1325 views 0 comments

Les shôjo fantastiques à posséder absolument

by on5 mars 2013
 

Après les shôjo d’aventure, place au surnaturel. C’est le moment pour toi de lire les mangas fantastiques que nous t’avons sélectionnés. Ils sont au nombre de 14 (dont 2 qui t’ont été présentés dans d’autres articles). 

Merci à Gemini du blog Le chapelier fou pour sa contribution à cet article.

Le pacte des yokai

Manga le pacte des yokai Tome 1

Takashi Natsume voit depuis toujours les yokai, des êtres invisibles aux yeux des humains. Sa grand-mère lui a laissé à sa mort le carnet des amis constitué des signatures des yokai que son aïeule a vaincu. En inscrivant leur nom dans le carnet, ils ont passé un pacte avec elle. Natsume décide de leur rendre leur liberté en effaçant leur nom.

Éditeur VF : Akata
Nombre de tomes : 13 / 14 (En cours)
Pour en savoir plus : Le pacte des yokai

Le résumé peut paraître simpliste. D’ailleurs, les premiers tomes sont une succession de rencontres entre Natsume et les yokai. Qu’il s’agisse d’affrontements ou d’échanges amicaux, ces contacts avec les yokai sont toujours l’occasion de mettre en évidence des caractères et des réactions très humaines. Dans Le pacte des yokai, les êtres surnaturels sont parfois plus humains que les humains eux-mêmes. Ils sont parfois dangereux, amicaux, solitaires, etc. Pour Natsume, ces aventures sont enrichissantes et le font évoluer. Pour le lecteur, c’est source de suspense, d’émotion ou d’amusement. Au fil des tomes, l’histoire se complexifie et un fil rouge se dessine. De nouveaux personnages, les exorcistes, apparaissent et constituent une menace supplémentaire pour notre héros.

Karneval

Karneval Tome 1

Jeune garçon naïf et innocent, Nai est à la recherche de son « grand-frère » disparu soudainement, avec pour seul indice son bracelet. Gareki est son opposé : malin et insolent, c’est un voleur expérimenté et sans scrupules pour les riches. Ils se rencontrent dans un étrange manoir et s’impliquent dans les affaires du Circus, l’organisation anti-criminelle du pays.

Éditeur VF : Ki-oon
Nombre de tomes : 9/10 (En cours)
Pour en savoir plus : Karneval 

Karneval décrit un univers fantasy unique, coloré et joyeux, inspiré évidemment par le monde du cirque. Malgré un début mollasson et confus, l’histoire démarre vite en posant bien ses bases, balançant entre comédie et drame. Bénéficiant d’un chara-design réussi, les personnages, plus ou moins clichés, sont très attachants et charismatiques.

Princesse Kaguya

Manga Princesse KaguyaAkira est une jeune fille possédant un charme androgyne qui ensorcèle même la gente féminine. Elle suffoque entre sa mère adoptive qui abuse sexuellement d’elle et sa sœur adoptive Mayu qui veut garder Akira pour elle seule. Une nuit, elle se fait enlever par ses amis d’enfance Yui et Midori. Avec d’autres enfants ils vivaient dans un orphelinat sur l’île de Kabuki et se sont enfuis après avoir découvert qu’ils étaient des sacrifices pour la princesse Kaguya. Etrangement, les fugitifs mouraient un par un peu après leur 17 ans, comme s’ils étaient tous frappés par la malédiction de la princesse. Akira et ses amis d’enfance retournent sur l’île pour découvrir la vérité.

Éditeur VF : Panini
Nombre de tomes : 15/27 (Terminé)
Pour en savoir plus : Princesse Kaguya

Princesse Kaguya est un manga fascinant, inspiré de la légende japonaise de la princesse Kaguya de la Lune qui était tombée par accident sur Terre et élevée par un vieux couple puis qui retourne finalement auprès des siens. Dans ce manga, elle reste toujours prisonnière sur Terre et rêve encore de son retour chez elle. Les dessins élégants et froids de Reiko Shimizu complète à la perfection son scénario complexe, intelligent et sans pitié, mélangeant fantastique , science-fiction et thriller. Akira et ses amis d’enfance sont des pions se rebellant contre leur propre destin, seulement pour réaliser que tout fait parti d’un plan encore plus grand. Le titre se démarque aussi par ses personnages dénués de stéréotypes. Ils sont ni bons, ni mauvais. Ils sont égoïstes, cruels et leurs actions font parfois froid dans le dos. Malgré son rythme de parution erratique en France, Princesse Kaguya est un manga exceptionnel qui ravira même le public masculin.

Tokyo Babylon

manga Tokyo Babylon

Héritier de l’ancienne famille de donmyôji Sumeragi, le jeune Subaru protège Tokyo grâce à ses pouvoirs du yin et du yang, avec l’aide de sa sœur jumelle Hokuto et du vétérinaire Sakurazuka Seishirô, fiancé auto-proclamé de Subaru. Gentil, drôle et serviable, Seishirô dégage parfois une aura inquiétante.

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 5/5 (Terminé)
Pour en savoir plus : Tokyo Babylon

Tokyo Babylon est les prémices de X de Clamp où on retrouve Subaru et Seishirô quelques années après. Clamp utilise le fantastique pour mieux mettre en valeur les problèmes sociaux présentés dans chaque épisode :

  • quand le tailleur Chanel rempli d’énergies négatives de ceux qui se sont battus pour l’acheter en solde et de ceux qui le regarde envieusement à travers les vitrines se met à posséder une femme
  • quand une jeune fille victime de viol tombe d’un profond sommeil et ne souhaite plus se réveiller
  • quand un groupe de filles qui se croient « spéciales » font appel à la magie noire…

Critique sociale efficace et profonde sans être moralisatrice, Tokyo Babylon se lit encore 20 ans après sa sortie, preuve que les maux du monde n’ont pas tant changé que ça.

Angel Sanctuary

manga Angel Sanctuary

Setsuna est amoureux de sa sœur jumelle Sara. Leur amour interdit rencontre encore plus de difficultés quand Setsuna découvre qu’il est la réincarnation d’Alexiel, un ange puni pour s’être rebellé contre Dieu, et devient bientôt le point central d’une nouvelle guerre céleste.

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 10/10 (Terminé)
Pour en savoir plus : Angel Sanctuary

Avec Angel Sanctuary, Kaori Yuki revisite d’une façon tordue, comme elle seule sait le faire, le mythe des anges et des démons de la Bible. Pour sauver sa bien-aimée Sara, Setsuna parcourt des Enfers au Ciel. Nous découvrons en même temps que lui la richesse de l’univers bourré de références mythiques créé par l’auteur : les ruines de la Géhenne dévastée par la précédente guerre, la monstruosité des Enfers et le monde des Anges, anarchique et pourri jusqu’à la moelle. L’histoire, comme ses personnages, sont immoraux, sanglants et impitoyables, dégageant une certaine poésie morbide que l’auteur n’arrive plus à faire passer à travers ses œuvres depuis.

L’infirmerie après les cours

manga L'infirmerie après les cours

La moitié supérieure du corps de Mashiro est celle d’un garçon, tandis que sa moitié inférieure et celle d’une fille. Troublé par son identité sexuelle, il est abordé par une infirmière du lycée qui se déclare être son professeur pour un cours spécial, nécessaire pour finir le lycée. Pendant ce cours, il devra combattre d’autres élèves en rêve et obtenir une clé cachée dans le corps d’un des participants.

Éditeur VF : Kaze
Nombre de tomes : 10/10 (Terminé)
Pour en savoir plus : L’infirmerie après les cours

Mis à part le titre français douteux, c’est l’un des mangas les plus surprenants que j’ai lu. L’infirmerie après les cours parle de l’adolescence, cette période douloureuse entre l’enfance et l’âge adulte où on doute constamment de soi et qu’il faut se préparer au monde extérieur. Dans le rêve, tous les participants apparaissent sous la forme de leur cœur, leur plus grande peur, leur plus horrible traumatisme. Ils ne pourront partir qu’après avoir affronté leur angoisse. L’intégration sociale, le regard des autres, la confiance en soi… tous ces doutes de l’adolescence sont traités avec finesse. Le récit, chargé de symbolismes et de mystères, prend une toute nouvelle signification après la plus grande révélation qu’est la fin.

Le cortège des Cent Démons

Le cortège des cent démons tome 1

Ritsu a hérité de son grand-père le don de voir les créatures fantastiques. Le défunt vieil homme ayant beaucoup interagi avec le surnaturel de son vivant, c’est maintenant à Ritsu que les choses mystérieuses arrivent.

Éditeur VF : Doki-Doki
Nombre de tomes : 6/21 (Stoppé)
Pour en savoir plus : Le cortège des 100 démons

Série stoppée au bout de six tomes faute de succès en France, Le Cortège des Cent Démons a pourtant gagné plusieurs prix au Japon. Constitué d’histoires indépendantes centrées sur Ritsu, il nous laisse explorer le folklore japonais, ses yôkai, ses objets magiques. L’absence d’une intrigue continue est rapidement oubliée une fois qu’on se fait ensorceler par son ambiance poétique, mystérieuse et traditionnelle, par ses récits étranges, tantôt effrayants, tantôt mélancoliques.

Ayashi no Ceres

manga Ayashi no ceres

Le jour de son anniversaire, Aya Mikage apprend qu’elle a hérité du sang de la nymphe céleste, fondatrice de sa lignée. Elle devient dès lors la cible de sa famille, car la légende stipule qu’elle provoquera la disparition des Mikage.

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 14/14 (Terminé)
Pour en savoir plus : Ayashi no ceres

Avec Ayashi no Ceres, Yuu Watase revient à des thématiques fantastiques, comme dans son Fushigi Yugi, mais dans un registre plus sombre et dramatique. Du jour au lendemain, Aya passe du statut d’adolescente ordinaire à celui d’être aux pouvoirs fabuleux, pourchassée par sa propre famille. Dans sa fuite, elle découvrira l’existence de nombreuses autres nymphes célestes au destin parfois tragique, et devra lutter contre les complots des Mikage. L’ambiance pesante est contrebalancée par quelques touches d’un humour ravageur et des personnages mémorables, parmi lesquels l’énigmatique Toya ou Alexander, un savant-fou passionné de manga et de jeux-vidéo. Ayashi no Ceres mêle magie et tragédie pour donner un des meilleurs mangas de l’incontournable Yuu Watase.

Ludwig Revolution

manga Ludwig revolution

Le prince Ludwig doit se choisir une épouse. Mais ce jeune fantasque a des goûts bien particuliers ; pour trouver sa princesse idéale, il part en voyage accompagné de son fidèle valet Wilhem.

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 4/4 (Terminé)
Pour en savoir plus : Ludwig Revolution

Les contes de fées ne sont pas aussi niais et bien pensants qu’ont pu nous le faire croire les studios Disney ; la plupart possède leur part d’ombre, et des métaphores sexuelles à peine voilées. Kaori Yuki reprend cette idée à son compte pour la pousser encore plus loin, avec un prince charmant nécrophile – et il faut l’être pour vouloir embrasser une fille dans un cercueil, fût-il en verre – un Chaperon Rouge tueur à gages, et un duo Hansel et Gretel pyromane. L’auteur s’amuse à dépeindre un monde médiéval fantastique fait de mythes et de légendes, mais complètement pervertis par son esprit vicié. A la fois pertinent dans sa façon de détourner les classiques de notre enfance, drôle, et politiquement incorrect, ce shôjo est un pur régal. Pour ne rien gâcher, le personnage du prince Ludwig est un modèle d’intelligence et de perversité.

The Royal Doll Orchestra

Manga royal doll orchestraL’Orchestre Royal parcourt un monde dévasté. Seul le son qu’il produit peut arrêter les Guignols, des êtres humains transformés en monstres cannibales par un mystérieux virus.

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 5/5 (Terminé)
Pour en savoir plus : The royal doll orchestra

Les zombies sont à la mode, même au pays des mangas. Et si des titres comme High School of the Dead font dans le basique et la caricature, ce n’est pas le cas de Kaori Yuki, qui transporte ce concept bien connu dans un univers fantastique fait de cités médiévales indépendantes, luttant chacune à sa façon contre la menace des Guignols. Ce titre prend la forme d’un récit initiatique, chaque nouvel arrêt de l’Orchestre et de nos héros (une brochette d’inquiétants personnages) étant l’occasion de découvrir une nouvelle ville, de nouveaux mystères, de nouveaux drames, et de nouvelles facettes de l’être humain ; les monstres ne sont pas forcément ceux auxquels nous pensons. Malgré les apparences, ce manga possède une véritable histoire de fond, et chaque évènement permettra de la faire progresser ou de mieux nous faire découvrir les protagonistes. The Royal Doll Orchestra est au final un titre complet, à la fois mystérieux, dramatique, et passionnant.

X

Manga X ClampA Tokyo, les Dragons de la Terre – les 7 Anges – et les Dragons du Ciel – les 7 Sceaux – commencent à se réunir. L’issue de leur combat déterminera le futur de la Terre. De par sa puissance, le camp choisi par Kamui sera assuré de remporter la victoire. Mais le jeune homme se moque bien du sort de la Terre.

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 9/9 (En cours)
Pour en savoir plus : X

Un des premiers mangas à succès des fameuses CLAMP, ce qui explique son dessin plus daté que celui de leurs travaux actuels. Néanmoins, celui-ci est toujours en cours et en pause depuis bientôt 10 ans, faute d’accord entre les auteurs et leur éditeur. Mais la qualité des 18 tomes parus suffit à en faire un incontournable, malgré son absence de fin. Avec son ambiance de fin du monde et l’importance qu’il donne au destin, X est un manga fascinant. Il mélange combats épiques, impressionnantes scènes de destruction, et personnages charismatiques, avec un dessin de toute beauté et la petite touche « clampesque » – dans son humour et ses mimiques – qui fait toute la différence. Peut-être le meilleur manga des CLAMP, en tout cas leur meilleur dans la catégorie shôjo, même si son absence de romance – enfin si, mais avec une morte – pourrait faire douter le public sur sa nature de shôjo.

Onmyôji, celui qui parle aux démons

manga Onmyôji

Abe-no-Seimei est un onmyôji, c’est à dire un maître du yin et du yang. Nous le suivons dans son quotidien et dans ses interactions avec les démons et autres êtres surnaturels.

Éditeur VF : Akata
Nombre de tomes : 7/13 (Terminé)
Pour en savoir plus : Onmyôji, celui qui parle aux démons

L’ambiance de ce manga est étrange. Elle est à la fois apaisante et déroutante. Dans ce Japon médiéval, les démons interagissent avec les humains. Le récit est par conséquent fortement inspiré des légendes japonaises. L’éditeur met à notre disposition de nombreuses explications et clés de lecture en fin de volume, nous pouvons comprendre que pour les japonais les êtres mythiques et les démons faisaient réellement partie de leur monde. Abe no seimei explique avec pédagogie et humour aux personnages ainsi qu’aux lecteurs les mythes japonais. En plus, du contexte original et de son histoire envoûtante, les dessins sont d’une rare beauté. Ils font penser à des estampes en noir et blanc qui collent parfaitement à l’ambiance mystique de ce shôjo.

A cette longue liste, s’ajoutent Please save my earth présenté avec les mangas vintage et Fruits Basket qui le sera avec les mangas dramatiques.

Samedi, tu pourras découvrir les shôjo matures les plus intéressants.

Si tu as envie de voir un titre ajouté à cette sélection, envoie-nous un résumé personnel ainsi qu’un court avis sur la série via le formulaire de contact.

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response