6234 views 6 comments

Les meilleurs shôjo matures

by on9 mars 2013
 

Tu recherches des histoires romantiques au contenu plus explicite que dans la plupart des mangas féminins ? Club Shôjo a fait pour toi une sélection des meilleurs shôjo matures disponibles en France. Cinq titres ont été choisis dans cette catégorie. Attention : certaines séries de ce top sont interdites au moins de 16 ans.

Prince eleven

Manga Prince eleven

À l’âge de 12 ans, pendant les vacances d’été, Midori rencontre Tsukasa, un jeune garçon passionné de football. Très vite, ils sympathisent et Midori développe peu à peu, elle aussi une passion pour le ballon rond. Le jour de son départ, Tsukasa lui offre son ballon, dans l’espoir qu’un jour tous deux puissent rejouer ensemble.

Trois ans plus tard, ils se retrouvent. Tsukasa se rapproche de Midori en la séduisant mais la jeune fille se rend compte bien après qu’il s’est moqué d’elle. Se sentant humiliée, elle ne souhaite qu’une chose se venger de lui. Elle quitte donc son île et part à Tokyo dans un lycée de passionnés de football. Hélas, cette école n’est réservée qu’aux garçons. Elle décide donc de se déguiser en homme.

Éditeur VF : Kurakawa
Nombre de tomes : 10/10 (Terminé)
En savoir plus : Prince Eleven

À première vue, Prince eleven se dirige vers une relation compliquée entre Midori et Tsukasa. Toutefois, avec l’arrivée de Kazuma, l’histoire prend un tout autre tournant. Petit à petit, Midori se sent perdue entre ces deux jeunes hommes totalement opposés. Tsukasa est du genre à foncer tête baissé sans se soucier des autres alors que Kazuma fait tout en douceur. Il n’y a pas que dans leurs gestes mais aussi dans leur façon de parler. L’auteur véhicule de jolis messages au travers de son personnage Kazuma. C’est limite poétique et cela fait rêver. L’autre atout de Prince eleven est son milieu sportif : le football. Pour une fois, nous avons des fans du ballon rond dans un shôjo !

Par contre, attention, malgré ses couvertures mignonnes, le contenu de ce shôjo est plus mature (plusieurs scènes de nudité).

Happy marriage !?

Happy Marriage !? Tome 1

Afin de combler les dettes de son père, la jeune Chiwa est obligée d’occuper deux emplois. Le jour elle travaille en tant qu’employée de bureau, tandis que la nuit, elle joue le rôle d’hôtesse dans un bar. C’est alors qu’une proposition saugrenue lui est faite : elle devra se marier avec le fils héritier de l’entreprise Mamiya en l’échange de l’épongement des dettes. Bien que réticente, elle finit par accepter. Comment vivra-t-elle cette nouvelle vie de femme mariée avec un homme qu’elle ne connaît pas ?

Éditeur VF : Kaze
Nombre de tomes : 10/10 (Terminé)
En savoir plus : Happy marriage !?

Happy marriage !? est un savoureux mélange entre comédie, romance et mature. Le tout est très bien dosé pour nous faire passer d’agréables moments. La relation instaurée entre nos protagonistes se fait progressivement, au fur et à mesure qu’ils apprennent à découvrir l’autre. Quand on se marie avec quelqu’un qu’on ne connaît pas, comment tout pourrait être parfait ?

Par ailleurs, le côté mature ressort sans être vulgaire. Les scènes intimes, bien que présentes, ne constituent pas la majorité des situations d’interaction de nos deux protagonistes. Elles viennent renforcer le récit pour le rendre davantage réel.

Black bird

Black Bird Tome 1

Misao est une jeune lycéenne comme les autres, à ceci près qu’elle est capable de voir ce que d’autres ne peuvent même pas soupçonner. Cela lui cause parfois quelques soucis : ces créatures semblent être attirées par elle.

Un jour, elle retrouve par hasard son premier amour, Kyô, un beau jeune homme légèrement plus âgé qu’elle. Il la sauve in extremis de l’attaque d’un lutin. C’est à ce moment-là qu’elle apprend, qu’en réalité, il est un démon corbeau.

Éditeur VF : Pika
Nombre de tomes : 15/17 (En cours)
En savoir plus : Black Bird

Plutôt soft dans son traitement mature, Black bird n’hésite pas à nous titiller et nous émoustiller de temps en temps avec de nombreuses petites allusions. En effet, les scènes au cours desquelles Kyô n’hésite pas à embrasser sensuellement le cou de sa belle sont assez fréquentes ! Le jeune homme présente également ce petit côté beau brun ténébreux qui nous fait toutes fondre comme de la neige. Alors forcément on en redemande ! Par ailleurs, ce shôjo se révèle très agréable à lire, avec un scénario captivant et des personnages attachants.

Nico Says

manga Nico says

Nico Says dresse le portrait de plusieurs adolescentes en proie avec leurs sentiments ainsi que leur sexualité. Ces jeunes filles parfois, mal dans leur peau, sont à une période charnière de leur vie où leur corps et désirs les titillent. Et l’amour ne se révèle pas aussi idyllique que celui des contes de fées.

Éditeur VF : Akata
Nombre de tomes : 1/1 (Terminé)
En savoir plus : Nico Says

Dans ce recueil d’histoires courtes, Kahori Onozucca montre avec beaucoup de justesse les affres de l’amour pendant l’adolescence. Loin des gentilles petites romances lycéennes, les relations décrites ici sont empreintes de réalisme. Par ailleurs, la mangaka ne s’embarrasse d’aucun tabou, traitant à la fois d’homosexualité féminine et d’amour interdit. Les scènes intimes sont présentes sans non plus être racoleuses. Cette série est donc à ne pas mettre entre toutes les mains pour cette raison mais également parce que les sujets sont traités sans pudeur.

BX

manga BX

Nenohi est une jeune fille enchaînant les conquêtes et relations sans lendemain. Très indépendante, elle n’entend pas se faire dicter sa conduite par un homme ! Un jour elle fait la rencontre d’un boxeur, Usagi, ne vivant que pour son sport. Très vite attirée par ce charmant sportif, elle n’hésite pas à l’embrasser directement…

Éditeur VF : Akata
Nombre de tomes : 1/1 (Terminé)
En savoir plus : BX

Avec ce oneshot, la talentueuse Mari Okazaki nous emmène dans un univers empli de sensualité et de douceur au final. Même si le contenu de BX est à réserver également à un public plus âgé, il n’en demeure pas moins que le tout est conté sans vulgarité ni voyeurisme.

Par ailleurs, Nenohi n’a vraiment peur de rien et ose faire ce qu’elle a envie. En cela, c’est un personnage très intéressant, loin d’être cruche et qui m’a beaucoup plu.

Mardi, le club publiera l’avant dernier article de la bibliothèque shôjo. Il sera consacré aux shôjo fantastiques.

Si tu as envie de voir un titre ajouté à cette sélection, envoie-nous un résumé personnel ainsi qu’un court avis sur la série via le formulaire de contact.

comments
 
Leave a reply »

 
  • Kawaiato
    26 février 2014 at 21:45

    Moi au contraire, je n’ai pas du tout été convaincus par le premier tome d’Happy Marriage. J’avais l’impression que les personnages avaient une mentalié de lycéen (Youpi, encore des fangirls qui servent a rien pour baver…), Chika me saoulait… j’ai pas du tout envie de continuer xD

    Répondre

    • Nico Robin
      26 février 2014 at 23:02

      Oui je comprends tout à fait. Le caractère de Chiwa est quand même un peu particulier et le premier tome n’est pas le meilleur. Après, de mon côté, j’ai trouvé que la série se bonifiait avec le temps et présentait des problématiques intéressante inhérentes à la vie de couple. Au fond on se pose la question de savoir qu’est-ce que la vie de couple ? De quoi est-elle composée ? Ce sont un peu les différentes interrogations que je me suis faite.

      Répondre

  • Nico Robin
    28 mars 2013 at 21:00

    Coucou tsuki, tu as raison pour Midnight secretary qui n’a pas été mentionné. Au départ, je l’appréciais beaucoup. Je pense le relire une nouvelle fois ces prochains jours pour lui donner une autre chance. Je suis d’accord sur les dessins qui sont vraiment très fins.

    Par contre, je n’ai pas lu L’amant de la nuit. N’hésite pas à nous envoyer ton résumé et on avis. On pourra l’ajouter à l’article 😉

    Répondre

  • tsuki
    28 mars 2013 at 15:59

    tu n’as pas mentionné les josei d’ohmi tomu : Midnight secretary, l’amant de la nuit…
    ils sont tous magnifiques, et le dessin y est très subtile!! Je vous les conseille vivement!!

    Répondre

  • Tykanak
    20 mars 2013 at 22:11

    C’est juste pour dire que je me régale en lisant vos articles. Impatiente de partir à nouveau dans les nouveaux mangas « shôjo » que j’ai lâchée depuis un bon bout de temps. J’ai hâte de replonger dans cet univers ! Merci pour se partage ! Cela me donne envie de lire ! <3

    Répondre

    • 20 mars 2013 at 22:49

      Merci pour ton gentil commentaire. N’hésite pas à venir nous dire ce que tu penses de tes nouvelles lectures. Si on t’a donné envie de relire des shôjo alors on est super contente. ^^

      Répondre

Leave a Response