Chroniques manga
110 views 0 comments

Sky Link

by on10 juillet 2017
Details
 
 

Nous vous avions annoncé l’arrivée de Sky Link chez Taifu, puis de son extrait disponible sur le site de l’éditeur en question. Aujourd’hui j’ai lu l’entièreté de cette oeuvre. Je peux ainsi répondre à la question : que vaut-il ?

Alors déjà il s’agit du premier manga de l’auteure… Et ça se voit. Certains diraient que c’est une raison pour ne pas être trop dur avec l’oeuvre… Mais je considère que ménager quelqu’un ne l’aidera pas à s’améliorer donc : je le jugerais comme tous les autres mangas de sa catégorie, sans prendre ce détail en compte.

Il se découpe en deux histoires : Sky link et Toi à travers un kaléidoscope. Pour cette raison, je te parlerais d’abord de Sky link, qui donne son nom au manga, puis j’enchainerais avec Toi à travers un kaléidoscope.

C’est parti pour Sky link !

Elle raconte la rencontre entre Ritsuki Ban et Shintaro Takagi. Un jour ce dernier le bouscule, puis lui lance de but en blanc « tu es tout à fait mon style ». N’appréciant pas cette franchise, alors qu’il pensait oublier, Ritsuki découvre qu’il s’agit de son nouveau professeur à l’université. De plus en plus exaspéré par l’attitude très collante de celui-ci, il finit par lui trouver un intérêt en le voyant regarder le ciel.

La première chose à relever est que l’histoire s’enchaine bien trop vite. Dès le début nous n’avons que peu d’explications. Nous n’apprenons pas grand chose sur le personnage principal à part que, apparemment, il est poursuivi par un autre homme pour une raison inconnue.

On ne saura jamais vraiment

De plus, il s’intéresse trop vite à Takagi alors que, dans un premier temps, il ne l’aimait vraiment pas et l’évitait même. L’histoire aurait sans doute été meilleure si l’auteure avait pris un peu plus son temps.

Cela aurait d’ailleurs probablement permis de résoudre quelques problèmes qui m’ont dérangée durant ma lecture. Je pense surtout au fait que Takagi ne se préoccupe pas assez de son statut de professeur (il me semblait pourtant qu’une relation professeur-élève était interdite, même à l’université) et à des manques d’explications sur des détails qui en avaient grand besoin.

Au fur et à mesure de ma lecture j’ai trouvé Ritsuki de moins en moins supportable : on dirait juste un ado suicidaire qui pense que sa vie ne vaut rien parce que ses parents ont divorcé et qu’il doit être élevé par son oncle et sa tante.

Au final, je n’ai rien ressenti en lisant cette première histoire (excepté quand j’ai été dérangée par le manque d’explications). Peut-être juste un sourire à la fin, qui aurait pu sauver Sky link mais sans succès en ce qui me concerne.

 

A présent, je vais te parler de Toi à travers un kaleidoscope.

Tout d’abord, tu dois savoir que j’ai lu ce manga 2 fois : la première fois j’ai arrêté avant de lire Toi à travers un kaléidoscope car Sky link m’avait déçue. Mais finalement, comme je devais le chroniquer, j’ai tout relu… Et force est de constater que cette seconde histoire est bien meilleure que la première !

On y découvre deux amis d’enfance au lycée qui se sont un peu éloignés l’un de l’autre et doivent faire face à leurs sentiments respectifs.

Avec un synopsis si basique, me diras-tu, pourquoi serait-il meilleur que Sky link ?

Déjà l’introduction est plus habile, avec des explications sur qui sont les personnages et ce qu’il y a à savoir d’eux. On n’a ni trop ni pas assez : exactement de quoi les cerner rapidement.

Ensuite le couple est très attachant ! Ce sont des amis d’enfance avec deux personnalités distinctes et des goûts totalement différents mais qui sont clairement poussés en avant l’un par l’autre. On apprends par ailleurs que l’un des deux a été martyrisé en raison de ses cheveux blonds… Ce que je n’ai clairement jamais vu dans un Yaoi ! Ce genre de détail est vraiment très appréciable à lire (parce qu’au Japon les natifs ont normalement les cheveux et les yeux noirs) !

De plus, on se retrouve avec un peu d’humour qui n’est clairement pas de trop dans l’histoire et s’y intègre même plutôt bien.

Toi à travers un kaléidoscope est vraiment bien meilleure, avec de meilleurs personnages et une intrigue qui va moins vite. Pourtant, elle est plus courte que la première (seulement 2 chapitres alors que Sky link en a 4).

D’ailleurs, dans sa postface, Shiro Yamada affirme qu’elle aimerait bien retrouver les personnages de Toi à travers un kaléidoscope dans une autre histoire. De mon côté j’en serais absolument ravie ! (à la différence de ceux de Sky Link)

 

 

En conclusion si tu as envie de prendre Sky link je te le conseillerais uniquement pour Toi à travers un kaleidoscope. L’histoire qui donne son nom au manga ne mérite pas le coup d’oeil selon moi.

Plus

Une seconde histoire bien meilleure et mieux expliquée que la première
Le passé de Takagi est intéressant
Second couple attachant
Statut de blond d'un des deux persos formant le couple de la seconde histoire exploité

Moins

Une première histoire inintéressante et qui va trop vite
Je ne ressens pas l'amour dans le couple de la première histoire
Ne se préoccupent pas assez de leurs statuts respectifs dans la première histoire
Des détails pas crédibles dans la première histoire
Manque d'explications dans la première histoire
Ritsuki insupportable

Editor Rating
 
Scénario
4.5

 
Personnages
5.0

 
Dessins
7.0

Note du rédacteur
5.2

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

You have rated this

A savoir...
 

Merci à Taifu pour l'envoi de ce manga en service presse.

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scénario

    Personnages

    Dessins