Chroniques manga
714 views 2 comments

Seven Days tome 1

by on22 janvier 2010
Details
 
 

Ils ont une semaine pour tomber amoureux, pour le réaliser et se l’avouer.Seven Days est une perle rare sorti le 25 novembre 2011 chez  Taïfu Comics, c’est un shônen-ai adapté d’un roman de Venio Tachibana par Rihito Takarai.

Tôji Seryô est réputé pour accepter de sortir avec la première fille qui lui demande, en début de semaine, mais qui stoppe toujours la relation le weekend venu sous prétexte qu’il n’a pas réussi à en tomber amoureux. Quand Yuzuru Shino lui propose de sortir ensemble, c’est le début d’une semaine troublante pour les deux garçons…

Le tome 1 de Seven Days débute une série de deux tomes, une histoire d’une semaine qui a nécessité trois ans de réalisation. On assiste aux évènements qui se sont déroulés de lundi à jeudi de la semaine fatidique où Yuzuru a demandé à Seryô de sortir avec lui. Le premier chapitre, relatant des faits de lundi, est raconté du point de vue de Yuzuru et c’est donc sa personnalité qui est révélée en premier. En dépit de son joli visage, Yururu est très franc, naturel et direct. La différence entre son apparence et son caractère a déçu ses petites amies qui le plaquent au bout de quelques temps alors que la situation inverse se produit avec Seryô: il plaque toutes ses copines en une semaine mais elles sont heureuses même en connaissant la fin de leur relation. C’est donc en voulant faire une méchante blague qu’il a fait une proposition au garçon le plus convoité du lycée, débutant une relation fluctuante semée de malentendus mais aussi de tendresse.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour cette mini-série qui constitue une bouffée d’air frais parmi toutes ces sorties yaoi qui se ressemblent les une les autres. En effet, pour une fois on a affaire à une relation entre lycéens qui ne tourne pas au vinaigre après quinze pages. La relation entre Yuzuru et Seryô est certes classique mais développée et racontée avec brio, puisque l’histoire est adaptée d’un roman. Dès le deuxième chapitre, la raison du comportement étrange de Seryô est révélée pour se concentrer sur la romance entre les deux protagonistes. Les deux garçons, qui ne se connaissaient que brièvement, se découvrent et commencent à apprécier la compagnie de l’autre. Mais ce ne sera pas aussi facile, car le passé de Seryô le rattrape malgré lui.

Il est amusant de remarquer que même si le lecteur a l’impression que leur relation avance lentement, elle avance au contraire assez rapidement si on s’inscrit dans la chronologie de l’histoire. Cette différence vient de l’absence de longues ellipses dans la narration qui sont très (trop) courantes dans les manga en général. Dans Seven Days, chaque jour prend son importance puisqu’il fait partie de la courte semaine que Seryô accorde à ses prétendant(e)s. On s’attarde beaucoup sur les scènes de la vie quotidienne d’un lycéen : le réveil, l’aller à l’école, les intercours, les sorties après les cours… La ressemblance entre ces détails triviaux et la réalité permet de nous identifier facilement aux personnages pour encore mieux nous attacher à eux.

Comment ne pas les trouver attendrissants quand on les voit tomber amoureux sans qu’ils s’en aperçoivent ? A l’inverse de Yuzuru, Seryô est gentil et doux mais tous les deux sont lents et maladroits quand il s’agit de sentiments. La relation entre les deux garçons reste, à l’image des shôjo classiques, chaste et idyllique. C’est pourquoi la série peut être appréciée par ceux qui ne lisent pas du yaoi et est un excellent moyen pour commencer. L’ambiance générale reste donc plutôt légère grâce aux multiples scènes de vie quotidienne, parsemées des moments touchants à vous serrer le cœur.

manga Seven Days tome 1

extrait du manga Seven Days tome 1

Quant aux dessins, ils sont absolument magnifiques. Les traits purs et fins, un découpage particulièrement dynamique (chose rare dans les Boy’s Love) et la couverture originale et plus qu’accrocheuse : graphiquement parlant, Seven Days frôle la perfection. Si on veut chercher vraiment la petite bête, la perspective du visage des personnages dans certaines cases est étrange. La narration est évidemment très soignée et fidèle au roman, et peut-être un peu trop fidèle. De nombreux monologues intérieurs qui peuvent être lues sans problème dans un texte posent un petit problème quand on les passe au manga, puisqu’elles font ressortir le côté romanesque du manga. Évidemment, ces erreurs minimes sont excusées d’avance vu la qualité du titre, sans compter que la dessinatrice débute dans le métier.

Ce premier tome est très prometteur, plein de fraicheur, d’originalité et de tendresse. C’est le début d’une excellente série à se procurer sans hésitation.

Qu’en as-tu pensé de ce premier tome? Si tu es une habitué(e) de yaoi, as-tu apprécié sa douceur ou tu en veux « plus »? Si tu n’as jamais lu de boys love auparavant, Seven Days a-t-il su t’encourager à explorer un peu plus cet univers? N’hésite pas à nous faire part de ton opinion et donner une note à la série.

Plus

Voir un couple attachant en construction
L'idée d'une histoire étendue sur uniquement une semaine
Un dessin magnifique
Accessible même pour un lecteur de shôjo

Moins

Le rythme assez lent peut ennuyer

Editor Rating
 
Scénario
9.0

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Note du rédacteur
9.6

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
9.8

 
Personnages
4.5

 
Dessins
10

Notes des shôjo addict
2 ratings
7.7

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 28 avril 2013 at 22:56

    Le dessin de Takarai Rihito est juste sublime O_O

    Répondre

  • Heyden
    23 décembre 2010 at 02:13

    J’ai beaucoup aimé également parce que l’histoire sort vraiment de l’ordinaire et cela fait du bien je trouve. La relation est racontée avec beaucoup de subtilité et j’ai beaucoup aimé comment l’auteur décrit les sensations des deux personnages, les troubles, les sentiments confus. C’est vraiment dit avec une très grande justesse, le tout rythmé par les jours qui ont tous une importance. C’est aussi un coup de coeur pour moi. Joli article 🙂

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins