Chroniques manga
633 views 0 comments

Hydra

by on22 avril 2012
 

Hydra est une série de dôjinshi original qui constitue la base de l’univers Rules de la célèbre auteur de yaoi Kano Miyamoto. On y suit l’évolution de Ryû et Hitomi, rapidement rejoints par Taira.

Hitomi éprouve une étrange fascination pour le tatouage en forme de dragon de Ryû. A cause de ce même tatouage, celui-ci attire les foudres d’une bande de racailles du lycée, menée par Ito qui semble lui vouer une haine maladive. Cependant, Taira, un ami d’Ito, va vite commencer à trainer avec Ryû et Hitomi, en même temps que Satô, leur copine de classe. Tous les acteurs du drame sont alors réunis… Hitomi tombe vite amoureux de Ryu mais celui-ci semble refuser d’aimer qui que ce soit, pendant que Taira s’intéresse peu à peu à Hitomi.

Le traitement du triangle amoureux de l’auteur est particulièrement intéressante et originale ; elle tient compte du caractère, de la psychologie de chaque personnage et brise totalement le schéma classique. Les sentiments des personnages sont très bien décrits, ce qui est d’autant plus louable car ils sont complexes et paradoxaux. L’amour entre Ryû et Hitomi est réciproque, et pourtant ils ne sont pas ensembles. Auparavant, Ryû avait tué quelqu’un par accident, et cela lui a comme enlevé quelque chose de son âme. Hitomi décidera de sortir avec Taira après insistance, mais réussira-t-il à oublier son amour? Et Taira, que ressent-il à propos de tout cela? Ainsi, l’auteur aborde le triangle amoureux sous plusieurs angles de façon réaliste, sans exagération, sans idéalisme.

manga yaoi hydra

Extrait du manga Hydra

Parallèlement au triangle amoureux, les personnages grandissent et passent du lycée à l’université. On les voir mûrir, évoluer dans le temps. Ils vont s’éloigner à cause de ceci, de cela, puis se réunir pour une occasion. Cette chronologie confère à l’histoire un aspect de vie quotidienne très proche de la réalité. Le temps passe, tout change, et rien ne pourra faire revenir le bon temps du lycée où ils s’amusaient ensemble, séchaient les cours en chaîne, squattaient l’appartement de Ryu pendant des jours… C’est triste, mais c’est ça la vie, c’est ça grandir. Plus on avance dans l’histoire, plus ce sentiment de perte implacable ressort. Le ton devient plus grave également. Plus qu’une histoire d’amour, Hydra est une histoire de vie, d’êtres humains.

L’une des spécialités de Kano Miyamoto est de créer les personnages parfaitement authentiques, qui possèdent des défauts, des émotions et des réactions humaines à vous serrer le cœur. Ils n’ont pas un caractère extrême. Leur personnalité est bien développée, à la fois très différente et très semblable l’un de l’autre. On s’attache immuablement à eux et rien qu’à l’idée de les quitter, on en pleure déjà.

Hydra est l’une des séries les plus anciennes de l’auteur, et ça se voit au niveau du dessin au début. Visiblement, son style était encore fort influencé par Ichiko Ima (Le cortège des cents démons), son auteur préférée. Il était encore brouillon et on ressent le manque d’expérience et d’assurance. Cependant, son style évolue et devient vraiment unique, d’une beauté sobre et mélancolique.

Je ne le dirai jamais assez : Hydra est un chef d’œuvre. La relation étrange entre Ryû, Hitomi et Taira, évoluant au cours du temps, nous fait vibrer par son réalisme. Comme dans la vraie vie, on ne sait jamais ce qui va se passer entre eux. Je ressens toujours les mêmes émotions avec la même intensité à chaque fois que je relis cette série. Elle est incontournable.

Et toi, as-tu lu Hydra ? Même si les personnages sont homosexuels, t’es-tu identifié(e) à eux, à leur désir d’aimer et d’être aimé ? Partage ton avis avec nous et n’oublie pas d’attribuer une note à ce manga.

Plus

Les personnages très authentiques, aux réactions réalistes.
L’ambiance tranche-de-vie.
Les sentiments complexes des personnages.
Le fait que les personnages font la différence entre l’amour et le désir.
La patte graphique unique de l’auteur.
L’histoire avance sans temps mort.
Une narration très fluide.

Moins

Un dessin peu accessible au début.
Hydra est une œuvre amateur donc ne sortira jamais en France…

Editor Rating
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
9.0

Note du rédacteur
9.8

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

You have rated this

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scénario

    Personnages

    Dessins