Chroniques manga
412 views 2 comments

QQ Sweeper tome 1

by on4 février 2016
Details
 
 

Après Dengeki Daisy, Kazé nous dévoile le nouveau manga de Kyousuke Motomi : QQ Sweeper.

Si dans Dengeki Daisy Kyousuke Motomi nous montrait une héroïne loin du cliché habituel de l’héroïne de shôjo, elle récidive cette fois encore en nous présentant Fumi Nishioka, une jeune fille dont le but ultime est… D’épouser un homme riche…. Mais elle abandonne vite une proie quand elle voit qu’il est déjà dans une histoire d’amour et ça c’est cool !

Au-delà de cette héroïne atypique, nous avons un héros qui, encore une fois, n’hésite pas à faire mal à Fumi (sans qu’il y ait abus bien entendu). Au début du tome la seule chose qu’on retient de Kyûtaro quand les filles de la classe de l’héroïne le décrivent est : « Il fait super bien le ménage« . Il est apparemment également très asocial puisqu’il ne participe pas à l’ambiance de la classe : il y a même une rumeur selon laquelle il n’existerait en réalité pas (donc en gros que ce serait un fantôme, effrayant !).

tumblr_n4t7boKgEK1qen3eio1_500

Kyûtaro Horikita, le personnage principal masculin avec son prédécesseur

Pour l’histoire… Je ne le cache pas : je déteste le ménage. Le problème avec ce manga c’est que l’histoire est très axée sur le ménage, faisant même de QQ Sweeper une véritable ôde au ménage. Donc je devrais le détester. L’exploit c’est que c’est totalement le contraire : j’adore l’histoire ! Plusieurs raisons :

  • Pas de sexisme ! Les hommes comme les femmes doivent faire le ménage !
  • On associe le ménage au bien-être intérieur, et je le crois quand Kyousuke Motomi affirme qu’on a moins de raisons d’être mal quand on vit dans un environnement sain et propre.
  • Dans ce manga, si on ne fait pas de ménage la vermine arrive, attiré par les sentiments négatifs. Nos deux protagonistes sont même obligés d’aller dans le monde intérieur de la personne, pour le délivrer, quand cela atteint un seuil dangereux (et qu’une vermine bien plus grosse et dangereuse l’envahit).

Ce manga est extrêmement drôle, mais il contient également énormément de mystères dont le tout premier, celui du début, va nous amener à apprendre que Kyûtaro nettoie pour éloigner la vermine ou délivrer des personnes qui sont dans un état grave. Un autre mystère qui prend énormément de place est sur Fumi elle-même : Le volume finit même sur un approfondissement de ce mystère.

Tome 1 donc vraiment très bon et qui nous donne envie de connaître la suite. Je vous retrouve très bientôt pour mon avis sur le volume 2 !

Plus

- Les personnages attachants
- L'humour
- Début intriguant
- Fin bien amenée
- Du mystère
- Thème très bien amené

Moins

- Peut-être un peu trop axé sur le ménage

Editor Rating
 
Scénario
9.0

 
Personnages
9.0

 
Dessins
10

Note du rédacteur
9.2

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
5.5

 
Personnages
7.8

 
Dessins
7.9

Notes des shôjo addict
4 ratings
6.9

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 25 mai 2016 at 19:32
    Plus
    Personnages attachants et drôles. On ne perd pas de vue le but du mari riche ;-)
    Moins
    Fumi n'a pas l'air très "choquée" de l'étrangeté qui l'entoure...

    J’avais adoré Denkeki Daisy (même si le personnage principale m’avait un peu saoulée vers la fin), et je peux affirmé que J’adore ce manga, et pourtant je n’en suis qu’au début ! J’ai vite été conquise par le caractère de Fumi, je n’en pouvais plus de ces héroïnes de mangas niaises et toutes gentilles ! Enfin une qui n’a pas froid au yeux ! L’humour est très présent, jonglant parfaitement avec le suspense qui règne à chaque page. J’approuve totalement ce manga !

    Répondre

  • 5 février 2016 at 19:03

    Le ménage ? Eh bien, ça m’intrigue, tout ça… Ta chronique me donne envie d’en savoir plus… Surtout que, comme toi, je n’aime pas le ménage @_@ (la vaisselle, passe encore, mais balayer, quelle terreur !)

    Note de fujoshi : Kyûtaro est whaou !! Le bishi quoi !

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins