[manga] No Longer Heroine

Qu'est ce qu'un shôjo ? C'est un manga dont le public est composé de jeunes filles. Généralement axé sur la romance, il peut toutefois relater des histoires sombres, ou dramatiques.

[manga] No Longer Heroine

Messagepar Nico Robin » Lun 3 Sep 2012 21:44

No Longer Heroine

Parce qu'elle connaît Rita depuis leur enfance, Hatori se croyait à l'abri de rivales, le jeune homme ne s'attachant pas vraiment aux gens. Elle pensait qu'elle serait, en fin de compte, l'héroïne de son cœur peut important le nombre de ses petites amies. Hélas, la réalité n'est pas si angélique et notre "héroïne" se fait brutalement recaler au rang de personnage secondaire, en deux temps trois mouvements... Comment va-t-elle gérer cette situation ? Retrouvera-t-elle sa place d'héroïne dans le cœur de son bien aimé et celui du shôjo manga ?

Source : Nico Robin

Mon avis

Toujours friande de découvrir de nouvelles séries inédites, je me suis décidée à commencer celle-ci. En plus je trouve le résumé de ce shôjo assez marrant et plutôt original. En effet, notre héroïne a le même traitement que l'amie d'enfance que le héros aime bien, de manière seulement amicale. Pour une fois on se retrouve dans une situation inversée en abordant les sentiments de la fille qui n'a pas été choisie, en l'occurrence, l'héroïne. On ne voit que très peu la relation entre Rita et Adachi de l'intérieur. Le couple principal apparaît alors comme secondaire, puisqu'il est rare de les voir tous les deux. D'ailleurs, ils sont presque effacés tellement l'héroïne prend de la place avec ses plans de conquête et reconquête. Rita est un garçon plutôt réservé et pas réellement le genre à se la raconter.

En lisant No Longer Heroine, j'ai l'impression d'avoir deux compréhensions : une immédiate et de premier degré, une seconde plus implicite. A la base, cette série rassemble, mis-à-part le point de vue, de nombreux aspects que l'on retrouve dans tous les shôjo lycéens ordinaires. Lorsque l'héroïne subit un échec amoureux elle passe par plusieurs phases : le je n'y crois pas et je vais quand même tenter de me faire aimer en faisant des efforts, les phases de déprimes avec pleurs dans les bras de la meilleure amie compréhensive mais pas trop non plus, le je passe à autre chose en essayant de me trouver un mec (en général le premier qui tombe)... On n'évite absolument pas ces caractéristiques-là. Toutefois, grâce à un soupçon de comédie, la mangaka parvient à faire passer ça comme une lettre à la poste. Cela m'amène à la deuxième lecture que j'ai eu la sensation de vivre. J'ai pensé à une sorte de parodie du shôjo. L'auteur adore déformer la tête de son personnage principal. Elle n'hésite pas à lui faire avoir toute sorte de visages, plus ridicule et affreux les uns par rapport aux autres. Cela renforce la laideur de ses pensées et propos, nous faisant bien sourire. Parfois, lorsque notre Hatori souhaite changer pour devenir une héroïne parfaite, elle est transformée en personnage de shôjo des années 80. J'adore ! D'autant que c'est très joliment fait : des yeux qui brillent, une speech parfait... On a donc ce côté décalé et parodique qui rend cette histoire très drôle. L'exagération dont fait preuve la jeune fille est également très drôle.
Par ailleurs, l'autre aspect drôle est la référence presque quasi fréquente (au départ) aux codes shôjo. Cela montre en quelque sorte la construction presque systématique de certains d'entre eux (je n'ai pas dit tous !).


Cependant, No Longer Heroine est loin de n'être qu'une comédie romantique. C'est aussi pour cela que j'apprécie l'ensemble des chapitres que j'ai pu lire. On retrouve aussi pas mal de moments plus intenses et poignants comme je les aime. Les personnages ne sont presque pas dans leur rôle. Ils sont plutôt clairs à cerner (quoique) mais pas là où on les attendrait.
Rita n'est pas un héros conventionnel, il est d'ailleurs assez faible, manquant cruellement de volonté. Parfois on a même envie de lui coller une claque tellement il énerve par son manque de réaction. Alors que Kosouke apparaît comme le personnage gentil que l'on a envie de défendre.


Pour le moment, j'apprécie beaucoup ce que je lis et j'ai hâte de connaître la suite. Les personnages évoluent d'une manière intéressante.


Et toi, connais-tu cette ptite série ? Qu'en penses-tu ?

Image

Titre : No Longer Heroine (ヒロイン失格)
Auteur : KODA Momoko
Éditeur VF : Delcourt
Type : Shôjo
Genre : Comédie, Romance, Vie scolaire
Paru en VO en : 2010
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 7/10 (Terminé)
Lire un extrait : No Longer Heroine : extrait



Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Nico Robin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4329
Âge: 29
Inscription: Jeu 25 Mar 2010 01:00
Localisation: With Him <3
Sexe: F
Nombre de fiches: 164
Challenges: 37

Re: No Longer Heroine

Messagepar Shirubi » Dim 7 Avr 2013 15:12

Remontons un peu ce topic ! xD

Depuis l'extrait en ligne, j'avais trop envie de l'avoir entre mes mains ce shôjo. Dès que je l'ai reçu, je l'ai lu direct et j'ai plutôt bien aimé ce premier volume.

J'ai passé un bon moment. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai rigolé devant ce premier tome. J'adore les remarques de Hatori. Je ne sais pas comment c'était traduit en scan, mais je trouve que Akata/Delcourt a bien fait de confier l'adaptation des textes à Noémie Alazard. Je ne sais pas si c'est son style mais j'ai beaucoup aimé les dialogues des perso, plus que le reste. C'est un petit régal à lire.

Après certes, j'ai quelques craintes. J'ai bien peur que l'histoire s'essouffle au fur et à mesure, surtout que la base de l'histoire est classique. Mais bon j'ai bien envie de continuer à acheter ce shôjo tant qu'il continue à me faire passer un bon moment.

J'étais mdr quand au début Rita dit qu'il a rompu avec sa copine parce qu'elle ne croit pas aux extraterrestres : "I want to believe", mdr sa tête. Cela m'a trop fait penser à quelqu'un, du coup j'ai ris xD.

Sinon j'aime bien la copine de Hatori. Je ne sais plus comment elle s'appelle ... mais j'adore son avis très tranché et comment elle remballe Hatori des fois. Comme à ce moment là :
"Toi, on ne t'a même pas fait passer le casting, et tu te la joues héroïne. T'es qu'un membre d'un pauvre club de théâtre provincial. T'es pire qu'une figurante !" MDRR la tête de Hatori à ce moment. Vlaannn prends ça ! Ahlala à ce moment, je me suis dit : Toi je t'adore XD.


J'ai hâte d'avoir le second volume. ^^

Nico : Tu avais lu jusqu'où ? (le numéro du tome)
Image
Merci Nico <3
Shirubi
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3433
Âge: 28
Inscription: Mar 8 Juin 2010 01:00
Localisation: Pas loin d'un BG ! Héhéhé
Sexe: F
Nombre de fiches: 58
Challenges: 15

Re: No Longer Heroine

Messagepar Nico Robin » Dim 7 Avr 2013 18:41

Au moment où j'ai écrit mon avis, j'en étais au tome 3. Je l'avais même fini (vu que le dernier chapitre est en fait une sorte d'omake). ;)
Nico Robin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4329
Âge: 29
Inscription: Jeu 25 Mar 2010 01:00
Localisation: With Him <3
Sexe: F
Nombre de fiches: 164
Challenges: 37

Re: No Longer Heroine

Messagepar Shirubi » Dim 7 Avr 2013 18:49

Nico Robin a écrit:Au moment où j'ai écrit mon avis, j'en étais au tome 3. Je l'avais même fini (vu que le dernier chapitre est en fait une sorte d'omake). ;)

Ok, ok d'accord, je vois. Merci pour les précisions Nico ! ;) Bon ben de toute façon, j'ai envie de continuer cette série, donc je verrais bien moi même. ^^
Image
Merci Nico <3
Shirubi
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3433
Âge: 28
Inscription: Mar 8 Juin 2010 01:00
Localisation: Pas loin d'un BG ! Héhéhé
Sexe: F
Nombre de fiches: 58
Challenges: 15

Re: No Longer Heroine

Messagepar Ichigo. » Ven 17 Mai 2013 20:56

Tome 1 lu !
J'aime beaucoup ce manga, même si les dessins, sont d'après moi, parfois négligés, l'histoire est intéressante. Ce sera tout pour mon avis x)
Image

De la part d'une Locket. Yeah ! ;D
Ichigo.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 45
Âge: 20
Inscription: Mar 1 Jan 2013 19:50
Sexe: F
Nombre de fiches: 3
Challenges: 0

Re: No Longer Heroine

Messagepar Nico Robin » Lun 10 Juin 2013 22:20

C'est étrange, je n'ai pas eu la sensation d'avoir à faire à des dessins négligés mais après c'est juste moi. ^^ Là j'ai pu enfin lire le tome 2 et j'aime toujours autant. C'est frais et tordant. Je pense que les pages où je ne m'amuse pas sont plutôt rares. Les tronches que crée l'auteur pour son personnage n'ont pas de prix. C'est tellement exagéré, mais c'est ça que j'apprécie.

D'ailleurs petite info, Io Sakisaka est venue donner un coup de main à la mangaka pour ce tome. ^^
Nico Robin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4329
Âge: 29
Inscription: Jeu 25 Mar 2010 01:00
Localisation: With Him <3
Sexe: F
Nombre de fiches: 164
Challenges: 37

Re: No Longer Heroine

Messagepar Inessa » Lun 17 Juin 2013 22:45

Ah j'ai le volume 1 et 2 dans ma PAL. Je pense que je les lirai le week-end prochain (dès que j'aurai fini mes deux lectures en cours). Mais déjà, je sens que je vais bien aimer No longer Heroine :big-grin:
Inessa
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7
Âge: 35
Inscription: Jeu 13 Juin 2013 19:12
Sexe: F
Nombre de fiches: 0
Challenges: 0

Re: No Longer Heroine

Messagepar Kimari » Mer 3 Juil 2013 11:35

J'ai acheté les deux premiers tomes en simultané car j'avais bien aimé l'extrait et j'avais trouvé des critiques positifs dessus.
Pourtant, je vais être moins gentille que vous ... j'ai aimé mais quelque chose me dérange beeeeeacoup dans ces deux premiers tomes.

D'abord, comme Nico moi aussi j'ai pensé à une sorte de parodie de shôjo. Et ça marche vraiment bien, j'ai beaucoup rigolé surtout grâce aux mimiques déformées d'Hatori et aux discours des personnages.

MAIS ( un très grand mais ), j'ai un problème avec les personnages. Enfin surtout un seul : Hatori ( comme c'est le perso principal c'est un peu embêtant ).
Elle m'agace énormément ! Je n'arrive pas à trouver une once de sympathie pour elle. Elle alterne toutes les 3 secondes entre des singeries et d'autres moments où elle s'apitoie sur elle même. Autant quand elle fait le "clown" c'est drôle autant quand elle pleure, qu'elle se plaint, et blablabla je n'arrive pas à la trouver touchante. J'ai envie de la secouer et de lui crier dessus ! ( d'ailleurs j'aime beaucoup son amie Nakajima qui elle comprend bien la situation, elle est juste et franche. Dommage qu'elle soit pas plus souvent là pour remettre Hatori sur le droit chemin).
Bref, pour l'instant je supporte pas Hatori. Soit elle arrête de pleurer et changer d'avis toutes les trois minutes soit ... soit elle va s'en prendre plein la tronche jusqu'à la fin de la série XD.

Après comme Shiru, ma crainte de voir l'histoire s’essouffler est plutôt grande. Car même en reprenant tous les clichés du shôjo un par un et en les parodiant, j'ai peur que l'auteure n'arrive plus à garder l’intérêt du lecteur ... A voir !

Pour l'instant, je suis pas super convaincu, en écrivant cette petite critique je me suis rendu compte que No Longer Heroine c'est un peu comme Switch Girl !! mais en moins bien ..
Image

Se bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé. ♥
Kimari
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 557
Inscription: Mar 4 Aoû 2009 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 19
Challenges: 0

Re: No Longer Heroine

Messagepar Matou » Dim 28 Juil 2013 11:48

Je viens de lire No Longer Heroine, et j'ai adoré !
En fait, je me suis rendu compte que j'avais déjà commencé à lire des scans il y a longtemps, mais que visiblement, ça ne m'avait pas plus marqué que ça. Je m'en suis souvenue quand Adachi a fait son apparition dans l'histoire. Au final, j'ai eu raison de lire cette fiche, qui m'a donné envie de le relire !

J'au trouvé super intéressant d'aborder cette histoire en parlant d'héroïne, tout ça, Hatori fait vraiment référence au stéréorypes shojo, j'ai trouvé ça très drôle et donc j'ai vraiment apprécié cet aspect du manga.

Nico Robin a écrit:Parfois, lorsque notre Hatori souhaite changer pour devenir une héroïne parfaite, elle est transformée en personnage de shôjo des années 80. J'adore !

C'était tellement bien fait !!
J'aime beaucoup quand la mangaka lui fait des visages masculins :mdr: .

Hier je lisais le manga, et en même temps y avait un fond de musique de film, et MON DIEU, j'ai presque pleuré. Je crois que c'était au volume 4. Rita qui donne de l'espoir à Hatori, puis qui au final fait rien... bref, ça m'a exaspéré, et voir Hatori complètement perdue m'a rendu triste.


J'aime aussi la meilleure amie d'Hatori, Nakajima. Elle joue un rôle secondaire dans ce manga toujours là à soutenir notre héroïne.
Par contre, dans les derniers chapitres elle se met un peu plus sur le devant de la scène, elle remplace Adachi j'ai l'impression, et je sens que ça va exploser entre Hatori et elle... Et je trouve ça dommage que la meilleure amie tombe amoureuse de Rita. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde un shojo.


En plus de Nakajima, des deux personnages masculins, je préfère Hiromitsu : j'adore la manière dont la mangaka l'a travaillé : ses petits yeux en amandes, ce sourire coquin, etc. Une bouille comme je les aime ! :love:
Je suis donc cette histoire avec attention, j'ai hâte que les prochaines tomes sortent !
Image

Image
Matou
Avatar de l’utilisateur
Chaton bavard
Chaton bavard
 
Messages: 833
Âge: 24
Inscription: Mar 30 Avr 2013 14:50
Localisation: Strasbourg
Sexe: F
Nombre de fiches: 52
Challenges: 17

Re: No Longer Heroine

Messagepar Nico Robin » Mer 31 Juil 2013 18:00

Kima : effectivement, le personnage d'Hatori est très casse-pieds. Elle n'a pas de limites dans l'exagération, si l'on peut dire. C'est un personnage très extrême. Bon pour ma part, comme je te l'ai dit à JE, je ne trouve pas Hatori si pénible que ça. Du moins elle n'est pas plus énervante que bon nombre de ses congénères. Je pense que c'est surtout parce que le côté parodique est présent que je pense de cette façon. Ses réactions sont décuplées pour atteindre les limites du ridicule (elle est même ridicule xD), mais c'est ça qui fait que la parodie fonctionne : c'est une caricature du personnage de shôjo dans toutes ses phases.


Matou : je suis ravie de voir que tu as bien aimé x) C'est vrai que la version française est bien adaptée, je trouve. Elle est fraîche et pétillante !

J'au trouvé super intéressant d'aborder cette histoire en parlant d'héroïne, tout ça, Hatori fait vraiment référence au stéréorypes shojo, j'ai trouvé ça très drôle et donc j'ai vraiment apprécié cet aspect du manga.

Je pense en effet que c'est une des qualités de ce shôjo et ce qui en fait son principal intérêt. Sans cet aspect parodique, cela aurait été une banale romance lycéenne.

Ah oui c'est excellent quand elle lui fait des personnages masculins. Elle n'hésite pas à amocher son visage XD

Clair que le tome 4 est particulièrement rageant. C'est d'ailleurs pour cela qu'il m'énerve autant. Il est mou de chez mou. Je préfère le blondinet moi, ce qui est rare car je préfère toujours le brun dans un triangle amoureux, mdr. Ses réactions sont trop ambiguës et après il se ravise tout le temps.

Par rapport à Nakajima
je ne sais plus ce que j'ai lu à ce sujet. Après, je l'ai toujours placée comme adjuvante et soutien de notre héroïne qui cherche à devenir le personnage principal.

Comme toi, j'adore le petit Hiromitsu. Il agit en véritable élément positif pour notre héroïne. Il est particulièrement mignon aussi comme tu le dis avec son sourire. Puis, je le trouve trop chou.
C'est marrant de le voir tomber amoureux pour la première fois de quelqu'un.
Nico Robin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4329
Âge: 29
Inscription: Jeu 25 Mar 2010 01:00
Localisation: With Him <3
Sexe: F
Nombre de fiches: 164
Challenges: 37

Re: No Longer Heroine

Messagepar Aliae04 » Mer 14 Aoû 2013 20:03

Oh, j'ai lu ce titre durant mes vacances! Je l'ai trouvé frais et décalé. La parodie fonctionne bien. J'aime bien ce personnage d'anti-héroïne qui ne parvient pas à être sur le devant de la scène. C'est vrai qu'il y a une tendance à l'amplification de son trait de caractère pour en faire un personnage un brin lourd, mais je la trouve touchante, peut-être attachiante en fait :grimace2: . Elle a des failles en dépit de tout. Mais sa ténacité me plaît quelque part.

En fait, c'est un titre que j'aime bien :)
Aliae04
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 45
Âge: 31
Inscription: Mer 11 Juil 2012 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 0
Challenges: 0

Re: No Longer Heroine

Messagepar Osoijikan » Jeu 15 Aoû 2013 18:48

Ce manga est une véritable trouvaille!
Le(s) bémol(s): Le style de dessin n'est pas s'en rappeler "Ao Haru Ride" mais aussi les shoujo modernes moins connus ou peu connus qui se propagent comme une traînée de poudre depuis quelques années. Jusque là, aucune distinction importante, l'héroïne ressemble a tant d'autre, aussi bien les cheveux détachés, que attachés, que par sa corpulence et j'en passe. (Le personnage principal masculin répète lui aussi ce schéma, je n'en parlerais pas). Histoire lycéenne... encore une fois, Nico Robin a raison de le souligner..
Le(s) bon(s) côté(s): Une Héroïne marginale, très décalée, qui nous en fait voir de toutes les couleurs ! Hatori est aussi drôle qu'attachante, et finalement les personnages secondaires le sont tout autant. Une bonne dose de rire, des parodies d'anciens mangas (shojo ou seinen) à la pelle qui rafraîchissent cette histoire banale, finalement. Et puis: on en redemande !
Ce qu'il manque: Peut-être plus de profondeur, ce "petit truc spécial" en plus, des drames (ou pas mais j'adore ça! :kawai: ). M'enfin, c'est un peu à cause de tout ça que je n'arrive pas à passer du format internet à papier.. (et que je reste sur les scans anglais)
Bien à vous !
Osoijikan
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 20
Âge: 24
Inscription: Mar 13 Aoû 2013 19:43
Sexe: F
Nombre de fiches: 1
Challenges: 1

Re: No Longer Heroine

Messagepar fantaisy » Jeu 26 Déc 2013 14:51

Je pence que le terme parodie de shojo est bien trouvée l’héroïne est consciente d’être dans un shojo donc c'est son histoire mais l'auteur est un peu contre elle et c'est aspect là qui est vraiment originale !!
L’héroïne essaye coûte que coûte de vivre son histoire avec Rita mais après un beau gosse sauvage apparais et là sa devient hilarant parce que contrairement au héroïne de shojo classique .. elle tombe plus ou moins dans ces bras (et elle encore une fois elle est consciente que c'est contraire à l'histoire d'un shojo classique xD ) .

Donc pour moi ce qui différencie ce mangas des autres c'est le double poins de vu de l'héroine qui est à sa place et à la notre . Je sait pas si je me fait bien comprendre :sweat:

Mais contrairement à certain Je suis totalement attacher au personnage d'Hatori je l'adore je m'identifie parfaitement à elle autans par ces remarques que par ces actions :par exemple je me dis " dans cette situations je réagirais de la même façons avec cette même tête ( xD ) "
fantaisy
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1
Âge: 25
Inscription: Mar 24 Déc 2013 19:58
Sexe: F
Nombre de fiches: 0
Challenges: 0

Re: No Longer Heroine

Messagepar Nico Robin » Mar 2 Sep 2014 11:52

Je déterre un peu ce topic puisque entre temps j'ai pu avancer dans l'histoire. J'ai lu jusqu'au tome 6 (commencé juste le 7) et j'apprécie toujours autant. On reste bien dans les tribulations d'une héroïne de shôjo qui tente de trouver son rôle à elle.

Au départ, elle subit son statut mais progressivement elle commence à se bouger et changer les choses. Elle commence à mûrir ses choix et comprend aussi que ses actions ont des conséquences. Ainsi, elle se rend compte que c'est à elle de construire son destin et non pas son destin qui la construit. C'est très subtil mais la mangaka parvient bien à montrer cet état de fait.

On garde ce qui fait la recette gagnante de cette série : la parodie et les personnages au visage très déformé. Hatori continue à être la victime de l'auteur, haha. Il faut voir les têtes qu'elle lui fait, c'est assez marrant. De plus, les tomes 6 et 7 semblent être les tomes charnière de No longer heroine.
Je veux dire par là que la relation avec Hiromitsu est progressivement en train de se dégrader. C'est léger mais on voit que Hatori, malgré ce qu'elle peut bien dire, retrouve un regain d'intérêt pour Rita. Elle essaie de se convaincre elle-même qu'elle aime Hiromitsu et je pense que c'est vrai. Néanmoins elle ne peut pas lutter contre l'attraction qu'elle éprouve pour celui qu'elle a aimé pendant toutes ces années. Au fond d'elle, elle en est consciente mais a peur de se l'avouer. D'où toutes ses tentatives pathétiques pour l'éloigner d'elle.
Nico Robin
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4329
Âge: 29
Inscription: Jeu 25 Mar 2010 01:00
Localisation: With Him <3
Sexe: F
Nombre de fiches: 164
Challenges: 37

Re: No Longer Heroine

Messagepar Matou » Mar 2 Sep 2014 14:44

Je meurs d'envie de poster un commentaire là, maintenant, tout de suite, mais je suis au boulot, donc je vais attendre :mouchoir: . J'ai lu les 8 tomes dimanche toute la journée, confortablement installée dans mon lit. Comme ça, sur un coup de tête, et ça faisait super longtemps que ne m'étais plus replonge dans cette série. Il ne reste plus que deux tomes avant la fin !

En vrai, je l'ai terminé en lisant les scans, mais c'est toujours mieux de lire la version papier, et je cultive mon impatience de lire la suite en français!
Image

Image
Matou
Avatar de l’utilisateur
Chaton bavard
Chaton bavard
 
Messages: 833
Âge: 24
Inscription: Mar 30 Avr 2013 14:50
Localisation: Strasbourg
Sexe: F
Nombre de fiches: 52
Challenges: 17


Retourner vers Shôjo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 1 invité