Chroniques manga
45 views 0 comments

Takane & Hana tome 11

by on28 novembre 2018
Details
 
 

Aujourd’hui sort le 11e tome de Takane & Hana. Même après autant de volumes, la série de Yuki Shiwasu reste aussi fraîche qu’à ses débuts, tout en nous offrant de savoureux moments poignants !

À la fin du tome précédent, nous étions restés sur un cliffhanger monumental : Takane a embrassé Hana sur le nez. Alors que d’habitude, c’est plutôt la jeune fille qui initie ce genre de contact pour l’embêter. Lorsqu’ils se croisent tous les deux le lendemain matin, le malaise est énorme. Le jeune homme feint de ne pas se souvenir de ce qu’il s’est passé et détourne volontairement la conversation. Mais c’est sans compter sur la persévérance de notre lycéenne adorée. Elle veut des explications et elle les aura !

Puis Takane se joint à une réunion de famille organisée en l’honneur de son anniversaire. C’est alors qu’un invité, pour le moins inattendu, apparaît. Il s’agit de son cousin Yakumo, revenu des États-Unis après plusieurs années d’absence. Ce dernier ne lui veut malheureusement pas que du bien…

Takane tombe des escaliers

Désolée Takane, mais ce gadin est hilarant !

 

J’aimais déjà énormément Takane & Hana, mais jamais je n’aurais cru pouvoir encore plus adorer la série en lisant ce tome 11 ! La relation entre nos deux héros passe à la vitesse supérieure, tout en restant grosso-modo légale.

Quoi de mieux qu’un petit baiser sur le nez pour accélérer les choses ? Certes l’acte semble irréfléchi de la part du jeune homme puisque effectué sous l’emprise de quelques verres d’alcool. Cela n’enlève en rien le fait qu’après ce geste, tout ne sera plus tout à fait comme avant.

C’est un peu comme s’ils avaient franchi le point de non retour. Après cela, ils s’engagent sur une pente qui sera de plus en plus glissante. Les conséquences sont grandes du fait de la minorité de Hana. En effet, la réputation de la famille Takaba risquerait d’en prendre un coup si l’on venait à savoir que l’héritier du groupe fricotait avec une jeune fille de 16 ans.

Par ailleurs, l’auteure adopte une stratégie différente en mélangeant davantage les focalisations du récit. Dans ma chronique précédente portant sur les volumes 6 à 10, je m’étais plainte du point de vue quasi-exclusif concentré sur l’héroïne, délaissant le ressenti du « garçon ». Soit la mangaka adore me faire mentir, soit mes dons de voyance s’améliorent *rires* (je n’avais pas lu la suite avant). En tout cas, une chose est sûre : c’est au tour de Takane de nous révéler ses pensées !

Ce changement se révèle tout à fait bénéfique pour le lecteur qui peut mieux comprendre la psychologie de ce personnage plutôt complexe. Lui qu’on pensait être aussi solide qu’un roc – quoique peut-être pas, vu qu’il s’était laissé abattre par son revers de fortune – révèle une personnalité beaucoup plus fragile. J’ajouterais même qu’il prend des décisions ou a des réactions encore plus irrationnelles. Parfois c’est comique, mais d’autres fois c’est bien plus poignant.

En outre, un nouveau personnage, mentionné vaguement dans le tome 6, fait son retour en ville. C’est Yakumo, le cousin de Takane. Le peu que j’en savais ne m’invitait pas vraiment à l’apprécier. Maintenant qu’il est là, je ne l’aime pas du tout ! Sous ses faux airs gentillets, il ressemble à un vrai pervers. En plus, le bougre a décidé de mettre son grain de sel dans la vie de Takane… C’est cliché quand même. Néanmoins, son rôle est d’apporter un peu de danger dans la relation entre nos deux protagonistes.

Yakumo cousin de Takane

Quel regard… il me fait froid dans le dos ce gars (Yakumo) !

De plus, l’une des qualités de cette série est de réussir à doser l’humour pour qu’il soit efficace en toutes circonstances. C’est bien évidemment le cas dans ce tome qui se veut beaucoup plus sombre. On quitte l’univers lycéen/scolaire pour entrer dans le monde sans pitié des adultes. C’est ainsi qu’un peu de drame commence à s’esquisser. Les scènes sont plus tendues et moins frivoles.

Toutefois, l’auteure n’abandonne pas le comique de situation, notamment pour contrebalancer la gravité de ces moments. Je me souviens avoir ri aux éclats alors que la situation de nos personnages principaux n’était pas idyllique. Je trouve que c’est une bonne chose, notamment pour ne pas tomber dans le pathos. Qui plus est, ça participe à rendre le tout complètement ridicule.

Avant de nous quitter, je tenais à mentionner le petit Hiromi, le jeune cousin de Takane qui veut lui ressembler. Il refait une brève apparition dans l’un des chapitres. Ce personnage est absolument adorable avec sa bouille à croquer ! Le fait qu’il apprécie autant son aîné me touche particulièrement. Il me semble d’ailleurs que c’est le seul soutien avec son grand-père dans cette famille.

Ce tome 11 est une vraie pépite, confirmant mon engouement pour cette série. Takane & Hana n’est plus seulement comique, c’est aussi un récit touchant. Si tu hésites à lire le manga, je ne peux que te le conseiller. Le divertissement est garanti !

Plus

La relation entre Takane et Hana passe à l’étape supérieure
Enfin le point de vue de Takane !
Un Takane qui nous montre une facette très différente
L'entrée d'un nouveau personnage : Yakumo
Un savant mélange en humour et drame
Mention spéciale pour Hiromi qui est trop mimi

Moins

Le stéréotype du gars qui vient mettre le bazar dans la vie de nos deux héros

Editor Rating
 
Scénario
9.0

 
Personnages
9.0

 
Dessins
9.0

Note du rédacteur
9.0

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
10

 
Personnages
10

 
Dessins
10

Notes des shôjo addict
1 rating
10

You have rated this

A savoir...
 

Merci à Kazé pour l'envoi de ce manga en service presse.
Crédits images : TAKANE TO HANA © Yuki Shiwasu 2015 / HAKUSENSHA, Inc.
© Kazé Manga

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scénario

    Personnages

    Dessins