Page 1 sur 1

Room paradise

MessagePosté: Dim 15 Juin 2014 21:06
par Mitsuko
Room paradise

Somei Saya, 26 ans, a décidé de rester célibataire après un chagrin d’amour, et de s’offrir son petit paradis à elle. Elle va donc s’acheter un appartement au sein d’une résidence pour célibataires. Pourtant sa vie va être chamboulée par un nouveau collègue, Kujo Aoi, qui n’est autre que le propriétaire de la résidence où elle vit. Entre l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, leurs caractères bien trempés et le fait qu’ils habitent au sein de la même résidence, comment leur avenir va-t-il évoluer ?

Source : Soleil manga

Mon avis

Quel plaisir de retrouver Aya ODA dans une nouvelle série. J'ai mis du temps avant de lire cette série car j'attendais justement que tous les tomes sortent. En effet, cette série est sous un format assez court puisqu'il n'y a que 3 tomes. C'est évidement avec beaucoup d'enthousiasme que j'ai acheté la série en intégralité et je l'ai lu d'une traite. Nous sommes certes dans une nouvelle histoire mais avec cette familiarité qu'on a dans ces dessins puisqu'on retrouve bien le coup de crayon de la mangaka.
C'est toujours un vrai voyage de lire ses manga. Elle nous transporte dans son monde, sa conception de la vie qui est tellement nuancée et c'est sans retenue qu'on y plonge...(Pour moi, j'y replonge à chaque fois).


J'ai beaucoup aimé l'histoire que j'ai trouvé très intéressante avec Saya, l.'héroïne qui renie l'amour au point de l'exclure littéralement de sa vie D'où l'achat d'un appartement dans une résidence réservée aux célibataires. Cependant, sans s'y attendre alors qu'elle pensait que son coeur était fermé, l'amour lui tombe dessus.
Ce qui m'a plu, c'est que ça change quand même du shojo traditionnelle. On se retrouve dans un cadre professionnel et plus adulte. Aya ODA, nous propose une histoire teintée de réalisme au travers d'une conception plus terre à terre des relations amoureuses. On est loin des classes de lycée avec le premier amour toujours si romantique. Là, on constate que les hommes ne sont pas toujours des princes charmants. Qu'on peut être déçu par l'amour et surtout qu'on ne tombe pas toujours sur l'homme idéal dès sa première histoire d'amour comme c'est le cas pour Saya.


J'ai eu un vrai coup de coeur pour les personnages principaux. Saya et Aoi, ils sont tellement diffèrent l'un de l'autre mais dans un sens tellement complémentaire. D'un côté nous avons, Saya. Elle a la tête sur les épaules, elle ne se fait plus d'illusion en amour. Elle est différente de beaucoup d'héroïne de shojo traditionnelle car elle a perdu ce côté fleur bleu. Ces déceptions, lui ont fait perdre toute naïveté. Elle n'est plus en attente du prince charmant, elle n'attend plus rien de l'amour. Elle est loin de ces héroïnes qui rêve de l'amour. Au contraire, Saya elle est résignée, désabusée par l'amour. A tel point, qu'elle ne croit plus plus en sa faculté à tomber amoureuse.
Face à elle, on découvre Aoi. C'est un personnage haut en couleur, il est à la fois mi-homme, mi-enfant avec son air de coquin et de petite canaille. Mais, il est entier et se donne sans compté, ce qui rajoute en lui un côté des plus attendrissant. Ce qui amusant et très agréable dans sa personnalité, c'est qu'elle est pleine de contrastes. Un est à la fois foufou mais tellement doué, sérieux quand il est au travail...on en vient même à se demander si c'est la même personne tellement le constate est important.
Les différences entre Saya et Aoi, ne s'arrête pas là. En dépit de leur âge et de leur activité professionnelle tout les opposent :
  • Elle est amère et blasée par l'amour alors que lui justement déborde de sentiment et d'affection
  • Elle est expérimentée et a connu des déceptions alors que lui, découvre son premier amour
  • Elle avance au jour le jour alors que lui est fougueux et se lance des plans sur la comète
Toutes ces différences rendent l'histoire des plus amusantes et conduisent à des situations des plus cocasses!!!
Cependant, on pourrait facilement se dire que Aoi est un homme immature pourtant il est toujours là pour soutenir Saya et la sortir de situation des plus périlleuses. Elle est certes très mature, maternelle mais excessive dans sa volonté de toujours bien faire quitte justement à en faire trop ce qui n'est pas toujours dans son intérêt.


Ma petite déception: Je regrette la fin de la série, j'aurai aimé en savoir plus sur le dessein de nos deux héros. J'ai le sentiment d'être rester sur ma faim. J'aurai aimé voir l'accomplissement professionnel d'Aoi et l'épanouissement de Saya dans sa nouvelle vie amoureuse. La fin est quand même bien mais je dirai que m'a manqué la cerise sur le gâteau!!!

Je me suis délectée de la lecture de cette série. Je n'ai pas vu le temps passé et je suis très contente d'avoir pu lire la série d'un coup. J'ai beaucoup rit et ne suis vraiment pas déçu comme souvent avec les séries d'Aya ODA, qui est vraiment exceptionnelle comme me le confirme encore une fois son oeuvre.

Si toi aussi, tu as pu lire ce manga ou qu'il te tente. N'hésite pas à partager avec nous ton avis sur cette série.

Image

Titre : Kimi to Rakuen Room, Room paradise
Auteur : Aya Oda
Éditeur VF : Soleil manga
Genre : Romance
Paru en VO en : 2012
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 3 (Terminé)