[J-film] Kimi to Boku

Films d'animation, cinéma asiatique et OAV ont aussi leur place sur Club Shôjo !

[J-film] Kimi to Boku

Messagepar Matou » Mer 10 Déc 2014 02:32

Kimi to boku

Yamamoto Shigemi vient d'emménager dans sa nouvelle ville au Japon. C'est le moment pour lui de proposer ses mangas à un éditeur pour que son rêve se réalise.

Par une nuit où le ciel est illuminé, il trouve un chat admirant les étoiles et décide de le ramener chez lui. Étant donné que personne n'en veut, il le garde et l'élève, sans trop le vouloir. Cependant, au fil du temps, il se lie d'amitié avec ce chat et ils finissent par devenir inséparables.

Source : Nautiljon

Mon avis


Quel magnifique film, quelle magnifique histoire ! Kimi to Boku est un court-métrage simple, mignon, et allant droit au but. Si toi aussi tu craques pour les chats, il est fait pour toi ! Si tu es sensible, pourquoi pas ne pas se lancer tout de même dans son visionnage (voyons, je l'ai fait, alors si j'ai pu le faire, toi aussi!). Et puis ce n'est que 45 minutes !

Bref, oui, Kimi to Boku a eu raison de moi, il a capturé mon cœur avec sa petite boule de poil. Rien que l'affiche, tu ne peux pas résister. Tu peux encore moins résister quand tu entends la musique et la voix de Maaya Sakamoto en voix-off, puis quand tu regardes ce beau-gosse tenir un mignon chaton dans ses bras.
Kubota Takashi a tout compris à la recette du succès. La mention "inspiré d'un fait réel" m'a aussi fait tilt, mais c'est surtout l'affiche qui m'a attiré en premier.

Le plus dur et le plus émouvant dans cette histoire, c'est la voix du chat. Le ton est juste, les paroles sont belles et simples. Maaya Sakamoto a une voix parfaite, c'est d'ailleurs elle aussi qui chante la musique de fin. Avoir cette histoire du point de vue du chat s'est rarement fait au cinéma, ça me fait penser bien sur à Elle et son Chat, où nous avons aussi la voix-off du chat qui parle de sa maitresse et du lien avec elle, ou plutôt de sa fascination pour elle (d'ailleurs, les paroles de fin des deux courts-métrages sont dans le même style, la voix du chat et celle de l'homme qui disent la même phrase en même temps).
Argh, je pleure encore quand je la réécoute cette voix, c'est affreux. Tu sais très bien que c'est une histoire qui a duré un temps précis, puis qui s'est terminée. Tu pouvais penser que le chat allait être abandonné, mais au fond, cette relation entre le jeune homme et le chat ne laissait pas de place à ça.

Alors oui, soit il disparaissait écrasé, soit, eh bien, le plus douloureux selon moi, et ce que Kubota Takashi savait aussi, c'est de savoir qu'il va mourir d'une maladie. Tu as deux solutions, tu le laisses chez le vétérinaire après l'annonce, ou tu restes fort et tu prolonges les moments avec ton animal. Comme Shigemi, j'aurais gardé mon chat, mais c'est la solution la plus dur et la plus triste. Mais la plus émouvante.


Image Image
Image Image
Clique pour agrandir

L'acteur dans le rôle de Shigemi a été très bien choisi. Comme le film en lui-même, il est simple. Il veut devenir mangaka, tout ne se passe pas aussi bien que prévu, les aléas du travail. C'est ce qui le rend plus humain et qui nous rapproche de lui sans aucun doute. Je ne connaissais pas Nakamura Aoi, je pense que je me pencherais un de ces jours sur ses autres apparitions à l'écran, car sa performance dans le film m'a énormément plu.

La relation qu'il développe avec Gin'Ougo est attachante, touchante. Je pense qu'on peut tous se reconnaître la dedans - ceux qui ont un animal de compagnie -. Je n'ai pas terminé ce film complètement déprimée. Mais ça m'a rappelé les moments tristes en rapport avec mes précédents chats, forcément, je n'ai pas pu m’empêcher de verser la petite larme. La fin est très bien faite, c'est l'aboutissement de cette amitié, je suis contente de voir l'évolution de notre garçon principal !

Quand je parlais de simplicité, c'est surtout au niveau du scénario, il n'y a pas de rebondissements, c'est peut-être un peu plat, mais au moins, tout est centré sur nos deux héros. Sur le chat, sur le garçon et son métier. Je pense que le format est bien pour ça, on ne veut pas se perdre en découvrant tous les amis de Shigemi, ni ses histoires d'amour et de jalousie. Nous ce qu'on veut, c'est la création de ce lien indestructible entre lui et Gin'Ougo.

Je conseille fortement ce film ! Et surtout, n'oubliez pas de le regarder jusqu'au bout !
Connais-tu Kimi to Boku ? Es-tu une fanatique de chat ? Si oui, viens, viens me donner ton avis (ou file le voir de suite !) !

Image

Titre : Kimi to Boku
Type : J-film
Genre : Faits Réels, Drame, Amitié
Réalisateur : Kubota Takashi
Éditeur VF : non licencié
Durée : 45minutes
Année de diffusion : 2011


Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Image

Image
Matou
Avatar de l’utilisateur
Chaton bavard
Chaton bavard
 
Messages: 833
Âge: 24
Inscription: Mar 30 Avr 2013 14:50
Localisation: Strasbourg
Sexe: F
Nombre de fiches: 52
Challenges: 17

Retourner vers Films

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités