213 views 0 comments

Les conseils shôjo du club – Septembre 2017

by on30 septembre 2017
 

Brrrr cela se ressent que l’été est terminé et que la rentrée est chargée ! Tu peux découvrir un résumé rapide des lectures et/où visionnages des membres de l’équipe de Club Shôjo avant de retrouver comme à l’accoutumée nos conseils qui s’apprécieront bien au chaud sous la couette.

Le bilan de Naoko

Ce mois-ci j’ai lu 11 mangas dont

  • 2 Shojos
  • 1 Yaoi
  • 6 Shonens
  • 2 Seinens

Comme chaque mois ils sont classés en 4 catégories

  • Coup de cœur
  • Bonne pioche
  • Peut mieux faire
  • Flop

Si tu veux en savoir plus sur un titre que nous te présentons, clique sur son titre pour accéder à sa fiche.

Si tu as lu un des mangas de cet article, n’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !

Bonne pioche

Bienvenue au club - tome 13

Bienvenue au club tome 13

Ca y est ! Nima et Okinoshima sont enfin un couple !
Mais évidemment un beau garçon populaire avec une jeune fille impopulaire ça ne donne pas une bonne impression auprès des autres personnes. Pour cette raison, Nima se retrouve avec une bonne partie des filles du lycée à dos.
Son cousin, Ushio, arrive spécialement chez elle pour voir à quoi ressemble ce garçon qu'il soupçonne vouloir son argent ou être avec elle à cause d'un pari. Cependant, en enquêtant, il tombera amoureux de la version fille de Okinoshima.
En même temps, Saori semble peu à peu tomber amoureuse du garçon avec qui elle était sortie parce qu'il ressemblait à Hikawa.
Une situation qui se complique donc d'autant plus et qui nous fait nous impatienter de savoir comment tout cela va bien pouvoir se terminer.

Naoko

Peut mieux faire

Comment prendre soin du fils prodigue ?

Comment prendre soin du fils prodigue ?

Ce manga comporte deux couples : le fils d'une riche famille, Eiji, avec son domestique personnel ; et le père du premier, Eichiro, avec son secrétaire.

Le premier couple, celui avec le fils, se met en place d'une façon très forcée : Eiji drague énormément de filles au début et prend Izumi, son domestique personnel, pour une fille. A part ça et le fait que Izumi ne semble pas s'intéresser à lui, on ne comprend pas trop comment il tombe amoureux de lui. Heureusement il y a une seconde partie qui relève un peu le niveau de ce couple et le rend au final plutôt mignon.

Mais ce qui m'a fait vraiment apprécier ce manga c'est le second couple. Le père était tombé amoureux de son secrétaire lorsqu'il était au lycée. A ce moment-là c'était le petit frère de sa fiancée et ils avaient commencé une relation qui n'avait pas abouti. Mais, à cause du statut de Eichiro de successeur de la famille, ils avaient fini par se marier chacun de leur côté. Quelques années plus tard, après la mort de sa femme, il avait retrouvé son beau-frère qui avait pris le poste vacant de secrétaire.

Au final ce manga ressort assez classique tout restant intéressant dans son sujet.

Naoko

Flop

Tue-moi plutôt sous un cerisier

Tue-moi plutôt sous un cerisier

J'avais pris ce OneShot en m'attendant à un manga triste avec une note d'espoir sur la vie qui doit continuer.

Cependant je ne suis pas du tout arrivée à m'attacher aux personnages (sauf 1)... Et c'est un gros problème dans une histoire racontant celle d'une jeune fille dont la meilleure amie est morte en l'accusant dans un tweet d'être horrible.
D'ailleurs au final tous les personnages, à part l'héroïne, sont tous des connards irréfléchis qui sont là uniquement pour montrer que l'héroïne est gentille, mignonne, et qu'il est injuste de ne pas l'aimer.

Après j'avoue que le retournement de situation vers la fin est intéressant.... Si ça avait été illustré d'une meilleure façon.
A la fin on a un hors-série qui est le flash-back d'un des personnages, le seul auquel je me suis au final attachée... Et c'est la raison pour laquelle je me suis attachée uniquement à celle-là : c'est une fille amoureuse qui s'est retrouvée à ce que l'élue de son coeur meure à cause de l'héroïne et du garçon qu'elle aimait. Donc je salue cet hors-série ! (Et pas que pour avoir incorporé mine de rien une fille homosexuelle.)

Donc voilà, j'aurais pas autant détesté si l'héroïne avait été celle du hors-série.

Naoko

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response