Chroniques manga
778 views 0 comments

The Earl and the Fairy tome 1

by on12 octobre 2012
Details
 
Type Manga
 

L’éditeur Glenat nous ouvre les portes d’un monde mystérieux et féérique avec son nouveau shôjo, The Earl and the Fairy de la mangaka Ayuko. 

Au XIXème siècle, en Écosse, près d’Édimbourg, Lydia Carlton est un docteur en féerie. Elle est capable de voir et de communiquer avec des êtres féériques. Son père, lui propose de venir le rejoindre à Londres. En chemin, elle se fait capturer. Néanmoins, grâce au séduisant Edgar Ashenbert, elle réussit à s’enfuir.

Très vite, elle apprend qu’il serait le descendant du Chevalier Bleu, le seigneur du pays des fées. Pour prouver sa bonne foi, il a besoin de retrouver la noble épée de ses ancêtres. Il demande donc de l’aide à Lydia qui finit par accepter. Toutefois, notre héroïne peut-elle vraiment faire lui confiance ?

The Earl and The Fairy

Extrait du shôjo The Earl and the Fairy

Ce shôjo illustré par le trait fin et délicat de Ayuko est issu du roman à succès de Mizue Tani. Il nous plonge dans l’Angleterre victorienne (XIXème siècle) où les fées existent encore. Seulement, peu de personnes y croient. Lydia Carlton fait partie de ces gens.

En effet, elle est docteur en féerie. Pour l’instant, avec ce premier volume, nous avons peu de renseignements sur ce métier. Je pense que nous en aurons plus par la suite. Nous savons juste qu’elle communique avec ces êtres féériques depuis son enfance.

D’ailleurs, elle est toujours accompagnée d’une fée en forme de chat, nommée Nico. Malgré son apparence, elle joue à merveille le rôle de conseillère et confidente pour notre héroïne. Elle apporte aussi un côté plus réaliste face à la terrible naïveté de Lydia. En effet, notre protagoniste gobe ce que tout le monde lui dit et n’hésite pas à aider les gens. Comme le dit un moment Nico, c’est « la reine des bonnes poires ».

Depuis sa plus tendre enfance, elle a toujours été considérée comme quelqu’un de bizarre, pas seulement à cause de son don mais aussi de sa couleur de cheveux : rouille. Les gens s’éloignent d’elle, la croyant folle. Elle a donc toujours vécu dans « son monde ». Elle ne sait pas vraiment à qui faire confiance. Toutefois, même si elle décide de suivre Edgar, elle se pose tout de même des questions sur lui. Lui dit-il toute la vérité ?

Dès les premières pages, le personnage le plus intriguant reste Edgar. Au delà de ses actions, il possède comme une aura très mystérieuse. Nous ne pouvons que nous poser des questions et émettre des doutes sur son identité en l’apercevant. Pourtant en apparence, il ressemble à un vrai comte : ses habits, son allure, sa façon de s’exprimer, etc. Il a même deux majordomes à son service : Raven et Ermine. Malgré tout, comme Lydia et Nico, nous essayons de savoir le vrai du faux sur ce jeune homme. Ce premier tome nous donne déjà quelques réponses sur son personnage.

Ce premier volume met surtout en place l’histoire. Pour l’instant, nous avons encore peu d’informations sur le monde féérique. Néanmoins, l’auteur sait très bien nous faire tenir en haleine, en nous dévoilant quelques précisions sur le personnage de Edgar.

Qu’as-tu pensé de ce premier tome ? As-tu été séduit comme moi par cette histoire ? Ou est-ce que tu en attendais plus ? N’hésite à nous laisser tes impressions sur ce shôjo dans la partie commentaire.

Plus

Une histoire très complexe et mystérieuse
Le trait fin et délicat de la mangaka
Le personnage de Edgar très intriguant
La fée chat Nico très amusante
La présence de fées ...

Moins

... même si pour l'instant, nous avons encore peu d'information sur elles et sur le métier de Lydia.

Editor Rating
 
Scénario
9.1

 
Personnages
8.7

 
Dessins
8.8

Note du rédacteur
8.9

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
10

 
Personnages
5.0

 
Dessins
10

Notes des shôjo addict
1 rating
8.0

You have rated this

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scénario

    Personnages

    Dessins