207 vues 0 commentaires

Les conseils shôjo du club – Mars 2020

par le31 mars 2020
 

Nous espérons qu’en cette période un peu étrange, tout va bien pour toi. Tu peux découvrir un résumé rapide des lectures et/ou visionnages des membres de l’équipe de Club Shôjo avant de retrouver comme à l’accoutumée nos conseils. N’hésite pas à nous partager tes propres lectures et/ou visionnages.

Le bilan de Naoko

Puisque j’attends toujours ma commande du 30è tome de Yona – Princesse de l’aube passée le 18, je n’en parlerai pas. Cependant j’ai quand même lu un autre shojo dans le mois, et un très bon. J’ai également lu des webtoons et d’autres mangas non-licenciés. En tout j’ai lu :

  • 1 shôjo
  • 3 shônen
  • 3 seinen
  • 2 yuri
  • 2 webtoons

Le bilan de Nico

Ce mois-ci, j’ai été beaucoup plus productive en matière de lecture shôjo, le challenge Do you speak manga aidant énormément à cela. J’ai notamment commencé à rattraper certains titres que j’avais laissées en suspens, comme le formidable Yona – Princesse de l’aube (même si j’en suis loin encore haha) ou l’adorable @Ellie. J’en ai profité pour lire deux one-shots de ma PAL. Comme toujours je suis Boruto en anime et je me suis également beaucoup régalée à regarder de nombreux drama.

  • 4 shôjo
  • 1 anime
  • 8 drama asiatiques dont 4 terminés

 

Comme chaque mois, nos avis sont classés en 4 catégories :

  • Coup de cœur
  • Bonne pioche
  • Peut mieux faire
  • Flop

Si tu veux en savoir plus sur un titre que nous te présentons, clique sur son titre pour accéder à sa fiche.

Si tu as lu un des mangas de cet article, n’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !

Coup de cœur !

Yona – Princesse de l’aube - tomes 13, 14, 15, 16, 17, 18 et 19.

Yona – Princesse de l’aube tome 13Yona – Princesse de l’aube tome 14Yona – Princesse de l’aube tome 15Yona – Princesse de l’aube tome 16Yona – Princesse de l’aube tome 17Yona – Princesse de l’aube tome 18Yona – Princesse de l’aube tome 19

Je le dis à chaque fois mais ce shôjo est une petite perle. Avec d'autres mangas bien entendu, c'est mon coup de cœur de ces dernières années. Comme j'ai découvert cette série sur le tard, j'ai encore la chance de pouvoir dévorer plusieurs tomes à la fois. Et c'était le cas ce mois-ci !

Au début, je n'avais acheté en numérique que les tomes 13 à 15. Mais devant la fin du tome 15, je n'ai pu me résoudre à en rester là et ai pris les suivants jusqu'au 19. Il me semble les avoir lus en une seule matinée, tellement j'étais ravie de retrouver les aventures de Yona et ses acolytes. C'est toujours un bonheur surtout que l'auteure s'attarde davantage sur nos quatre dragons. On en apprend plus sur leur histoire, ce qui nous permet de mieux les comprendre.

Nico Robin

@Ellie - tomes 5, 6 et 7.

Ellie tome 5Tome 6 d'@Ellie@Ellie tome 7

@Ellie c'est toujours aussi adorable et mignon. L'héroïne est tellement entière dans ses émotions qu'elle m'attendrit. Son côté pervers est trop marrant, et d'une certaine manière elle représente le/la lecteur(rice) dans ses envies. Finalement quand elle se fait des films sur telle ou telle situation, ce sont nos envies qu'elle met au jour.

Tandis que sa relation avec Ômi évolue, un nouveau personnage pointe le bout de son nez, donnant un petit triangle amoureux déjanté. Le garçon en question est assez étrange tout comme ses réactions. Cela a de quoi donner un peu de piment dans cette romance déjà piquante !

Nico Robin

Mon coloc’ d’enfer - tome 5

Mon coloc' d'enfer tome 5

Même si l'histoire reste classique, et que la différence d'âge est un peu gênante (mais à ce stade-là ça va encore), j'aime toujours autant lire Mon coloc' d'enfer. L'histoire avance un peu plus, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Je trouve les colocataires de la jeune Miko trop adorables. Chacun a sa personnalité, et lors d'un bilan précédent, j'avais déjà dit que je les appréciais énormément. De la même manière que nos héros évoluent, j'ai l'impression qu'eux aussi changent. C'est certainement dû au fait que deux d'entre eux sont davantage exploités dans ce tome.

Maintenant, il me tarde de lire la suite !

Nico Robin

Sayonara miniskirt

Sayonara miniskirt tome 1

Après une agression, Nina a décidé de quitter son groupe d'Idols. Elle décide par la suite d'aller au lycée avec une apparence plus masculine (en se coupant les cheveux et en portant un pantalon) et en restant à l'écart des autres élèves.
Alors que des filles se font agresser sexuellement en ville, Nina fait face à un jeune homme, Hikaru, souhaitant la soutenir dont elle va tomber amoureuse, ainsi qu'à une jeune fille mignonne, Miku, qui considère que ces agressions ne sont pas graves et qu'on ne devrait rien faire pour se protéger.
Dans le même temps les membres de l'ancien groupe de Nina montent la tête de cette dernière avec l'idée que Hikaru serait son agresseur dont elle n'a pas pu voir le visage.
Je suis partagée envers ce manga. Je l'ai adoré mais j'ai pas été sûre que ce soit pour moi. J'ai ressenti des sentiments contraires comme l'amour et le malaise. Car on a d'un côté des personnages attachants et un espoir qu'on puisse arrêter ces agressions, et d'un autre côté d'autres personnages, bien plus nombreux, qui diffusent des messages horribles comme "Il n'y a que les filles moches pour avoir peur d'être agressées".
Un manga très sombre qui se trouve être un shôjo et qui fait mal au cœur mais qu'on ne peut s'empêcher de lire pour les quelques points qui font du bien.

Naoko

Bonne pioche

Tue-moi plutôt sous un cerisier

Tue-moi plutôt sous un cerisier

Cela fait quelques temps que j'ai ce one-shot dans ma PAL, attendant le bon moment pour le lire. C'est un shôjo très bien construit : le suspense reste tout le long de la lecture jusqu'aux dernières pages. C'en est à tel point que l'épilogue apporte une dimension supplémentaire et permet de comprendre davantage le récit. Je salue vraiment le travail de la mangaka.

Les dessins sont quant à eux très expressifs, montrant avec brio ce que ressentent (ou ne ressentent pas) les personnages.

Nico Robin

Globule - tome 2

Globule une vie de jeune lapin

Voilà un petit tome bien sympathique qui narre les aventures de Globule dans sa jeunesse. C'était à la fois touchant et mignon tout plein. Bien entendu, la construction en 4 cases reste identique ce qui permet de passer assez rapidement d'une anecdote à une autre, même si elles se suivent bien. Ce n'est pas un manga extraordinaire mais il a le mérite de mettre du baume au cœur et de mettre la lumière sur un animal de compagnie qu'on ne voit pas du tout par ailleurs : le lapin. En cela, l'auteur décrit assez bien le comportement de ce petit animal tout comme ses particularités.

Nico Robin

Sois le (la) premier(ère) à commenter !
 
Répondre »

 

    Répondre