Welcome to Hotel Williams Child Bird tome 1

9/10

Le petit frère de Taifu Comics, Ototo, débarque avec Welcome to Hotel Williams Child Bird, la nouvelle série originale du duo Yukako Kabei et Rihito Takarai, cette dernière étant déjà connue pour sa précédente série : Seven days.

 

Kizuna Eto est une jeune fille de 16 ans. Avec quelques amies, elle joue à un jeu plutôt malsain et dangereux : celui de séduire puis de dépouiller les salaryman plein aux as qu’elles croisent. Cependant, elle rencontre un jour Inoue Yuki qui va lui proposer de poser nue pour Yusei Asai, son cousin, peintre nonchalant et renfermé.

 

Avec un nom à rallonge et un résumé plutôt intriguant, difficile de se jeter dessus dès sa sortie. Mais quelle erreur ! Ototo  ne nous présente pas ici une série niaise qui a été vue et revue. C’est au contraire, le premier tome d’une série mystérieuse et sombre que Rihito Takarai nous dessine d’après le roman de Yukako Kabei.

 

image couleur welcome to hotel williams child bird

Illustration couleur – Tome 1

L’histoire démarre vite, on découvre le jeu dangereux auquel notre héroïne se livre pour mettre du piquant dans sa vie : séduire les hommes riches pour les dépouiller. Les règles sont très simples : ne jamais aller plus loin que la séduction, ne jamais se défiler lorsque vient son tour, ne jamais dénoncer les autres membres en cas d’arrestation et la dernière, impossible d’arrêter tant que le jeu continue.  Des règles simples mais strictes. C’est en rentrant chez elle un soir alors qu’un des membres avait été sévèrement puni pour avoir voulu ” démissionner” que Kizuna tombe sur cette femme qui va faire basculer son quotidien malsain et lui faire rencontrer cet étrange peintre Yusei Asai.

 

Les dés sont lancés, la proposition de devenir le modèle de Yusei va permettre à Kizuna de stopper ce jeu. Pourtant, j’ai été assez déçue que ce principe de jeu ne soit pas plus développé, l’auteur passe vite à autre chose. Etant donné que la série ne dure que 3 tomes, on peut comprendre la décision de l’auteur. 

 

Kizuna commence alors son nouveau métier de modèle. Bien qu’elle partait angoissée par cette idée, elle y prend goût. L’héroïne pourrait paraître simpliste par moment mais on ne peut que s’attacher à cette jeune fille innocente qui, pour des raisons inconnues, vit toute seule. Pourtant, elle fait preuve d’une maturité remarquable pour son âge. 

 

Peu à peu, on fait la connaissance de deux autres protagonistes essentiels à l’histoire. D’abord, nous avons le peintre Yusei, le beau brun qui ne vit que pour la peinture. C’est pour l’instant le personnage le plus intriguant et mystérieux. Son caractère est agaçant car il est impossible de savoir ce qu’il pense, mais c’est cet aspect qui nous attire chez lui. L’autre protagoniste est Yuki. C’est grâce à elle que Kizuna va pouvoir devenir le modèle de son cousin. C’est une très belle personne dont on découvrira le secret à la fin du tome.

 

Les liens entre les personnages se créent au fur et à mesure que notre attachement pour eux s’amplifie. Si un nuage de mystère plane tout au long de ce premier tome, il s’intensifie avec cette fin étrange et inattendue. Elle m’a laissé perturbé, je ne sais pas à quoi m’attendre pour la suite tellement c’est déconcertant. Pourtant, j’ai hâte d’avoir le deuxième tome entre mes mains et poursuivre l’histoire. Néanmoins, Welcome to Hotel ne serait pas une bonne série sans son incomparable graphisme. On l’avait déjà remarqué avec Seven Days, le coup de crayon de Rihito Takarai est difficilement critiquable tant il est délicat et original. La dessinatrice retranscrit à merveille les émotions des personnages.

 

Je vous rassure prochains lecteurs de Welcome to Hotel que même si Kizuna pose nue aucune scène osée n’est exposée. L’histoire peut donc être lue par n’importe qui du moment qu’il veut passer un moment agréable

Ce premier tome dispose d’un réel potentiel, tant au niveau de l’histoire que des personnages. De l’originalité mais aussi du réalisme ressortent de Welcome to Hotel Williams Child Bird. Bien sûr, rien n’est parfait, mais c’est avec impatience que l’on attend le prochain tome pour pouvoir conforter notre avis !

Et toi qu’as-tu pensé de ce premier tome ? Mon avis est plutôt élogieux mais qu’en est-il du tien ? N’hésite pas à noter ce volume et à laisser un commentaire !

Article de

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de t'inscrire à notre flux rss ou à notre newsletter.

Fiche signalétique

Titre VF : Welcome to Hotel Williams Child Bird

Editeur VF :

Titre VO : Torikagosou No Kyou Mo Nemutai Jyuunintachi

Editeur VO :

Type :

Genres : , ,

Auteur : ,

Pays d'origine :

Prépublication :

Année : 2008

Nombre de tomes : 3 / 3 (Terminé)

En bref...

+

Un graphisme magnifique
Des personnages mystérieux et originaux
L'ambiance sombre et assez pesante
La fin qui nous laisse enthousiasme pour la suite de la série

-

Le prix !
Certains pourront avoir un avis mitigé sur ce premier tome
Un titre bien trop long

Et toi qu'en penses-tu ?

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles6 étoiles7 étoiles8 étoiles9 étoiles10 étoiles (4 votes, moyenne : 3,75 sur 10)
Loading...Loading...

3 commentaires pour “Welcome to Hotel Williams Child Bird tome 1”

  1. Je suis aussi enthousiaste que toi ! J’ai beaucoup aimé le début de l’histoire. J’ai totalement adhéré à la personnalité des différents personnages. Je les ai trouvés super originaux et très humains. Par ailleurs, l’univers dans lequel ils évoluent est réaliste car nuancé. Tout n’est pas rose mais tout n’est pas noir, non plus. J’étais prise dans cette histoire. Je prenais beaucoup de plaisir à découvrir le quotidien de notre héroïne et de ce peintre un peu bizarre sur les bords. Le rebondissement de la fin m’a donc frappé de plein fouet. J’ai été comme abasourdie au point que j’ai du relire les dernières pages pour être sûre de ne pas avoir manqué un détail. On ne comprend finalement pas grand chose de ce qui vient de se dérouler et, du coup, on se pose des tonnes de questions. Nous n’obtiendrons les réponses que dans le volume 2 étant donné que ce premier tome s’achève ainsi. J’ai donc super hâte d’avoir la suite.
    Merci Kimari de m’avoir encouragée à le lire car j’ai vraiment beaucoup aimé.

  2. ( Héhé le com’s de Caro ! )Ah je suis vraiment contente qu’il t’es emballé ! WTHWCB ( oui je raccourci, le titre est vraiment trop long XD ) fait partit de ces shôjos pas clichés que perso j’aimerais découvrir plus souvent. Par contre j’ai juste peur de regretter le fait qui est que 3tomes, je me demande si c’est pas trop juste pour bien développer l’histoire. Enfin, hâte que le deuxième tome sort !

  3. Oui c’est clair que j’aimerais en avoir plus souvent des bonnes surprises comme celle-ci.
    Pour le format, je pense que c’est peut être mieux. Au moins, on va à l’essentiel. Le premier tome permet de bien poser les bases, de faire connaissance avec les personnages. L’histoire va réellement commencer dans le deuxième volume.

Si tu es membre, connecte toi pour laisser un commentaire. Pas encore membre ? N'hésite pas à t'inscrire.

 


N'hésite pas à donner ton avis ! Et si, toi aussi, tu possèdes un blog ou un forum sur lequel tu as publié un article sur Welcome to Hotel Williams Child Bird tu peux le partager avec nous. Les liens sont acceptés et en plus ils sont en DoFollow !

Ton commentaire ne sera visible que s'il a été accepté par un modérateur. Seuls les liens accompagnés d'un avis seront validés.