Chroniques manga
1379 views 4 comments

Wild Love tome 1

by on11 novembre 2015
Details
 
 

En ce moment, je tente des expériences en m’essayant à des genres nouveaux ou plutôt à des genres que je pense détester. J’essaie de lire sans apriori les mangas que les éditeurs m’envoient. Le moins que l’on puisse dire c’est que cet exercice me révèle quelques surprises. Aujourd’hui, je vais vous parler de Wild Love, un manga érotique paru chez Soleil. Contre toute attente, je n’ai pas passé un moment désagréable.

 

Yuzuki est élève toiletteuse. Elle possède un don avec les animaux. Tous tombent sous son charme, même les plus féroces. Elle recueille un soir un petit chien blanc mais celui-ci disparait peu après. Son nouveau voisin Kuon lui propose de l’aider à chercher son animal de compagnie. De tendres sentiments commencent alors à voir le jour. Pourtant, Kuon lui cache sa véritable identité. Yuzu serait-elle en danger ?

 

Le résumé de Soleil était volontairement imprécis. J’ai donc respecté ce choix en rédigeant le mien de façon à ce que tu ais les mêmes connaissances avant d’entamer la lecture.

 

D’habitude, je fuis les mangas matures comme la peste, lassée de voir que les shôjo érotiques se limitent trop souvent à des histoires de viol où la victime se fait abuser en y prenant plaisir. Wild Love ne fait pas partie de ces séries et rien que pour cette raison, il mérite la moyenne.

 

Ne te leurre pas pour autant, l’histoire ne casse pas non plus des briques. Elle est prétexte à introduire la petite pointe de fantastique nécessaire pour que notre héros porte des oreilles de chien par moments… c’est encore mieux lorsque ce sont les moments où il est entièrement nu et qu’il s’apprête à sauter sur Yuzu. Un peu de fan-service n’est pas vraiment dérangeant tant que son recours n’est pas systématique.

 

Cette trame a aussi pour avantage de faire planer un danger sur la tête de notre jolie héroïne laissant ainsi à son amant le plaisir de la secourir courageusement. Classique me direz-vous. Effectivement ! Néanmoins, Yuzu ne ressemble pas trop à une vierge effarouchée sans cervelle, ce qui a pour conséquence de rendre ces scènes acceptables voire même efficaces.

 

Le fond de l’histoire permet aussi de laisser envisager un triangle amoureux (ou un carré) entre nos amis des bêtes. Les différents personnages gardent dans ce premier tome un brin de mystère qui donnerait presque envie de lire la suite.

 

Le sexe reste bien évidemment omniprésent puisque rien que dans ce premier volume, notre couple de héros s’envoie en l’air déjà trois fois. Les scènes érotiques sont certes nombreuses mais courtes… peut-être même un peu trop. J’ai parfois eu l’impression que l’auteur n’était pas très à l’aise avec cet exercice. Sensation d’ailleurs en partie confirmée par les propos qu’elle tient en fin de tome au sujet de la difficulté qu’elle a rencontrée à dessiner Kuon nu.

 

Wild Love est un shôjo érotique sans grande originalité tant au niveau de l’histoire que du traitement des scènes de sexe. Le mystère que l’auteur laisse planer sur les personnages secondaires laisse néanmoins une petite place à la curiosité. Pourquoi pas me laisser tenter par le tome 2 puisque la lecture de ce premier volet s’est avérée distrayante ? La question reste ouverte. ^_^

 

Si tu as lu Wild Love, laisse-moi un petit commentaire. Je serais curieuse de connaître ton avis… d’autant plus si tu connais d’avantage de shôjo érotiques que moi et que tu peux faire des comparaisons constructives entre plusieurs titres.

Plus

Wild Love ou l'amour pas si sauvage que ça (les partenaires sont tout à fait consentants)
Un mignon petit loup-garou
Une tentative de trame derrière les scènes de sexe
Les oreilles de loup c'est mignon mais... point trop n'en faut

Moins

L'histoire de fond tirée par les cheveux
Les défauts inhérents au genre : scènes de sexe à répétition et trop "dégoulinantes"
Des scènes érotiques un peu courtes et qui ne semblent pas bien assumées par l'auteur

Editor Rating
 
Scénario
4.5

 
Personnages
5.0

 
Dessins
6.0

Note du rédacteur
5.0

Hover To Rate
User Rating
 
Scénario
6.6

 
Personnages
5.2

 
Dessins
7.8

Notes des shôjo addict
10 ratings
6.3

You have rated this

A savoir...
 

Merci à Soleil Manga de m'avoir fait parvenir ce manga en service presse

comments
 
Leave a reply »

 
  • Mikki Forever
    21 novembre 2015 at 19:54

    Je suis toujours en recherche de nouveaux shôjo, surtout des « matures ». Je me souviens, fut un temps où je lisais Ai suru hito, de Yuki Yoshihara. Je me disais : waaa !!
    Et puis non^^’ (les 3 premiers tomes sont drôles, tout de même^^)

    En lisant le résumé de Wild love, je me suis dit : ça peut être cool… Mais, comme vous le dites, les shôjo matures glissent souvent sur la pente de l’héroïne soumise qui aime les petits jeux à deux @_@.

    Un bon passe temps ? Et encore… je sais pas ! La fille ne semble pas être 100% nunuche… A voir…^^

    Répondre

    • 22 novembre 2015 at 15:21

      Pour le moment, l’héroïne n’est pas soumise ni trop nunuche. Elle est consentante. Avec un seul tome, c’est difficile de prévoir comment ça va évoluer surtout que je ne connais pas l’auteur.

      Répondre

  • 12 novembre 2015 at 10:17

    Je n’ai pas encore lu Wild love car apriori il ne m’intéressait pas trop. XD

    Fut une époque où je lisais beaucoup de mature shôjo mais mon constat a rapidement été le même que le tien : on retrouve assez souvent le même genre de traitement de l’héroïne un peu trop soumise. Et sans parler de l’histoire qui est aussi épaisse que du papier de riz.

    J’ai regardé ce qu’avait fait l’auteur à côté et ça semble plus soft (tout en restant dans le registre du fantastique et du mature) donc ça peut expliquer pourquoi.

    En tout cas le résumé m’a fait tiquer. Peut-être parce que j’ai lu beaucoup de choses de ce genre et que finalement dans les drama (même s’ils ne sont pas adaptés de shôjo) on retrouve un peu les mêmes codes pour faire monter le suspense et attirer le spectateur/lecteur.

    En m’intéressant à l’extrait, je vois que les dessins sont plutôt jolis et le tout ne semble pas trop prise de tête. À voir si je me laisse tenter. XD

    Répondre

    • 12 novembre 2015 at 11:31

      Merci pour ton commentaire.
      Effectivement les ressorts du scénario pour créer le suspense sont très classiques. D’un autre coté, ça reste assez efficace. ^_^

      Répondre

Leave a Response 

Scénario

Personnages

Dessins