Serie
424 views 1 comment

Please love me !

by on12 juin 2015
 
Infos

 
TitrePlease love me !
Titre VODame na Watashi ni Koishite Kudasai
Type
Genres,
Editeur VF
Editeur VO
Prépublication
Année de sortie en VO
Nb de tomes2 / 7 (En cours)
Prix6,99 €
Resume

 

Michiko se retrouve, à 29 ans, dans une situation bien délicate. Sa société vient de faire faillite et c’est sans le moindre revenu qu’elle continue d’entretenir son jeune amant encore étudiant. C’est dans cette situation complètement désespérée qu’elle va rencontrer par hasard Kurosawa, son ancien chef qu’elle détestait plus que tout.
Ces retrouvailles pourraient bien bouleverser le cours de sa vie… (Source : Delcourt)

Hover To Rate
User Rating
 
Note
6.6

Note des shôjo-addicts
3 ratings
6.6

You have rated this

comments
 
Leave a reply »

 
  • 9 novembre 2015 at 09:14

    À l’occasion de la lecture commune de novembre, j’ai commencé la lecture de Please love me.

    Aya Nakahara est une auteur que j’apprécie bien. Même si au départ, le résumé m’avait un peu refroidie, j’ai quand même voulu voir de quoi il en retournait. Finalement, le premier tome s’est révélé très sympathique à lire. L’humour est présent, pour mon grand bonheur et j’adore la façon dont l’auteur déforme son personnage. Je me souviens des grimaces de Risa XD

    L’histoire n’est peut-être pas très originale mais elle a le mérite d’être intéressante à suivre, grâce à ce que l’auteur en fait. Je pense que beaucoup de choses peuvent être évoquées. Il y a matière à davantage le développer.

    De même, la romance, bien que facilement repérable, me semble très sympathique. Je n’ai pas pu m’empêcher d’être déjà touchée par les interactions entre nos deux protagonistes. À voir ce que ça donnera sur le long court.

    Après lecture du premier tome, les deux personnages principaux me plaisent bien (même si l’une est stupide et que l’autre est un brin cliché) car je sens qu’ils ont encore des secrets à nous révéler. J’aime également bien la ptite bande qui entoure Kurosawa, ils sont trop marrants.

    Répondre

Leave a Response 

Note