32 views 0 comments

Les conseils shôjo du club – Mai 2018

by on31 mai 2018
 

La pluie et le soleil alternent sans arrêt ces temps-ci, et ce changement se retrouve aussi dans nos lectures de ce mois-ci ! Tu peux découvrir un résumé rapide des lectures et/ou visionnages des membres de l’équipe de Club Shôjo avant de retrouver comme à l’accoutumée nos conseils.

Le bilan de Luthien

Je tente de finir quelques séries shôjo cette année et en voici une pour ce mois-ci !

  • 3 shôjos lus

 

Le bilan de Naoko

Ce mois-ci j’ai acheté finalement assez peu de mangas par rapport à avant. Dans le même temps j’ai fini par recevoir, à la toute dernière minute, les mangas Boy’s love IDP. Petit problème avec les nouveaux gardiens qui ont gardé mon colis 1 semaine avant que je le récupère parce qu’ils pensaient m’avoir prévenue. Donc je n’ai pour l’instant pu en lire que 3. Le reste pour les conseils du club de juin ! Du coup en tout j’ai lu ce mois-ci :

  • 2 Seinen
  • 2 Shonen
  • 2 Shojo
  • 3 Boy’s loves

 

Le bilan de Mikki Forever

Mais que se passe t-il ? Je rattrape, depuis plusieurs mois, mon retard : plus de dix longues collections manga à lire. Certaines, comme City Hunter, achetées en 2012 ! Côté shôjo, je suis assidue et me mets vite à jour. Enfin, « vite », en langage mikkiste, ça veut dire « dans les deux à trois » mois…

  • 2 shôjo
  • 10 shônen

 

Comme chaque mois ils sont classés en 4 catégories :

  • Coup de cœur
  • Bonne pioche
  • Peut mieux faire
  • Flop

Si tu veux en savoir plus sur un titre que nous te présentons, clique sur son titre pour accéder à sa fiche.

Si tu as lu un des mangas de cet article, n’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !

Coup de cœur !

L’étranger du Zephyr - tome 3

L’étranger du Zephyr tome 3

Nouveau tome très intéressant, avec la rencontre d'un nouveau personnage et une célébrité naissante. (Et du sexisme ordinaire à base de "on frappe pas les filles" et "les filles ça pleure par instinct".)

On y apprend un peu plus sur Shun et son passé, en rencontrant un de ses camarades qui soulève des problématiques très intéressantes, bien que non développées, sur le rejet des sentiments d'une personne quand on n'est pas du même bord. Ce camarade deviendra d'ailleurs ami avec Mio, ce qui entrainera des scènes vraiment très drôles !

Mais ce qui est vraiment marquant dans ce troisième volume, c'est la célébrité de Shun suite à la parution de son nouveau livre. Comme eux on se demande si ce qui intéresse les journalistes c'est le contenu du roman, ou le fait qu'il soit gay. Surtout qu'ils insistent vraiment énormément dessus, allant même jusqu'à les suivre en cachette pour avoir des photos exclusives. Cette intrigue se terminera de façon assez intéressante, quoique semblant un peu insultante pour les personnes travesties car véhiculant une image très douteuse de celles-ci.

Un détail assez intéressant est comment se termine ce volume : on y voit Fumi, le petit-frère de Shun, adolescent. Cela laisse penser que le prochain tome sera sur lui. Je suis plutôt impatiente de voir ça !!!

Naoko

Bonne pioche

Le garçon d’à côté - tomes 11, 13 et 13.

Le garcon d’à côté 11Le garcon d’à côté tome 12Le garçon d’à côté tome 13

J'ai enfin terminé cette série ! Les protagonistes m'avaient beaucoup plu tous comme les personnages secondaires et j'ai beaucoup aimé suivre leurs aventures. Le couple principal a le droit à sa conclusion dans l'avant-dernier tome tandis que le dernier volume permet de revenir sur les autres personnages quelques années plus tard (et de croiser aussi les protagonistes). Outre une histoire sympathique, je retiens surtout le style graphique que j'ai adoré notamment les illustrations des personnages. Les émotions, particulièrement à travers le regard, sont parfaitement retranscrites.

Luthien

Love, Be loved leave, Be left - tome 6

Love, Be loved leave, be left tome 6

Nos héros font un nouveau pas en avant. Rio et Yuna. Akari et Kazuomi. Agatsuma. Ils essaient de se comprendre. Ils hésitent. Ils sont mignons. La fête du lycée approche, et pourrait bien précipiter les évènements...

Le shôjo manga reste dans la lignée des tomes précédents. Touchant et sensible. Les héros sont criants de sincérité. L'amour est omniprésent. Peut-être trop. C'est mon côté mad qui se réveille. Mais Io Sakisaka a l'art d'enchanter les brutes de mon espèce. La lecture est agréable. Les dessins sont doux. On espère que chaque personnage trouvera son carré de ciel.

Mikki Forever

Peut mieux faire

Gwendoline - tome 4

Gwendoline tome 4

Emergency !! Rien ne va plus pour la petite Gwendoline. Son père est toujours souffrant. La santé d'Annie, sa demi-soeur, est fragile. L'héroïne erre entre les mains de sa terrible belle-mère, jamais à cours d'idées pour la chasser de la famille. Sa dernière trouvaille ? Humilier Gwendoline et sa sœur, lors d'un grand bal organisé chez le grand-père des jeunes filles...

Enfant, j'avais la même coupe de cheveux que Gwendoline. Ca crée des liens. Impossible, donc, de passer à côté de cette belle collection. Là, l'histoire a souffert. Gwendoline prend des décisions incompréhensibles et semble avoir un abonnement illimité pour le ferry et l'avion. Les autres personnages sont tout aussi plats. Le rythme est décousu. Dommage ! A réserver aux fans nostalgiques de la série.

Mikki Forever

Drag-less sex - tome

Drag-less sex manga

Comment dire... De la part de l'auteure de Mother's Spirit, un de mes Boy's love préféré, je m'attendais à mieux.

Le concept de Drag-less était intéressant. Avec une accroche qui laissait espérer quelque chose de plus recherché. Drag-less sex occupe 4 chapitres + 1 bonus mais raconte à chaque fois l'histoire d'un couple différent, tous dont la relation est basée sur du viol. Et sur tous ces chapitres un seul était un minimum intéressant : celui de Mura et Yakushiji. Dans celui-ci on remonte le temps vers l'époque où les recherches sur le médicament contre le syndrome des phéromones ont été tenues. Le couple est entre deux scientifiques, pressés par le temps. C'est le seul où j'ai pensé que le viol était un minimum justifié, pour tout le contexte qui a été mis en place en amont. Mais ce qui était vraiment intéressant c'est l'absence d'un Uke et d'un Seme : ils couchent ensemble deux fois et à chaque fois celui qui est au-dessus n'est pas le même. Ça fait plaisir de voir ce genre de chose !

Concernant les trois derniers chapitres, ils constituent deux histoires différentes.
La première, en 1 seul chapitre, nous fait suivre un homme gay, dont le voisin se fait plaquer par sa femme car il ne fait rien dans la maison et la laisse s'occuper de lui. Inquiet pour lui, il finit par la remplacer dans les tâches ménagères en le poussant également à y participer. Dans le même temps, il tombe profondément amoureux de lui.
Bien qu'en 1 seul chapitre, cette histoire était vraiment très mignonne, avec un vrai petit drame vers la fin qui m'a fait avoir peur pour ce couple. Elle a vraiment remonté mon appréciation de ce manga !

Mais ce qui lui a vraiment évité de tomber dans la catégorie "Flop" est la dernière histoire, celle qui devait être le titre de ce recueil, Je veux t'aimer.
Racontant la vie d'un couple un peu particulier, j'ai vraiment cru au début que le fait que l'un des deux soit assez obsédé par l'autre pour se masturber sur les photos de son copain enfant redescendrait mon appréciation de ce recueil. Et puis j'ai constaté que son copain n'était pas mieux.
Au final c'était vraiment une histoire très intéressante qui aurait mérité d'avoir plus de chapitres. Car ce couple est vraiment très inédit ! Et aussi car on y parle d'homophobie : ils se sont fais mettre dehors par leurs parents pour avoir couché ensemble.
Pour ces raisons je trouve dommage que l'éditeur de l'auteure lui ai plutôt conseillé de faire de Drag-less sex le titre principal à la place de cette histoire.

Naoko

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response