[manga] Cut

Qu'est ce que le yaoi ? C'est un sous-genre du shôjo qui met en scène des relations amoureuses entre deux hommes. A noter : cette section regroupe les mangas shonen ai et yaoi.

[manga] Cut

Messagepar misami_hirota » Mar 20 Avr 2010 18:14

Cut

Chiaki Sakaguchi et Eiji Yukimura ont des personnalités à première vue diamétralement opposées, les fantômes qui les hantent sont pourtant du même acabit. Ils se croisent, s’intéressent l’un à l’autre et les prémices d’une relation ne tardent pas à apparaître. Ensemble, ils apprendront à se construire un avenir.
Une très belle histoire d’amour entre deux hommes détestant la vie mais qui vont se rapprocher et s’aimer.

Source : Manga-news

Mon avis

Touko Kawai est une génie. Après le magnifique Juste au coin de la rue, elle réussit encore à nous surprendre et à nous émouvoir avec Cut, une histoire sombre remplie de blessures.

Quand il était petit, Chiaki a eu un accident de voiture quand il était avec son père. Son père en est mort tandis que Chiaki s'en est sorti juste légèrement blessé physiquement, mais une plaie béante invisible s'est installée dans son coeur. Sa culpabilité grandit encore quand sa mère l'accuse d'avoir tué son père. Il entretient une relation avec son beau-père pour oublier sa souffrance. Tout se bascule quand il rencontre Eiji, qui lui aussi porte un lourd passé. Rejeté par sa mère de la pire façon qui soit, Eiji refuse de nouer les liens avec d'autres personnes de peur d'en souffrir encore une fois. Si dans la vie, l'image que ces deux adolescents donnent est différente -Chiaki parait enjoué tandis que Eiji est sombre-, au fond, ils se ressemblent.

"Nous étions debouts, dos à dos sur une falaise étroite, et de là, nous contemplions le monde en même temps"

Noyés dans leur passé, ils n'osent plus avancer ni croire au bonheur. Ceux qui se ressemblent s'assemblent, Chiaki et Eiji vont se raccrocher l'un à l'autre désespérément, chacun essayant de lécher la plaie de l'autre.

En y repensant, on peut dire que l'histoire des deux personnages est un peu trop dramatisée, mais quand on lit le manga, cette dramatisation ne se fait pas sentir du tout grâce à une narration remarquable et la justesse des sentiments des personnages. Chiaki croit expier sa faute et soulager sa culpabilité en se noyant dans la douleur physique, infligée par lui-même et par son beau-père dans leur relation sadomasochiste.

"Lorsqu'une douleur est impossible à calmer, la seule solution n'est elle pas de la noyer dans une autre douleur? Ainsi, pouvoir oublier ne serait-ce d'une seule seconde?"


Eiji, lui, se considère comme un poids pour sa nouvelle famille, hanté par l'ombre de sa mère. Tout au long de l'histoire, Chiaki et Eiji vont apprendre à se connaitre et à s'ouvrir. Ils ne peuvent pas comprendre la souffrance de l'autre, mais ils avancent ensembles. La mangaka a su rester dans le réalisme du récit et ne pas retomber dans le cliché: à la fin, les traumatismes sont toujours là, ancrés en eux, mais ils ne se retournent plus en arrière, ils n'hésitent plus. ils avancent vers l'avenir.

Image

Clique pour agrandir


Le dessin de Touko Kawai est toujours très fin, gracieux, agréable à regarder. Comme dans tous ses mangas, un personnage est blond et l'autre brun, ce qui permet d'identifier facilement les personnages. Le visage des personnages, surtout leurs yeux, sont très expressifs. Le décor quasi-inexistant accroit le mal-être qui dégage du récit. Il y a quelques scènes sadomasochistes qui peuvent choquer un peu mais pas trop, puisque la mangaka sait rester pudique (contrairement à certaine mangaka yaoi que j'ai même pas envie de citer).

Caro a dit dans la fiche de Sakura-gari qu'elle avait marre des yaoi de mauvaise qualité qui sortent en France. Eh bien moi aussi. Mais s'il avait une sorte de "purification" ultra pointilleuse des yaoi en France, Cut serait fooorcément dans la liste de ceux qui restent avec Le jeu du chat et de la souris, Love Mode, Juste au coin de la rue, Sakuragari, Summit et Love Pistols. Si vous commencez le yaoi, commencez par les mangas de Touko Kawai.


Et toi, que penses-tu de ce one-shot ?

Image

Titre : Cut
Auteur : Tôko Kawai
Éditeur VF : Taïfu Comics
Genre : Romance, drame, tranche de vie
Paru en VO en : 2003
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 1/1 (Terminé)



☆ La grandissime présidente des ABGA ☆
Image
Image
Image
misami_hirota
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1889
Âge: 25
Inscription: Sam 4 Oct 2008 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 75
Challenges: 5

Re: [manga] Cut

Messagepar a-yin » Dim 5 Sep 2010 22:01

Je suis d'accord avec Misami, ce Cut fait partie des yaoi de bonne qualité. La narration est bien foutue, je trouve qu'on entre directement dans l'histoire. Malgré les moments difficiles et différents traumatismes (parfois tirés par les cheveux) vécus par les héros, la narration n'est jamais lourde et étouffante, et puis pas trop de pathos. On est donc épargné sur ce point-là. Les dessins sont classiques mais restent très agréables à regarder. Au niveau du sexe, pas d'étalage non plus malgré la présence de SM, ça reste effectivement pudique.

Après, j'avoue avoir accroché car l'auteure se débrouille bien. Seulement, les histoires de ce type ne me passionnent pas vraiment, avec des adolescents marqués par des traumatismes ^^;. Au niveau de l'histoire en elle-même, donc, je trouve tout de même qu'on a un manga bien calibré pour adolescentes.

En bref, on a là un yaoi classique assez soft, l'histoire n'est pas très originale, mais on accroche malgré tout grâce à la narration et aux dessins de bonne facture. Un bon début pour se lancer dans la découverte de yaoi classiques en tout cas =).
Même si tu te prends des tartes, je ne suis pas une garce!
a-yin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 68
Âge: 37
Inscription: Mer 21 Avr 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 4
Challenges: 0

Re: [manga] Cut

Messagepar Kimari » Ven 2 Mar 2012 16:24

Continuant ma route dans le monde du yaoi, j'ai tenté Cut.
Je n'avais jusqu'à présent jamais lu de manga de Touko Kawai, mais Cut m'a désormais donné envie de découvrir d'autres oeuvres de cette auteure.
Dans l'ensemble Cut est une bonne découverte, j'ai aimé découvrir cette histoire tragique avec ses personnages torturés. Deux protagonnistes complètements diffèrents l'uns de l'autre, mais qui ensemble parviennent à guèrir leurs blessures.
Si certains élèments de la vie de ses deux personnages restent comme le dit a-yin tirés par les cheveux, on en reste pas moins attendrit.
Graphiquement on peut faire mieux j'ai trouvé les dessins moyens car un peu trop simple mais ils dégagent néanmoins bien les émotions des persos.
Touko Kawai m'a laissé une bonne impression avec Cut, j'essayerai surement d'autres de ses séries.
Image

Se bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé. ♥
Kimari
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 557
Inscription: Mar 4 Aoû 2009 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 19
Challenges: 0


Retourner vers Yaoi

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités