343 views 16 comments

La revue de presse du 15 au 28 avril

by on29 avril 2013
 

La revue de presse de cette semaine condense les meilleurs articles parus ces 15 derniers jours. Au programme, il y a de nombreuses chroniques notamment sur les dernières nouveautés manga et deux interviews d’éditeurs.

Avant de commencer, je rappelle que la semaine dernière se déroulait la semaine du shôjo sur Club Shôjo et 5 autres blogs. Les articles des participants à notre événement interblogueur sont accessibles dans notre article sur les caractéristiques d’un bon shôjo. A noter aussi que bidib de Ma petite médiathèque a rédigé un petit panier de mangas spécial shôjo à cette occasion. Elle y présente ses dernières découvertes.

Les chroniques de la semaine

La fleur millénaire

Connaissant les goûts d’a-yin, j’étais étonnée qu’elle se lance dans la lecture de ce manga. Elle en souligne les quelques défauts. Néanmoins, malgré ses aprioris, elle admet avoir apprécié sa lecture et compte poursuivre la série. Pour ma part, j’ai eu la même réaction après avoir lu ce premier tome.

Scarlet Fan tome 1

Il y a des mangas qui ne paient pas de mine, que je ne remarque même pas à leur sortie parce que ni le résumé, ni la couverture ne semblent présenter un intérêt. Scarlet Fan est de ceux-là. Pourtant, après avoir lu la chronique de Yukie, j’ai vraiment envie de l’acheter. Elle nous dévoile à demi-mot la profondeur de l’intrigue. Elle en dit juste assez pour titiller ma curiosité et me donner envie de lire, sans presque rien dévoiler de l’histoire.

PIL

Ce titre me fait de l’œil depuis l’annonce de sa licence. Par ailleurs, Rémi en a fait la propagande parlé plusieurs fois sur Twitter, ce qui m’a donné encore plus envie de l’acheter. A lire sa chronique, je ne pense pas être déçue.

Les fleurs du passé

Cet article présente assez bien l’ambiance atypique de ce manga. Néanmoins, je n’ai pas eu tout à fait le même ressenti à la lecture. Le titre est, selon moi, plus mélancolique que doux. Il y a beaucoup de souffrance dans ce manga, que ce soit Rokka qui ne parvient pas à faire son deuil ou Hazuki qui ne sait pas comment exprimer ses sentiments.

Kamakura Diary

J’ai terminé la lecture de ce petit bijou hier. Morgan a su pointer du doigt toutes les qualités de ce manga. « Tout se fait à partir de petits riens, de détails qui en s’accumulant apportent toujours un peu plus de profondeur à la psychologie de cette petite galerie de personnages, sachant toucher la corde sensible à partir d’un regard, d’un mot, d’une pensée, avec beaucoup de pudeur et de délicatesse. »

Oubliera-t-on Amnesia

La réponse donnée par Joël du site Saijou est « oui ». Il déplore l’absence d’histoire dans cet anime et reproche à l’héroïne de n’avoir aucune personnalité.

[La beauté du monstre] Helter Skelter

Helter Skelter est le manga de Kyoko Okazaki que je préfère avec River’s Edge. J’avais prévu de regarder cette adaptation mais n’ai pas encore pris le temps de le faire. La critique de Milady agrémentée de captures d’écran vraiment magnifiques m’en donne encore plus envie.

Nobuta Wo Produce

Nobuta wo produce est un classique pourtant je ne l’ai jamais vu. L’histoire ne me tente absolument pas et l’article de Melwen me conforte dans cette décision.

Interviews

Interview éditeur : Kim Bedenne, du nouveau chez Pika ?

Je n’aime pas Pika. Je suis rancunière : je leur en veux d’avoir arrêté 7 Seeds… enfin je leur en veux surtout de ne pas avoir suffisamment poussé ce titre pour essayer de le vendre. Néanmoins, après avoir lu cette interview de leur nouvelle directrice éditoriale, je commence à changer un peu d’avis. Elle semble volontaire et passionnée. C’est ce qui manquait à Pika.

Joanna Ardaillon et Iker Bilbao 1/2 (Soleil Manga) et Joanna Ardaillon et Iker Bilbao 2/2

Voilà une interview très longue (en deux parties) de Soleil. De nombreux points y sont abordés : le rachat par Delcourt et la stratégie commerciale entre les 3 labels de l’éditeur (Delcourt, Soleil et Tonkam) mais aussi les différentes collections et quelques indices sur la politique éditoriale à venir. Il est bien évidemment question en grande majorité de shôjo vu le catalogue très fourni de l’éditeur.