[manga] Ibara no Kanmuri

C'est ici que tu trouveras toutes les fiches des scans shôjo.

[manga] Ibara no Kanmuri

Messagepar Matou » Mar 4 Mar 2014 14:18

Ibara no Kanmuri

Nobara n'est pas une fille comme les autres. En plus d'habiter sans ses parents dans une grande maison au style occidental, elle est aussi dotée d'un étrange pouvoir : elle voit des choses que personnes ne peut voir. Trois mois auparavant, un garçon blond est apparu, et elle seule peut communiquer avec lui. Qui est donc cet homme au sourire sournois ?

Source : Matou

Mon avis


Après Hana Yori Dango et Cat Street, je me suis attaquée avec grand plaisir à un autre shôjo de cette même auteure, Ibara no Kanmuri. En premier lieu, j'aime beaucoup le titre. Sa traduction serait "The Crown of Thorn" ou "la couronne d'épine". C'est assez beau et ça a attisé ma curiosité. Je ne sais pas encore ce qu'il signifie vraiment : on dit que la couronne d'épine est un "instrument de la passion" qui sert à contempler la souffrance de quelqu'un.

D'après le résumé et le premier chapitre, ce shôjo va surement fonctionner sur un schéma du style "une personne et un problème - nobara essaie de résoudre le problème - le démon". C'est parfaitement ce que nous illustre le début du manga : l'héroïne est influencée par le garçon blond qui lui intime d'intervenir dans les soucis d'une jeune fille et de l'aider. Bizarrement, Nobara ne se laisse pas prier et tente de faire changer Misa, la première victime de cette histoire. C'est à partir de ce moment-là que ça devient intéressant et ambiguë : on ne sait pas si l'homme a pris possession de Nobara pour parler, mais ça en a tout l'air ! Bref passons. Aider cette jeune fille a, en contre-parti, mis en colère une autre, et cette colère, ce sentiment de jalousie, se transformera en nourriture pour le garçon blond.
Dans ce premier chapitre, on apprend que Nobara entend le garçon depuis très longtemps sans le voir vraiment.
A la fin du chapitre, il lui dit que son seizième anniversaire est un tournant pour elle et pour lui, je me demande bien pourquoi. Qui plus est, il semblerait qu'il se qualifie comme le démon. Si ça se trouve, elle va être sa femme, un truc dans le genre, mais ça serait dommage. J'en doute parce que la romance n'est pas l'élément principal de ce shôjo.
Le fait que le démon jouisse de la souffrance d'autrui me rappelle l'analyse que j'ai fait du titre "The Crown of Thorn". Cette histoire m'intéresse de plus en plus. La première page est très belle aussi. Je pensais au début que Nobara combattrait ce démon, mais le texte semble dire le contraire.

Ca me rappelle un peu Shugo Chara, avec cette histoire de sentiments négatifs qui nourrissent une personne. Mais ici l'histoire est moins enfantine.
Je pense qu'il y aura un triangle amoureux, du moins je l'espère (entre Nobara, le blond et son voisin Henmi). Mais visiblement, quand on voit les critères, la romance sera en second plan. Du coup, comme on nous présente Henmi au début, je pense qu'il aidera notre héroïne à un moment ou à un autre, ou qu'il deviendra son ennemi, ou j'sais pas quoi.

Les personnages ici ne sont pas vraiment stéréotypés : on retrouve une héroïne forte, comme on a déjà l'habitude de voir avec cette mangaka. Nobara est insolente, semble manipulatrice, n'a pas l'air de rire beaucoup (mais en fait elle fait des blagues pas drôle), et bien sûr, elle peut voir le surnaturel ! Je dois vous dire que c'est une héroïne qui me plait assez. Passons maintenant à ce p'tit blond, celui que personne ne peut voir à part Nobara. Qui est-il vraiment ? Il est séduisant et sacrément manipulateur : il tient les ficelles de cette sorte de jeu qui semble se mettre en place avec Nobara.

Niveau graphisme et coup de crayon, rien à dire, c'est très soignée et très épuré, caractéristique de Kamio Yoko. La seule chose qu'on pourrait lui reprocher c'est la ressemblance de ses personnages avec ses précédents mangas : je trouve que Nobara a un petit air de Makino avec ses cheveux au carré. Ce n'est pas pour autant dérangeant car Nobara est très belle et fait très mature. Elle me rappelle notamment l'héroïne de Akuma to Love Song, Kawai Maria.

Image Image
Clique pour agrandir


Ibara no Kanmuri est une bonne surprise qui change de mes lectures habituelles, je pense que ce manga a du potentiel. Un seul chapitre ne permet pas de se faire un vrai avis complet, mais je vais attendre d'en lire d'autres, j'espère qu'ils seront traduits rapidement !

Connais-tu ce nouveau manga de Yoko Kamio ? N'hésite pas à me donner ton avis !

Image

Titre : Ibara no Kanmuri
Auteur : Kamio Yoko
Type : Shôjo
Genre : Surnaturel, drame, vie scolaire
Éditeur VO : Shueisha
Prépublication : Betsuma
Paru en VO en : 2013
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 1/... (En cours)


Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Image

Image
Matou
Avatar de l’utilisateur
Chaton bavard
Chaton bavard
 
Messages: 833
Âge: 25
Inscription: Mar 30 Avr 2013 14:50
Localisation: Strasbourg
Sexe: F
Nombre de fiches: 52
Challenges: 17

Re: Ibara no Kanmuri

Messagepar Nico Robin » Mar 4 Mar 2014 23:15

Je n'étonnerai personne en disant que je suis fan de Yoko Kamio. Malheureusement, je n'ai pas encore eu le temps de commencer sa nouvelle série (c'est donc fait). :( Heureusement que tu fais la fiche car ça m'a rappelé qu'elle avait commencé un nouveau shôjo.

Comme tu le dis, on reconnaît bien le trait de la mangaka mais celui-ci a encore évolué pour être plus précis. Après, c'est vrai que ses personnages ont tendance à se ressembler. Mais c'est pas grave vu que le personnage de Nobara dégage une autre aura, je trouve.

Le caractère de Nobara n'est pas commun c'est clair !
Elle n'a pas sa langue dans sa poche mais ne serait-ce pas aussi une manipulation du blond ?
D'ailleurs ce blond est carrément flippant. Enfin, au départ, il semble un peu neutre et plus on avance dans le premier chapitre, plus il le devient.
C'est assez courant que le 16e anniversaire d'une personne soit l'occasion pour elle d'avoir un bouleversement dans sa vie. Mais en tout cas, je me demande ce qui l'attend.

Plus qu'un démon, ce serait même Le Diable en fait. x) Ce qui explique la raison pour laquelle il prend plaisir à faire souffrir les êtres humains.

Au sujet du titre,
comme toi, je pense tout de suite à l'instrument de la passion servant à accroître la souffrance. Faudrait voir un peu plus loin dans l'histoire pour avoir une meilleure interprétation. Mais ça me fait me souvenir que la couronne d'épines renvoie à l'opposé de la couronne de laurier.

Donc comme toi, je réserve un avis favorable après avoir lu le premier chapitre. Cela démarre bien et y a un côté surnaturel qui me plaît bien.
Nico Robin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4329
Âge: 30
Inscription: Jeu 25 Mar 2010 01:00
Localisation: With Him <3
Sexe: F
Nombre de fiches: 164
Challenges: 37


Retourner vers Shôjo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités

cron