[anime] Samurai Flamenco

Un anime est licencié quand un éditeur français a acheté les droits de diffuser cet anime en France.

[anime] Samurai Flamenco

Messagepar LiaaaEle » Lun 2 Juin 2014 12:10

Samurai Flamenco

Mannequin très prometteur, Masayoshi voue une véritable passion pour les super héros et souhaite encore aujourd'hui en devenir un. À visage masqué, il rode la nuit pour veiller à ce qu'aucune infraction mineure ne soit commise sous le regard inquiet de son ami Gôto, un agent de police tentant de lui faire entendre raison sur l'inutilité de ses actes. Décidé à ne pas s'arrêter pour autant, Masayoshi continue d'effectuer des interventions qui finissent par attirer l'attention des médias.

Source : Animeka

Mon avis

Samurai Flamenco est un anime qui m'a énormément plu. Ici, un concept de base est revisité, tout en gardant de sa solidité (double identité, idée de justice, bataille entre le bien et le mal…): celui des super-héros !

Oui, il s'agit dans cet anime de suivre Masayoshi Hazama, un fan inconsidéré de super-héros assez naïf dans le fond, mais plutôt attachant par ses réactions étonnantes voire amusantes parfois. Tout en étant un mannequin, il devient un super-héros (principe de la double identité) en commençant par...empêcher que les gens jettent leurs déchets n'importe où ! C'est plutôt original, puisque d'habitude, le super-héros, même si au début est faible (ce qui est le cas ici aussi), affronte toujours des ennemis assez forts et ciblés. Là, on débute la carrière du super-héros à la résolution des délits de base de la société (violences de rue, déchets jetés n'importe où, nuisance sonore...). Ensuite, comme tout super-héros, les ennemis finissent par apparaître de plus en plus forts (et là, ça en devient même grotesque, créant des conflits entre humains et monstres plutôt pas mal dans leur genre). Les armes sont aussi plutôt étonnantes : il s’agit de fournitures de bureau, ce qui est peu commun.
Je trouve ainsi que la question du super-héros a donc été bien développée, puisque les interrogations nombreuses sont abordées : qu’est-ce qu’un super-héros ? Peut-il arrêter de l’être ? Le bien nécessite-t-il l’existence du mal pour exister ? Pourquoi « Samurai Flamenco » ?

Les persos secondaires ont une personnalité bien à eux et ne manquent pas de surprendre, jusqu'à la fin de l'anime. Gôto, un agent de police qui devient un ami proche Masayoshi, est au début contre ses démarches de super-héros. Il sera celui qui le soutiendra le plus dans les moments difficiles. Calme, un air assez mature et ami prévenant, la fin de l’anime montre que l’on en sait jamais autant sur ses amis que l’on aimerait…
En vérité, Gôto a un secret. Il n’a jamais accepté la disparition voire mort mystérieuse de sa petite-amie et depuis…il communique avec elle en écrivant des sms, alternativement entre son portable et le sien qu’il a en sa possession. Bref, il a l’esprit plus fragile que nous pouvions l’imaginer, au point qu’il se « crée » son monde à lui et fait croire aux autres qu’il va bien.
Au final, on comprend mieux comment il a fait pour suivre Masayoshi dans son délire de super-héros…
Ensuite, les autres soutiens de Masayoshi se font de plus en plus nombreux, à mesure que les ennemis apparaissent. Parmi eux, il y a Ishihara, sa manager, fait en sorte qu’il suive le droit chemin dans le mannequinat (elle n’est pas fan de super-héros, mais finira par se résoudre à le laisser faire à sa guise), Konno, un web-désigner voulant découvrir l’identité de Samurai Flamenco et Harazuka, un fournisseur de fournitures de bureau (gomme, papier, ciseaux…) qui les transforme en armes pour aider Masayoshi dans sa lutte. Ensuite, il y a les autres super-héros qui se battront aux côtés de Samurai Flamenco : les Flamenco Girls alias les Mineral Miracle Muse (un groupe d’idoles), les Flamengers ainsi que le « maitre » de Masayoshi, le super-héros Red Axe.
Ainsi, la diversité des persos secondaires, que cela soit des alliés ou des ennemis, amène à des développements plutôt intéressants. Les confrontations entre les divergences entre les différentes visions de la justice des super-héros, de leurs alliés et celles de leurs ennemis sont ce qui va créer un intérêt constant pour l’anime, épisode après épisode.

De ce fait, avec des persos intéressants et évoluants et un concept de base bien développé, l’action est sans cesse renouvelée sans nous perdre. Il existe un mélange d’humour, d’action et même de mecha, avec des doses non exagérées. Malgré une évolution du super-héros dans sa rencontre avec des ennemis de plus en plus grotesques, cette excessivité se fond dans cet équilibre des genres.

La fin de l’anime est plutôt satisfaisante, puisqu’elle répond aux questions posées précédemment. Entre les révélations sur Gôto, les remises en cause de Masayoshi sur ce qu’il doit faire (rester un super-héros ou pas ? si oui, pour quoi faire ?) et les prises de positions de ses alliés, le dénouement ne manque pas de surprendre.
Un super-héros ne peut arrêter de l’être car c’est dans sa nature, et il a besoin de se confronter au mal, dont lui-même pour continuer à exister. C'est la conclusion à laquelle parviendra Masayoshi dans sa lutte contre Sawada Haji, un gamin qui joue le mal pour maintenir la lutte entre le mal et le bien, en ayant une place dans le coeur de Samurai Flamenco.

Cela prouve que le premier ennemi du super-héros n'est autre que lui-même dans sa recherche de plus d'ennemis à combattre pour continuer d'exister en tant que tel.

D’ailleurs, j’aurai même voulu encore plus d’épisodes, tellement j’ai aimé suivre les aventures de Samurai Flamenco.

S’agissant du chara-design, il est très bien réalisé. Les couleurs sans être flashs sont à bonne proportion et s’équilibrent, selon les scènes d’action. La musique correspond parfaitement à l’anime, par l’enthousiasme reflétant celui du super-héros dans sa lutte tout en gardant son sérieux.

En bref, je dirais que cet anime est assez intéressant par la façon dont il envisage les super-héros, à travers son personnage principal, mais aussi ses alliés et ennemis, créant ainsi des combinaisons surprenantes. Une bose dose d’action, de réflexion, un peu d’humour et de mecha…que demander de plus ?

Image Image Image
Clique pour agrandir


Et toi, as-tu suivi et apprécié les aventures de Samourai Flamenco ?

Image

Titre : Samurai Flamenco
Année de production : 2013
Studio : Manglobe INC.
Type : Shônen
Genre : Action, Comédie, Mecha
Auteur : Hideyuki Kurata
Réalisateur : Takahiro Omori
Nombre d'épisodes : 22/22 (Terminé)
Éditeur VF : Wakanim


Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Image
Image
LiaaaEle
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1150
Âge: 24
Inscription: Sam 13 Fév 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 43
Challenges: 0

Re: Samurai Flamenco

Messagepar misami_hirota » Lun 2 Juin 2014 23:06

Liaaa je suis contente que tu parles de cet anime !! Je le suivais pendant la saison d'anime d'automne, mais j'ai du prendre une grosse pause dans mon "matage" d'anime par manque de temps. Maintenant que je suis en vacances, je vais reprendre tout ça en main. Samurai Flamenco revisite le mythe des super-héros en nous posant la question : Si un super-héros apparaît à notre époque, comment sera-t-il reçu par les gens ? En effet, on voit les gens se moquer de Samurai Flamenco, mettre ses vidéos sur Internet (geste que j'interprète comme une critique de notre société de sur-communication), se plaindre de ses gestes au lieu de lui remercier, etc. C'est notre société qui est passée sous la loupe à travers Samurai Flamenco. Le thème est traité de façon réaliste et très intéressant. Je trouvais ça dommage que l'anime n'a pas reçu plus de succès que ça.

Je reviendrai donner mon avis quand j'aurai fini de le visionner ! Pour le moment, je trouve le personnage principal, le policier Goto, mystérieux. C'est à travers son point de vue que l'histoire est raconté, mais on ne connait vraiment rien de lui. On n'a jamais vu sa copine qui lui envoie des sms, c'est quand même bizarre !! Je suis sure qu'il cache un truc !
☆ La grandissime présidente des ABGA ☆
Image
Image
Image
misami_hirota
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1889
Âge: 26
Inscription: Sam 4 Oct 2008 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 75
Challenges: 5

Re: Samurai Flamenco

Messagepar LiaaaEle » Mar 3 Juin 2014 10:39

Je suis ravie de voir que tu t'es intéressée à cet anime. En effet, il est dommage qu'il n'ait pas le succès qu'il mérite. Tu fais bien de le reprendre. ^_^

Tout à fait d'accord ! A travers les super-héros, ici c'est la société qui est dépeinte (l'aspect critique est plutôt bien développé, sur ce point). En effet, avec les médias de masse, la méchanceté gratuite des gens, tout n'est pas rose. Et c'est d'ailleurs pour cela, à la base, que Masayoshi est devenu Samurai Flamenco. Cependant, il ne se doutait pas que les choses allaient vite prendre de l'ampleur...Plus tu approches de la fin de l'anime, plus les ennemis se font bizarres, forts et nombreux et....voire surprenants, tu verras ! (du coup, lis pas le spoiler avant d'avoir fini ^^)
Savoir que le Premier Ministre est à l'origine de From Beyond et autres monstres en tout genre...de se faire passer donc pour le méchant pour...battre Alien Flamenco !

J'avoue que je ne m'y attendais pas du tout, alors là pas du tout.

D'ailleurs, cela a été le cas aussi quand Samurai Flamenco fait fasse à lui-même pour essayer de lutter contre...Haji Sawada, un jeune garçon qui, ayant été réprimandé par lui avec sa bande à ses débuts de super-héros, l'idolatre au point de devenir le mal pour faire exister le super-héros et ainsi attirer son attention !

Bref, le suspense et les surprises ne manque pas, crois-moi !

En parlant de Gôto, il est vrai qu'il est mystérieux et fait douter sur son véritable lui, d'où mon spoiler dans ma fiche que tu ne dois pas regarder par curiosité (oui, je sais c'est tentant...et en plus, c'est que j'insistes donc je t'aides pas ! xD). Du coup, ce perso est intéressant et on a envie de mieux le connaitre. En plus, au final, il fait un super duo avec Masayoshi.
Il en va de même pour certains autres persos secondaires qui changent d'attitude face au danger, entre autre. J'ai adoré tous les persos qui ont chacun une facette de leur personnalité qui est intéressante. Il est facile de s'attacher à eux. En plus, malgré le nombre, on les distingue bien sans être perdu, ce qui est bien.

Bref, j'attends avec impatience ton avis quand tu auras fini de visionner l'anime en entier. ^^
Image
Image
LiaaaEle
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1150
Âge: 24
Inscription: Sam 13 Fév 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 43
Challenges: 0

Re: Samurai Flamenco

Messagepar misami_hirota » Mar 10 Juin 2014 17:28

Mais arrête de mettre des spoilers alors que j'ai pas fini l'anime xD. C'est vrai que les personnages secondaires aussi sont intéressants. J'aime beaucoup Mari et les Flamenco Girls. Je ne pensais pas que leur amitié était aussi forte et j'étais agréablement surprise que ses deux amies la suivent.
☆ La grandissime présidente des ABGA ☆
Image
Image
Image
misami_hirota
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1889
Âge: 26
Inscription: Sam 4 Oct 2008 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 75
Challenges: 5

Re: Samurai Flamenco

Messagepar LiaaaEle » Jeu 12 Juin 2014 10:27

C'est vrai que les 2 amies de Mari la suive dans son délire de Flamenco Girls, ça étonne ! Après quand tu avances et qu'on apprend plus sur leur relation à toutes les 3, ce trio devient touchant. ^^

Hé hé là je crois que j'ai fait ma grande sadique ! Du coup, il va falloir que tu termines au plus tôt...ça t'éviteras d'être tentée plus longtemps par mes spoilers ! (et voici comment LiaaaEle essaie de persuader les gens à regarder la suite...xD)
Image
Image
LiaaaEle
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1150
Âge: 24
Inscription: Sam 13 Fév 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 43
Challenges: 0

Re: Samurai Flamenco

Messagepar misami_hirota » Dim 13 Juil 2014 17:15

Oh mon Dieu. LiaaaEle aide-moi !!! >////< J'en suis à l'épisode 12 et anime me rend dingue !!

J'explique : je me suis arrêtée après l'épisode 6, donc pile avant le grand twist à la fin de l'épisode 7. Moi qui croyais avoir affaire à une tranche de vie comique avec des références aux sentai, je me suis fourvoyée !
On passe d'un monde réaliste à l'apparition des monstres aliens et enfin l'anime devient un sentai, avec un groupe de 5 super-héros masqués à la Power Rangers portant des combinaisons de couleurs. J'ai du mal expliquer avec des mots, mais c'est fou, démesuré et génial !!! Parce que

Samurai Flamenco reprend tous stéréotypes des histoires de super-héros et les rapporter à notre monde actuel pour expliquer à quel point ces stéréotypes sont absurdes, mais aussi à quel point ces séries naïves sont nécessaires, car elles apportent plus de leçons qu'on pourrait le croire.

Donc pour revenir aux Flamenco Girls... oui en effet, j'ai adoré le développement de leur amitié, et surtout le développement du personnage de Mari à la fin du premier arc.
La scène où elle chante seule sur la scène malgré ses blessures, sa voix tremblante, m'a beaucoup touchée !!


Bon, maintenant j'y retourne !!

Edit : Je suis à l'épisode 18...
La Volonté de l'univers ???? Mdr

Le délire va encore plus loin, et j'adore ça !! Où est-ce qu'il va s'arrêter ?! J'ai rarement vu autant d'intelligence, d'audace et de réflexions dans un anime.
☆ La grandissime présidente des ABGA ☆
Image
Image
Image
misami_hirota
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1889
Âge: 26
Inscription: Sam 4 Oct 2008 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 75
Challenges: 5

Re: Samurai Flamenco

Messagepar LiaaaEle » Lun 28 Juil 2014 11:42

Coucou ! ^_^
Maintenant que je suis revenue, j'en profite pour te répondre.

Oui, Samurai Flamenco c'est...dément ! Il n'y a pas mieux pour plonger dans des délires de plus en plus profonds. Au début, tu ne t'attends pas à cette évolution hilarante.
En effet, les montres sont de plus en plus forts et grotesques. Tu as même droit au sentai...et tu verras la dernière partie de l'anime est encore plus surprenante !


J'ai trouvé que les Flamenco Girls étaient particulières de part leur amitié un peu spéciale...
C'est un peu malsain par moments, surtout quand Mari échange des baisers avec Moe. Mari est assez sadique sur les bords et Moe un peu masochiste. Au milieu de tout cela, il y a Mizuki qui suit de très près ses deux amies.

J'ai aussi été touché par la fin du premier arc où Mari chante, même dans la souffrance. King Torture a donné une bonne leçon de vie à Mari, si je puis dire. Cela m'avait surprise qu'un méchant puisse faire la morale à une justicière.


Pour l'épisode 18
Oui, tu as bien compris ! C'est LA VOLONTE DE L'UNIVERS ! Etonnant, non ? Moi aussi j'ai ouvert de grands yeux...et encore tu n'as pas encore vu la fin...


Bref, cet anime comme tu le dis, développe tous les aspects stéréotypés du super-héros dans une sorte
de comédie plus que grotesque ! Plus tu crois que plus rien ne pourra te surprendre et plus tu te méprends !
Juste qu'à la fin, l'effet de surprise est présent à chaque épisode, tout en alliant humour et réflexion.

Je suis contente que tu apprécies l'anime autant que moi. J'ai hâte d'avoir ton avis sur la fin. ^^
Image
Image
LiaaaEle
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1150
Âge: 24
Inscription: Sam 13 Fév 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 43
Challenges: 0

Re: Samurai Flamenco

Messagepar misami_hirota » Lun 28 Juil 2014 18:11

Oui j'ai vu la fin la nuit même où j'ai écrit l'autre commentaire. Le passé de Gotô m'a surprise et choquée. Il a toujours été le personnage qui a les pieds sur terre dans la série, mais c'est finalement le plus tordu :/ Je me doutais qu'il y aurait des choses qui clochent chez lui, je ne m'attendais pas à cette histoire. Quand je repense à tout ce qui s'est passé avant, ça me brise encore plus le cœur.

Heureusement que notre Samurai Flamenco est là pour sauver tout le monde !
Sa déclaration à Gotô m'a agréablement surprise XD. En plus des réflexions super intéressantes sur les héros VS la réalité, l'anime porte un message sur la tolérance. On voit deux filles s'embrasser, une lesbienne (Moe), une bisexuelle (Mari), un superhéros qui demande un homme en mariage. Je n'ai pas trouvé les scènes où Mari et Moe s'embrassent malsaines, c'est un tiers du fanservice, deux tiers leur façon de montrer leur affection. Elles ont même demandé à Mizuki de les rejoindre. Il y aura toujours des gens qui disent "oui mais Moe aime Mari de façon platonique, tout comme les sentiments de Masayoshi envers Gotô. N'empêche que c'est quand même de l'amour, et c'est audacieux et vraiment génial de montrer une relation aussi forte entre deux personnes du même sexe dans un anime pour grand public, yay !
☆ La grandissime présidente des ABGA ☆
Image
Image
Image
misami_hirota
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1889
Âge: 26
Inscription: Sam 4 Oct 2008 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 75
Challenges: 5

Re: Samurai Flamenco

Messagepar LiaaaEle » Lun 28 Juil 2014 22:08

Exactement, finalement même Gôto devient un perso plus que surprenant ! Il me faisait de la peine, le pauvre. Mais bon, j'étais dans un sens ravie qu'il ait des secrets lui aussi (ça l'empêche de rester un perso banal qui aide son ami le super-héros).

Pour te répondre
Quand je parlais de "malsain", je ne parlais pas du fait que Mari soit bi et Moe lesbienne. Après tout comme tu le dis, c'est bien dans un anime d'oser exprimer l'amour entre personnes de même sexe (j'ai rien contre).
Je parlais uniquement du côté un peu sadique de Mari et le côté un peu maso de Moe (et par exemple, ça se voit dans les scènes de baiser selon moi, mais pas seulement). Après, chacun interprète les choses comme il le veut.
Mais, pour ma part, leurs deux personnalités se complétant, je les ai bien apprécié toutes les deux. ^^

De plus, la déclaration de Masayoshi à Gôto m'avait aussi prise par surprise. Qui aurait cru qu'il en arrive là ?
Du coup, oui on peut dire qu'il y a un certain message de tolérance dans l'anime, quand on y regardes d'un peu plus près. Je suis d'accord avec toi sur ce point.


Bref, je dirais que Samurai Flamenco est le genre d'anime à nous emporter dans un tourbillon d'idées plus folles que les autres, sans oublier d'y rajouter de la profondeur. Surprises en tout genre...c'est pas un anime qui s'oublie ! ^^
Image
Image
LiaaaEle
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1150
Âge: 24
Inscription: Sam 13 Fév 2010 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 43
Challenges: 0


Retourner vers Anime licenciés

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités

cron