[manga] Eurêka !

Qu'est ce qu'un seinen ? C'est un manga dont le public est composé de jeunes hommes.

[manga] Eurêka !

Messagepar Nico Robin » Mer 12 Fév 2014 21:20

Eurêka !

Au IIIe siècle avant Jésus Christ, deux civilisations dominent la Méditerranée de part et d'autre : l'Empire romain et les Carthaginois. Souhaitant accroître leur contrôle sur la région, toutes deux se livrent d'intenses guerres, qu'on appelle les guerres puniques. Lors de la deuxième, le général Hannibal est parvenu à traverser les Alpes à dos d'éléphants. Il entend conquérir les territoires situés au-delà de la chaîne de montagnes, ayant déjà un pied en Sicile. Seule la ville de Syracuse reste sous l'influence romaine. Mais bientôt, celle-ci devient le théâtre d'affrontements importants entre les deux ennemis.

Le savant Archimède est à présent un vieil homme, plutôt esseulé, mais qui conserve une certaine reconnaissance de la part de ses concitoyens. Ses inventions jusque là ont permis de protéger la ville de toute invasion...

Source : Nico Robin

Mon avis

Avec Eurêka, Komikku s'attaque au manga historique se déroulant dans le bassin méditerranéen. En tant qu'amatrice d'histoire, je suis toujours enchantée lorsque des séries japonaises s'y penchent, quelle que soit la période couverte. Je ne connais malheureusement pas l'auteur, Hitoshi Iwaaki (Parasite). C'est donc pour moi une véritable découverte.

Comme indiqué dans mon résumé, l'histoire se déroule pendant l'Antiquité gréco-romaine et plus particulièrement au moment de la deuxième guerre punique. Je dois bien avouer que de cette période du passé, je n'en ai que de pâles souvenirs d'un cours de latin où l'on m'avait dit que le général Hannibal avait réalisé l'exploit, en partant de Carthage (située au niveau de l'actuelle Tunisie), de traverser les Alpes à dos d'éléphants. De ce fait, un petit rafraîchissement ne fait de mal et ce manga m'a permis de m'intéresser à nouveau à l'Antiquité et au bassin méditerranéen.

Image Image
Clique pour agrandir


Le narrateur prend d'ailleurs le temps de resituer le contexte ainsi que le rapport de forces en présence : lors de la bataille de Cannes, les Carthaginois sont en infériorité numérique, ce qui ne les empêche pas de gagner face aux Romains. À ce moment-là, ce qui peut frapper, c'est le contraste entre la netteté de la séparation des cases et le contenu parfois sanglant et violent. En effet, comme tu peux le voir ci-après, chacune est bien dématérialisée et proprement déterminée. Contenant peu de décors, l'auteur cherche plutôt à mettre en exergue ses personnages avec la plupart du temps des plans poitrine ou des gros plans. Pour constituer des repères spatiaux, le mangaka use d'un autre procédé en dédiant la moitié d'une double page ou d'une page à cet effet. Le chara-design est autrement assez sobre, dans la droite ligne de la rationalisation de l'espace disponible à chaque page et l'utilisation de textures consignée à quelques effets.

De plus, s'agissant des scènes plus violentes, même si l'hémoglobine n'est pas absente, elle n'est finalement pas exagérément présente. En fait, notamment dans la deuxième moitié du one shot, les coupures sont franches et précises mais il n'y a pas de bain de sang, un peu comme si la partie du corps concernée s'était dématérialisée. C'est peut-être pour cette raison que cela marque plus les esprits, en tout cas le mien. Disons que cela m'a davantage fait de l'effet que si cela avait été une boucherie avec excès d'hémoglobine.

Par ailleurs, le récit s'enchaîne fluidement et je me prise à lire d'une traite ce tome d'Eurêka. J'avais envie de savoir ce qu'il allait se passer pour la ville de Syracuse mais aussi nos personnages. C'en est presque trop court, bien que la fin soit tout à fait bien réalisée. J'aurais bien aimé continuer à suivre cette histoire.

En parallèle, il s'attarde aussi à présenter les différents protagonistes de cette histoire. On a le jeune Damippos, un spartiate résidant à Syracuse et notre personnage principal, puis Claudia, une romaine patricienne (issue d'une famille aisée) et des figures historiques comme Hannibal évidemment et le général Marcellus. Le savant Archimède n'est finalement introduit qu'un peu plus tard, alors qu'on pouvait s'attendre en observant le titre à ce qu'il le soit plus tôt.

Image


Même si le format est court, cela n'empêche pas Hitoshi Iwaaki de bien les détailler. On comprend alors sans trop d'effort et rapidement leur psychologie, sans pour autant constituer des caractères stéréotypés. Même si on ne connaît pas tout d'eux, ce qu'il nous en dévoile est suffisant. En outre, je me suis quand même attachée au personnage d'Archimède. Bien que n'étant plus qu'un vieillard sénile, son génie demeure. Il est quand même attendrissant à certains moments, voire drôles à d'autres. C'est notamment le cas lorsqu'il se trompe de prénom pour Damippos. Anecdotique, certes, mais c'est toujours plaisant. Après, sa fin de vie est finalement triste, sachant que ses inventions profitent à des fins moins glorieuses. Cela m'a rappelé, dans une toute autre mesure Global Garden (oui, j'ai bien dit dans une toute autre mesure).
Archimède a été contraint de réaliser ses différentes inventions servant à protéger Syracuse. Il n'était donc pas dupe de leur finalité : empêcher les Carthaginois d'avoir un pied en Sicile.


Je tiens à remercier les éditions Komikku de m'avoir fait découvrir ce one shot vraiment sympathique, qui m'a passionnée de bout en bout. Et toi, as-tu envie de te plonger dans la Sicile des guerres puniques ?

Image

Titre : Eurêka !
Auteur : IWAAKI Hitoshi
Éditeur VF : Komikku
Type : Seinen
Genre : Historique, Guerre
Paru en VO en : 2002
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 1 (Terminé)



Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Nico Robin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4329
Âge: 30
Inscription: Jeu 25 Mar 2010 01:00
Localisation: With Him <3
Sexe: F
Nombre de fiches: 164
Challenges: 37

Retourner vers Seinen

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités