Page 1 sur 1

Ane no Kekkon

MessagePosté: Mer 10 Juil 2013 21:37
par Gemini
Ane no Kekkon

Yori, 39 ans et célibataire, est revenue vivre dans sa région natale, tout en se tenant éloignée de sa famille. Elle y retrouve Makoto Maki, un ancien camarade de classe qui semble obsédé par elle depuis de nombreuses années ; malgré ses nombreux refus, il va commencer à se rapprocher d'elle.

Source : Gemini

Mon avis

Lorsque ce manga fût annoncé en France, j'ai été surpris par les réactions de lecteurs qui semblaient connaitre cette mangaka (prolifique mais dont il s'agit de la première œuvre publiée chez nous), mais n'attendaient certainement pas une sortie dans la langue de Molière, à plus forte raison chez Panini Comics. Cela a commencé à attiser ma curiosité. Puis ce fût une remarque de SHK, qui jalousait l'éditeur de pouvoir le publier, qui fit naitre une certaine attente chez moi. Alors que j'hésitais encore à commencer la série en raison d'un synopsis qui dans le fond m'inspirait guère (et d'un éditeur que je préfère éviter), j'ai été séduit par la magnifique couverture du tome 1, et cela a fini de me décider.

Le titre pourrait se traduire par "le mariage de (ma) grande sœur", et je ne m'explique pas pourquoi l'éditeur a préféré s'en tenir un nom en Japonais, trop énigmatique pour être vendeur ; et même en Français, cela ne me donnerait pas envie, pour être honnête... Pour ne rien arranger, le premier tome n'était même pas disponible à sa sortie sur le stand de Panini Comics, alors que la date n'a certainement pas été choisie au hasard...
Je tiens aussi à préciser que j'ai écrit moi-même le résumé, car certaines versions pourtant officielles - celle de Manga-News fournie par l'éditeur, je crois - dévoilent au moins un élément clé qui, à mon sens, doit rester secret pour procurer une agréable surprise au lecteur. Je n'ai pas eu la chance d'éviter ce mauvais résumé, et sur le coup, je l'ai regretté.

L'histoire est donc celle de Yori, et elle est ce que les Japonais appellent un "gâteau avarié" ; soit une femme célibataire de plus de 30 ans, donc trop vieille pour se marier et avoir des enfants. Elle se complait dans le célibat et semble ne plus trop penser au sexe opposé, se contentant largement de son travail de bibliothécaire.
C'est donc un premier bon point de ce manga : je n'ai pas souvenir d'avoir lu une comédie romantique avec des personnages aussi "vieux" (par opposition à toutes les histoires qui se déroulent au lycée ou à la rigueur à la fac). Forcément, ils auront leurs propres problèmes, d'autant plus par rapport à la société japonaise ; d'entrée, cela apporte à ce titre une originalité bienvenue.
Toutefois, le dessin les rend plus jeunes qu'ils ne sont réellement.

Après lecture de ce tome 1, je comprends tout-à-fait pourquoi cette mangaka était attendue en France. Elle marie à merveille des personnages aux préoccupations et aux relations d'adulte, à un ton apaisant non dénué d'un certain humour. Beaucoup d'humour, même, car s'il ne s'agit pas du but premier de ce manga, certains passages m'ont fait hurler de rire (notamment ceux liés à ce détail du scénario que je ne peux pas vous révéler). Il se dégage une ambiance agréable de ce manga, que je ne saurais réellement expliquer ; les personnages sont attachants (même ceux qui peuvent paraitre détestables dans un premier temps), le trait d'une grande finesse, et c'est plutôt bon enfant malgré des thèmes matures traités avec le sérieux nécessaire. Nous ne sommes pas dans un titre mélancolique comme Piece, mais plutôt dans un comédie romantique qui aurait été adaptée pour des protagonistes proches de la quarantaine ; cela peut paraitre simpliste, mais ce changement d'âge apporte un véritable plus à l'histoire, et par dessus tout, j'ai trouvé que l'auteur possédait un talent certain. C'est particulièrement plaisant à lire.

Je résumerai en disant qu'il s'agit d'une bonne pioche, que j'ai beaucoup aimé cette entame, et qu'il me tarde de lire la suite.

Image

Titre : Ane no Kekkon
Auteur : NISHI Keiko
Éditeur VF : Panini Comics
Genre : Romance
Paru en VO en : 2010
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 1/5 (En cours)




Re: Ane no Kekkon

MessagePosté: Mer 10 Juil 2013 22:19
par Nico Robin
Merci beaucoup pour cette très jolie fiche !

Depuis que j'ai vu cette couverture sur un autre forum, ce manga n'a cessé de m'intriguer. Je ne me le suis pas encore procuré mais j'ai vraiment hâte de le lire ! Au vu de ce que tu dis, j'ai bien eu raison de ne pas me renseigner plus au sujet de l'histoire (je le fais rarement de toute façon pour éviter de me spoiler involontairement). En tout cas, le fait d'évoquer une femme de trente ans me paraît fort intéressant. ^^ Dès que je l'achète je viendrai rendre compte de ma lecture en tout cas.

Re: Ane no Kekkon

MessagePosté: Jeu 11 Juil 2013 10:41
par a-yin
Pourquoi une oeuvre attendue? Parce que Keiko Nishi est une mangaka très connue au Japon, et très prolifique aussi. Elle s'ancre plutôt dans le réel et le sentimental avec des personnages souvent adultes. Dans les années 90, son style mature avait fait des émules. En anglais, on la trouve dans l'anthologie Four Shôjo Stories, et Matt Thorn semble apprécier son travail. Entre les dessins de Ane No Kekkon, une oeuvre récente, et celles dans Four Shojo Stories, il y a vraiment un monde. Dans les années 90, ses histoires n'étaient pas vraiment drôles. Et surtout, graphiquement, j'ai été très surprise.

Je vous mets en lien une planche de Keiko Nishi dans les années 90 pour comprendre pourquoi je parle de surprise graphique: http://mangafox.me/manga/four_shoujo_st ... 004/2.html

Re: Ane no Kekkon

MessagePosté: Mer 31 Juil 2013 14:16
par Gemini
Je transmets ici un commentaire de la CM de Panini à propos de la série :

Je tenais à clarifier une chose, lorsque Panini décide de publier un titre (spécialement un titre « confidentiel » comme l’est « Ane No Kekkon ») c’est évidemment parce qu’il nous plait et que nous avons envie de le faire découvrir. Il y a une prise de risque et nous n’avons aucun intérêt à saborder sa sortie. Pour Japan Expo nous avions fait des marque-page magnétiques et le titre devait évidemment être en vente sur le stand. Malheureusement un problème de logistique a fait que les palettes n’ont pas été livrées à temps. Ça arrive et c’est énervant, surtout pour un titre comme celui-là qui aurait grandement bénéficié de l’effet « Japan Expo ».
Malgré tout, nous avons espoir que le bouche à oreille, les conseils des libraires et la clairvoyance des lecteurs permettront à « Ane No Kekkon » de trouver son public.

Re: Ane no Kekkon

MessagePosté: Mer 31 Juil 2013 18:54
par Carolus
Tu fais bien de upper le sujet. Je ne l'avais pas encore commandé. C'est chose faite désormais. ^^