[manga] Le pays des cerisiers

Qu'est ce qu'un seinen ? C'est un manga dont le public est composé de jeunes hommes.

[manga] Le pays des cerisiers

Messagepar YaSu » Mar 25 Mai 2010 15:37

Le pays des cerisiers

1955, dix ans se sont écoulé depuis le jour où l'éclair incandescent a fendu le ciel.Dans la ville d'Hiroshima, l'esprit d'une jeune femme est intensément bouleversé.Pour les plus faibles, qu'ont représenté la guerre et la bombe ?

Source : Kana

Mon avis

"Vous ne voudriez pas écrire une histoire sur Hiroshima?"

Fumiyo Kouno, l'auteur, a grandi et née à Hiroshima.Seulement en aucun cas elle n'a connu la guerre de 45 ou de nombreuses vies ont été arrachées notamment par la première bombe atomique.Cependant, l'auteur accepte le défi de raconter une histoire sur Hiroshima à la demande de l'éditeur.Fumiyo Kouno se lance et tente de comprendre la douleur physique et moral des victimes mais plus particulièrement à ceux qui ont survécu mais dont la cicatrice ne fait que de prendre de l'ampleur au fil du temps.A sa manière, elle tentera sous forme de manga à nous faire parvenir son ressenti et à nous touché au plus profond de nous-même.Pari réussi.


"A tous ceux qui aiment le monde dans lequel se trouve le Japon, dans lequel se trouve Hiroshima."

Le manga est décomposé en trois parties à trois périodes différentes mais sont liées entre elles.
La première partie "la ville de Yunagi" démarre en 1955.L'histoire est consacré à la vie de Hirano Minami, une jeune femme rempli d'enthousiaste malgré des conditions de vie qui lui sont pas très favorable.Derrière son sourire et ce quotidien paisible, se cache en elle une blessure incurable.L'ombre d'Hiroshima, les souvenirs liées à cette tragédie la hante.
Fumiyo Kouno nous met dans la peau d'une jeune femme qui garde tout espoir à trouver le bonheur.Elle illustre avec des images, dialogues reposant et tantôt poignant.Le style de dessin est simple mais réussi vis à vis de l'histoire.Par exemple au niveau du chara-design on sent une certaine fragilité, d'impuissance chez les personnages qui mets bien en valeur le thème principale.

"10 ans ont passé mais ceux qui ont lancé la bombe atomique pensent-ils encore en me voyant "hourra! on en a encore tué une;"

La seconde (30 ans plus tard)et troisième partie (en 2004) qui porte le nom du manga "le pays des cerisiers" sont consacré à Ishikawa Minami qui doute des absentéismes, sorties tardives de son père.Elle se met alors à le suivre jusqu'à Hiroshima.
Dans ces deux parties, l'auteur met l'accent sur les Hibakusha ( les personnes ayant subit les effets de la bombe A) qui sont mal perçu et accepté auprès de la société.Ici, elle aborde le thème de manière plus détendu, posé en utilisant quelque touche humoristique.

Image
Cliquez pour agrandir


Les dessins sont beaux, sobre, à la fois mélancolique.Des environnement dans l'ensemble détaillés, très agréable à regarder.Toutefois, un petit reproche au niveau du chara-design dont on a dû mal à différencier les âges.On le remarque au passage de la seconde à la troisième histoire ou les personnages vieillissent de 17 ans.On a l'impression qu'ils sont resté enfant.Et on comprend pas forcément du premier coup d'oeil.C'est pas un gros défaut.
Bref, ce livre est un petit bijoux,les émotions sont présentes; il m'a énormément touché, on ne peut pas rester insensible une fois la lecture terminée.Et aussi merci Kana pour leur de choix de papier qui sont toujours de qualité.

Que l'on soit fan ou pas de manga je le recommande fortement.A lire impérativement. Image

A noter: Fumiyo Kouno avec ce manga a obtenu le Grand Prix Tezuka de la Culture en 2005, au Japon.
Une adaptation en film portant le nom Yunagi City, Sakura Country en 2007.

Image

Titre : Le pays des cerisiers
Auteur : Fumiyo Kuno
Éditeur VF : Kana
Type : Seinen
Genre : Drama
Paru en VO en : 2004
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 1 (Terminé)




YaSu
 
Messages: 103
Inscription: Lun 24 Mai 2010 01:00
Sexe: M
Nombre de fiches: 2
Challenges: 0

Re: Le pays des cerisiers

Messagepar Carolus » Mar 25 Mai 2010 17:34

Ce manga est vraiment intéressant pour la vision qu'il nous donne de cet événement historique. C'est une vision très humaine et très riche en émotion que nous livre la mangaka. Il y a même un fort contraste entre le style de dessin très enfantin, le style de narration plutôt léger et le sujet très lourd du manga.

Il faudrait que je le relise parce que j'ai oublié pas mal de détails mais ce dont je me souviens c'est de la sensation de malaise que j'ai ressenti en fermant ce livre. Comme tu l'as très justement dit "on ne peut pas rester insensible".

PS : quand tu crées une fiche, pense à la signaler ici, stp.
Image
Carolus
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5985
Âge: 39
Inscription: Ven 12 Sep 2008 01:00
Localisation: Au pays de la pluie
Sexe: F
Nombre de fiches: 229
Challenges: 5

Re: Le pays des cerisiers

Messagepar Rukawa » Dim 30 Juin 2013 20:11

Sakura no kuni est certainement un des manga les plus émouvants que j'ai lu.
L'histoire prend part pas simplement quelques jours après les drames d'août 1945, mais une dizaine d'année après.
Pour nous rappeler à quel point ces bombardements ont eu aussi des repercussions sur le long terme, avec les radiations. Car survivre au moment M c'est bien, mais les survivants ne sont pas indemnes.
Le manga est plutôt dédié aux générations futurs, avec cette tragédie qui a traversé les generations, avec les vieux qui essaye pas forcement d'oublier mais accepte de vivre avec et les jeunes insouciants. Mais c'est aussi l'histoire d'une jeune fille qui redécouvre le passé et en prend conscience.
Bref, un manga plein d'humanité raconté avec une belle simplicité et avec beaucoup d'emotion.
kono dengon wa goran no sponsor no teikyou de okurishimasu
Image Image Image
Rukawa
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 13
Âge: 87
Inscription: Ven 4 Jan 2013 22:20
Localisation: DTC
Sexe: M
Nombre de fiches: 0
Challenges: 6


Retourner vers Seinen

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités

cron