans retenue, retrouver des émotions humaines qui s’épanouissent naturellement à la lumière du jour par des larmes, des rires à partager. L’armure qu’elle s’est bâtie durant toutes ces années finit progressivement par éclater en morceaux.

Un ami de Keito, Rei Saeki un ex-génie du football ne voulant plus entendre parler de ce sport, finit tout de même par rechausser les crampons, pas directement en tant que joueur seulement en tant qu’entraîneur. Comme Keito, celui-ci s’est fait rejeter assez brutalement par le passé. Alors qu’il avait un don pour manier le ballon comme personne, son avenir se voit perturber malencontreusement par ses camarades. Devenu un traumatisme, il peut désormais, à l’école active, dévoiler son talent comme bon lui semble.

Ce revirement a eu lieu grâce à l’influence de Taiyô, un personnage charismatique autant par son apparence que par sa personnalité. Influant sur son entourage, il arrive à cerner, à comprendre la souffrance de son interlocuteur et ainsi à trouver les bons mots même s’ils s’avèrent durs et criants de vérité. Il n’hésite pas à être direct pour le bien des autres. Ce passage est un exemple d’espoir pour ses adolescents. Il devient réalisable grâce à un échange entre personnes ayant en commun une douleur identique.

manga cat street tome 2

Extrait du manga Cat Street tome 2

Ensuite, l’auteur met l’accent sur la découverte des émotions à travers l’héroïne. Ces instants où ils apprennent à connaître, à déchiffrer leur propres réactions jusqu’alors totalement inconnues sont vécus par tous les adolescents. Ce fut le cas de Keito. Elle a beaucoup d’estime pour son ami d’enfance Taiyô. Chacune de ses apparitions, lui vaut des palpitations au coeur, une certaine nervosité, des fragments de souvenirs avec le jeune homme. Seulement par un regard le jeune homme provoque toutes ces réactions qui lui semblent injustifiées chez la jeune fille.

Si l’amour éclate au grand jour, il devient lourd à supporter lorsqu’elle s’aperçoit que l’heureux élu est finalement pris. Effectivement, Hirano (image à gauche), une jeune fille déjà rencontrée dans le précédent tome est devenue manager au club de foot dans le but de se rapprocher de l’apprenti footballeur. Apprenant qu’ils étaient ensemble, Keito est perturbée et montre alors un regard vide d’émotion. La jalousie naît en elle. On soulignera la présence de chaque personnage secondaire qui a une véritable identité et ne sert pas de figurants, loin de là. Chacun réussit à sa manière à se montrer attentionné envers l’autre et aide bien sûr notre protagoniste à aller au-delà de ses craintes.

Ce tome est plaisant par le personnage de Keito qui redécouvre le monde, des sensations de vie qu’elle avait oubliées et notamment le fait de se sentir aimer. Si tout semble aller mieux, la fin du tome ne laisse présager rien de bon. Nos vieux démons finissent toujours par nous rattraper.

Cat street est un véritable coup de cœur, un vent de fraîcheur même si ce second tome descend légèrement d’un cran par rapport au précédent. Celui-ci se veut plus basique, mais reste toujours très efficace, riche en sensations. Il est vrai que le premier tome était original parce qu’il traitait de sujets plutôt durs comme le phénomène hikkikomori avec beaucoup de maîtrise de la part l’auteur. La façon dont elle est parvenue à nous faire ressentir tout le malaise de l’héroïne faisait sa particularité. Bien sûr, il est temps pour le personnage principal de sortir la tête de l’eau et c’est ce que démontre cette suite.

As-tu apprécié ce tome et la redécouverte du monde de Keito ? Partage ton opinion avec nous en commentant cet article et en attribuant à ce tome la note qu’il mérite.

Plus

L'héroïne est tellement craquante
On suit Keito réadopter un comportement et découvrir de nouvelles émotions
Des personnages secondaires terriblement attachants
Une fin à suspens
Un chara-design séduisant aux traits net et précis

Moins

Une ambiance moins pesante
Un rythme beaucoup plus posé, moins soutenu que le tome précédant
Impossible de ne pas le comparer au tome 1, un léger goût de déception
On s'éloigne de l'aspect Hikkikomori

Editor Rating
 
Scénario
9.0

 
Personnages
9.0

 
Dessins
8.0

Note du rédacteur
8.8

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • Maraya
    16 octobre 2010 at 04:34

    Je suis d’accord avec toi YaSu sur le fait que même si le personnage de Keito est craquant (oui, c’est bien le mot ^^), ce second tome est un poil en dessous du premier. Mais j’ai quand même beaucoup aimé la construction progressive de ses rapports avec chacun des membres de son groupe d’ami. On ne peut s’empêcher de se mettre à sa place et d’imaginer le bonheur que ça doit être de pouvoir être entouré ainsi après avoir vécu si longtemps isolé de tout. Je trouve que la scène où elle sanglote comme une enfant dans les bras de sa « rivale » sonne particulièrement juste si l’on tient compte du fait qu’elle n’a pu connaître ce type d’émotion (déception amoureuse) plus tôt.

    Cette série est d’autant plus une bonne surprise pour moi, que je n’avais pas trop aimé Hana Yori Dango. J’ai même parfois du mal à croire que c’est du même auteur si ce n’est à cause du design, que je trouve quand même beaucoup plus beau et abouti dans Cat Street.

    Vivement le tome 3 !

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins