Chroniques manga
1151 views 1 comment

Seule la fleur sait tome 1

by on24 août 2012
 

Nouveau titre de la dessinatrice de Seven Days, Seule la fleur sait a été très attendu en France. Après quelques dates de sortie reportées, le tome 1 est enfin disponible depuis le 22 Mars chez Taïfu. Comme l’annonce la couverture aux couleurs très douces, ce shônen-ai nous fait battre le coeur avec une histoire d’amour attendrissante.

Aikawa, un étudiant en droit et Misaki, en botanique, se sont croisés pour la première fois sur le campus, lorsque Aikawa aidait ce dernier à ranger des pots de fleurs. Le soir même à la gare, ils se sont violemment heurtés. Les deux rencontres à première vue insignifiantes hanteront pourtant Aikawa qui fait des rêves étranges concernant Misaki et le pendentif en forme de fleur que celui-ci avait fait tomber. Quelques jours plus tard, sur la demande d’un professeur, le brillant étudiant en droit devient assistant temporaire dans un laboratoire botanique, où travaille la personne de ses rêves.

Extrait manga seule la fleur le sait

Extrait du manga Seule la fleur le sait tome 1

Les traits de Rihito Takarai ont beaucoup mûri depuis Seven Days. Avec Seule la fleur sait, elle signe sa première série originale. Elle ne prend aucun risque en nous montrant de nouveau qu’elle excelle pour construire une romance idyllique et mesurée, où les protagonistes apprennent à se connaître et s’apprécier au contact de l’autre.

Aikawa et Misaki sont deux personnalités qui s’opposent complètement ; le premier est d’une franchise et d’un naturel déstabilisants, tandis que le second est maladroit et timide malgré son visage stoïque. Aussi mignons soient-ils, je les ai trouvés parfaitement inintéressants. On ne ressent aucun profondeur psychologique venant de ces deux personnages. Leurs réactions sont fades. À la limite, les personnages secondaires comme le vieux professeur ou la copine d’Aikawa dégagent plus de charisme.

Afin d’éveiller notre intérêt à suivre une romance dont tout le monde connaît déjà la fin, l’auteur dissémine quelque mystères autour du personnage de Misaki : l’énigmatique Kawabata qui l’appelle tous les jours, l’identité de celui qui lui a offert le pendentif et le fait qu’il ne veut pas tomber amoureux. Alors que ces mystères pourraient donner à Misaki une certaine épaisseur, ils sont rapidement oubliés au profit des scènes niaises et stéréotypées. Les rêves d’Aikawa, qui sont sa façon inconsciente d’exprimer son attirance pour Misaki dont il se souvenait à peine, ne réussissent pas à nous faire comprendre ce message. Par conséquent, ils enlèvent dès le début toute crédibilité au récit.

Le premier tome de Seule la fleur sait est une lecture agréable dans l’ensemble. Toutefois, ni les personnages ni l’histoire m’ont convaincue. J’aurais préféré que l’auteur prenne plus de risque et nous propose quelque chose de différent.

Et toi, as-tu lu Seule la fleur sait ? Es-tu d’accord avec mon avis ? N’hésite pas à nous donner le tien et attribuer une note à ce volume !

Plus

Des dessins magnifiques
L'intégration de la botanique au récit
Le rythme modéré de l'histoire

Moins

Tout est si mignon que ça en devient niais
Personnages principaux insipides
Les rêves d'Aikawa sont incompréhensibles à la première lecture

Editor Rating
 
Scénario
6.0

 
Personnages
6.0

 
Dessins
9.0

Note du rédacteur
6.6

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
8.0

 
Personnages
8.3

 
Dessins
8.9

Notes des shôjo addict
4 ratings
8.3

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 30 mars 2013 at 18:43

    C’est pas d’une grande originalité, là on est d’accord. On connais la fin d’avance, c’est le cas à chaque foi…
    Mais moi je les ai trouvé mignon 🙂
    J’aime beaucoup le dessin (c’est d’ailleurs la couverture qui m’a donné envie)

    Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins