Chroniques manga
93 views 0 comments

The first love melt in ultramarine

by on14 août 2017
 

De Yuki Ringo j’avais énormément aimé Tamayura et plus relativement Good bye Lilac. Ce dernier n’est pas mémorable malgré une bonne histoire, un joli couple et un développement intéressant. Cela vient probablement du fait que l’histoire est vraiment centrée sur le couple sans avoir de personnages secondaires attachants. Ce problème ne se rencontre pas dans Tamayura où mon personnage préféré est un personnage secondaire. Ce manga a également l’inventivité de se passer avant et après une catastrophe naturelle connue, et d’aller plus loin dans les problématiques auxquelles peuvent se confronter les personnes bisexuelles et homosexuelles. Aujourd’hui Ringo Yuki revient avec The first love melt in ultra marine. Qu’en ai-je pensé ?

On y suit Kumada Kengo qui, suite à une blessure à l’épaule, ne peut plus jouer au Baseball. Alors qu’il déprime et erre dans le lycée, il fait la rencontre d’un élève, du nom de Yoshioka Tôru, en train de jouer du piano dans la salle de musique. Il apprend rapidement qu’il s’agit d’un élève de sa classe ayant redoublé et ne suivant plus les cours depuis un an, préférant jouer de la musique comme une thérapie contre son passé. Ne pouvant le laisser seul dans cet état, Kengo décide de rester à ses côtés, espérant le guérir de ses traumatismes.

Scène entre Kengo et Yoshioka qui m'a fait pousser des soupirs d'adoration

La scène qui m’a fait pousser des soupirs d’adoration

Quel manga touchant ! Déprimé, Kengo cherche un moyen de se sentir utile. En rencontrant Yoshioka il reprend courage. Quelqu’un a besoin de lui.
Le couple des deux héros évolue d’une façon vraiment intéressante que j’approuve à 100% ! On prend le temps de les connaître et, lorsque les sentiments s’installent, c’est avec la même retenue. Leur relation est totalement platonique, ce que j’ai rarement vu dans des histoires d’amour, spécialement homosexuelles.

Pour te dire à quel point leur couple est mignon, j’aimerais parler d’un passage en particulier et de ce qu’il m’a fait ressentir. Ce passage est à la fois bien amené autant que touchant. Les regards et ce qu’on peut y lire, l’angle de vue que nous donne Ringo Yuki, ainsi que la seule réplique présente et qui montre bien à quel point Kengo peut être amoureux de Yoshioka… Je n’ai pas pu m’empêcher de pousser des soupirs d’adorations face à cette scène magistralement exécutée et pleine de sens.

 

L’histoire, elle, m’a surprise plus d’une fois. Notamment, comme Kengo, je ne m’attendais pas à la raison exacte pour laquelle Yoshioka a arrêté d’aller en cours. D’ailleurs la façon de gérer cette raison est vraiment géniale, avec un flash-back sur les harcèlements dont il a été victime, sur son ressenti un an plus tard et les conséquences qu’ils ont eu sur lui encore un an plus tard.

Point bonus, il y a du consentement ! (je suis toujours contente quand un couple n’est pas constitué d’un violeur et sa victime)
Heureusement ce n’est pas la seule bonne idée de l’histoire de ce manga. Je ne te dirais pas tout mais, à un moment, Kengo est jaloux sans que cela vienne d’un rival ! Ce n’est pas si courant dans des histoires d’amour et c’est vraiment appréciable.

Kengo et le principal harceleur

On s’intéresse aux raisons qui ont poussé les harceleurs dans leurs actions

Malgré le drame de l’histoire, on a tout de même un peu de comédie grâce aux camarades de classe du couple et aux références qui ne sont pas de trop dans l’ambiance générale très dramatique. J’ai d’ailleurs vraiment été agréablement surprise par ces petits clins d’oeil à un autre manga et au monde des otakus.

 

Ainsi mon avis est plus proche de Tamayura que de Good Bye Lilac : j’ai tout simplement adoré ! Je t’encourage à te procurer le manga et le lire, tu ne seras pas déçu-e.

Plus

Jolie rencontre entre Kengo et Yoshioka
Couple attachant
Traumatisme bien géré
Histoire qui ne se précipite pas
Présence de consentement dans le couple
Fin magnifique
Personnages secondaires attachants
Les références

Moins

Certains dessins ne sont pas très soignés
Kengo sait trop facilement coucher avec un autre garçon

Editor Rating
 
Scénario
9.8

 
Personnages
9.5

 
Dessins
8.7

Note du rédacteur
9.5

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario

 
Personnages

 
Dessins

Notes des shôjo addict

You have rated this

A savoir...
 

Merci à Taifu pour l'envoi de ce manga en Service Presse

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response 

    Scénario

    Personnages

    Dessins