[manga] Flower

C'est ici que tu trouveras toutes les fiches des scans shôjo.

[manga] Flower

Messagepar LiaaaEle » Mar 17 Sep 2013 21:30

Flower

Aoi, une jeune fille de 14 ans, est remplie de rêves. Elle est populaire et pose pour un magazine de mode. Son but actuel est de rentrer au lycée N avec ses amis. Cependant, son ami d’enfance Ryuuta l’inquiète. Etant mauvais élève, il risque d’avoir du mal à passer l’examen d’entrée de ce lycée très renommé. De plus, ils nourrissent l’un pour l’autre des sentiments amoureux.
Tout allait pour le mieux…jusqu’à ce qu’un accident rende Aoi handicapée. Elle se voit obligée d’être en fauteuil roulant. Ses rêves semblent s’écrouler. Heureusement, ses amis et elle font tout pour surpasser les difficultés. Amitié et amour mis à dure épreuve, qu’adviendra-t-il d’Aoi, Ryuuta et tous leur amis ?

Source : LiaaaEle

Mon avis


Flower est un manga plutôt touchant. Ici, nous suivons Aoi, une jeune fille pleine de rêves qui se voit devenir handicapée. L’handicap, l’adolescence, l’amitié et l’amour sont abordés dans leur diversité. C'est ce que reflète l'intrigue et ses persos qui sont des adolescents normaux.
Aussi, l’émotion est au rendez-vous et la lecture est agréable. J’ai trouvé ce shôjo très émouvant.

Commençons par parler d’Aoi ! Petite collégienne avec beaucoup d’ambitions, elle est populaire et a un groupe d’amis sympathique (Yu-chan, Hikaru, Kouichi, Ryuuta puis Imai-chan). Mais, il y a surtout Ryuuta qui a une place particulière dans son cœur. Elle et ses amis veulent intégrer ensemble le lycée N, établissement très réputé pour ses activités et son excellence dans les études.
Dès le début, j’ai été touché par cette héroïne très spontanée, souriante, un peu garçon manqué mais surtout très sensible. C’est que l’adolescence est une période difficile et que les premiers émois amoureux font son apparition. Aoi n’échappe pas à la règle et tente d’exprimer à sa façon ses sentiments pour Ryuuta.

Ensuite, il y a l’accident, celui qui rend Aoi incapable de se servir de ses jambes ! Le passage entre une vie tout en rose et celle d’une handicapée est bien réalisée. Du moment où Aoi arrive à l’hôpital pensant que sa blessure est temporaire à l’instant où elle comprend qu’elle devra être dans un fauteuil roulant toute sa vie est exprimée avec réalisme. Larmes, sourires, angoisse, espoir puis désespoir, Aoi exprime tout ce qu’elle ressent. Elle se questionne beaucoup sur son avenir et surtout ne sait que faire pour rester proche de ses amis.
D’ailleurs, elle n’arrive plus à faire face à Ryuuta, surtout quand elle est confronté à un mur : peut-elle aller au même lycée que lui et ses amis ?

La distance entre elle et les autres semble grande, mais ce qui est touchant dans ce shôjo réside justement dans ces autres personnages, plus ou moins proches d’elle. Au final, tous se rassemblent autour d’elle. Les liens se resserrent et de nouveaux sont crées.

En effet, ses amis et Ryuuta se pose aussi beaucoup de questions. Cependant, ils tentent de surmonter les difficultés avec Aoi. De ce fait, ils se battent pour qu’elle intègre le lycée N, malgré le manque d’équipements pour handicapés.

Aoi est comme un moteur qui enclenche l’action. Son arrivée dans l’établissement fait se remettre en question celui-ci et ses élèves sur l’handicap. J’ai trouvé cette remise en question très intéressante et émouvante.

Concernant Ryuuta, je me suis aussi attaché à lui. Il est encore plus spontané qu’Aoi, un peu lent à la détente et c’est lui qui réfléchit le moins (ce qui affecte d’ailleurs ses études). Pour lui, Aoi reste elle-même, handicapée ou pas. C’est à son initiative que le reste du groupe suit. Tourné vers l’action, il cherche à soutenir Aoi comme il le peut. Ce personnage peut donc sembler juste irréfléchi au premier abord, mais en vérité il prend bien plus en considération son entourage qu’il n’y parait.

Par exemple, quand Aoi est admise à l’hôpital, alors qu’ils devaient camper, il n’a pas voulu annuler et ses amis ont pensé qu’il était insensible.
Cependant, le jour J, il se met à camper, sous les fenêtres de la chambre d’hôpital d’Aoi. Cela surprend la jeune fille et ses amis.


Le personnage d’Imai-chan a aussi capté mon attention. A premier abord, c’est une fille brusque qui n’a d’yeux que pour Ryuuta. Cependant, même en étant pleine de préjugés, surtout quand elle voit Aoi handicapée, elle finit par s’ouvrir un peu pour s’intégrer au groupe d’amis. Elle est l’incarnation de ce que pense une partie de la société japonaise sur l’handicap. Grâce à ses réflexions, les autres sont amenés à plus réfléchir.
Bien sûr, il y a d’autres persos secondaires qui reflètent la vision de la société, comme par exemple les élèves du lycée N.

En ce qui concerne les autres amis d’Aoi, je trouve qu’ils sont moins développés que les autres persos. Cependant, je ne dirais pas qu’ils sont pas mal décris. J’espère juste que par la suite on en apprendra un peu plus sur eux.

Pour ce qui est du dessin, même en n’étant pas une fan de ce style, je trouve que les expressions du visage des personnages sont bien exprimés.

En tout cas, j’apprécie ce shôjo pour sa simplicité dans l’intrigue, mais aussi son côté émouvant avec des persos attachants.
Pour l’instant, la lecture en anglais s’arrête au début du tome 3. J’espère pouvoir bientôt pour lire la suite.

Et toi, que ressens-tu en lisant ce shôjo ? T’émeut-il autant que moi ?

Image

Titre : Flower
Auteur : Wada Naoko
Genre : Romance, Drame
Éditeur VO : Shueisha
Prépublication : Betsuma
Paru en VO en : 2000
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 3/10 (En cours)



Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Image
Image
LiaaaEle
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1150
Âge: 24
Inscription: Sam 13 Fév 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 43
Challenges: 0

Retourner vers Shôjo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités

cron