716 views 0 comments

Les shôjo vintage à connaître absolument

by on23 février 2013
 

Il y a des mangas indémodables que tout fan de shôjo se doit de connaître. Quels sont ces grands classiques absolument indispensables ? Il y en a 6 à lire dont voici la description de 4 d’entre eux, les deux autres t’ont déjà été présentés dans d’autres articles de la bibliothèque shôjo. Les mangas décrits ici datent tous d’avant 1990.

À noter que Gemini du blog Le chapelier fou a participé à la rédaction et à la sélection des séries de cet article.

Please Save My Earth

Manga please save my earthUn soir après les cours, Alice apprend que deux de ses camarades font régulièrement les mêmes rêves, qu’ils prennent pour des souvenirs d’une vie antérieure durant laquelle ils se connaissaient. A son tour, Alice va commencer à faire des rêves étrangement réalistes.

Editeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 21/21 (Terminé)
Pour en savoir plus : Please save my earth

PSME reprend les thèmes récurrents de la réincarnation et du destin, mais pour les mettre à sa sauce. Ce manga tire sa différence de son mélange des genres, œuvre à la fois fantastique et de science-fiction mettant en scène des amours passionnés ou impossibles.

L’histoire se développe à la fois dans notre présent et dans les vies antérieures de nos protagonistes, et s’avère d’une profondeur étonnante. Malgré une première impression négative, l’héroïne va prouver qu’elle n’est pas passive mais qu’elle possède une véritable volonté, va de l’avant, et n’attend pas que les personnages masculins décident de son sort à sa place. La série compte un nombre élevé de tomes pour un shôjo – plus d’une vingtaine – durant lesquels le scénario progresse sans cesse et nous dévoile une grande richesse et de bons personnages.

Georgie

Manga GeorgieGeorgie, enfant espiègle et joyeuse, vit dans une ferme de la campagne australienne, accompagnée de ses deux frères Abel et Arthur. Dans un accès de colère, sa mère lui révèle qu’elle n’est pas sa véritable fille, mais qu’elle l’a adoptée il y a de nombreuses années. Avec comme seul indice le bracelet que lui ont laissé ses parents biologiques, Georgie part pour l’Angleterre.

 

Éditeur VF : Tonkam
Nombre de tomes : 5/5 (Terminé)
Pour en savoir plus : Georgie

A défaut de pouvoir lire Candy Candy, manga le plus célèbre sur lequel a travaillé Yumiko Igarashi (bloqué pour un problème de droits), nous pouvons nous jeter sur Georgie, son autre titre à succès. Outre le trait magnifique de l’auteur – reconnaissable entre mille avec ses yeux constellés d’étoiles, ses personnages masculins androgynes, et ses mimiques typiques des années 70 – le lecteur pourra apprécier un grand drame comme seuls savaient nous en offrir les shôjo de l’époque.

A travers son dessin, l’auteur nous fait partager les joies et les peines de son héroïne, au cœur de l’Angleterre victorienne, au moyen de décors magnifiques et de costumes recherchés. L’histoire s’avère d’une richesse étonnante, et fait la part belle aux secrets inavouables, aux amours interdits, à la perversion morale, et aux drames humains. Il s’agit donc, malgré ses allures enfantines, d’un shôjo tragique et cruel, dont le style romanesque sied à merveille au récit, et n’est pas sans rappeler des films comme la saga des Angélique.

Un titre poignant qu’une fin un peu précipitée gâche légèrement.

Très Cher Frère

Manga très cher frèrePour son entrée au lycée, Nanako intègre le prestigieux lycée Seiran. Là, elle y découvre l’existence d’une sororité particulièrement sélecte, où seules les élèves les plus « parfaites » sont acceptées. Contre toute attente, Nanako s’y retrouve conviée ; dès lors, elle devient la cible des mesquineries de ses camarades, qui la jalousent et doutent de sa légitimité.

 

Éditeur VF : Kaze
Nombre de tomes : 0/1 (intégrale à paraître prochainement)
Pour en savoir plus : Très cher frère

Très Cher Frère narre les malheurs d’une lycéenne perdue dans un univers hostile et cruel, fait de jeunes filles trop parfaites semblant n’éprouver aucun scrupule à laisser libre cours à leurs penchants les plus vils et sadiques. Supposées appartenir à l’élite de la société de l’époque, elles forment en réalité une noblesse décadente pour qui Nanako fait figure de corps étranger, indésirable, contre lequel elles décident de s’acharner.

 

Les personnages principaux possèdent tous des douleurs cachées, profondes, dont certaines les poussent au bord de la folie, apportant à l’ensemble une ambiance lourde et dramatique, mais qui tend au fabuleux lorsque ses mêmes personnages décident d’aller de l’avant et de montrer leur courage et leur volonté. Des amours, impossibles dans le Japon des années 70, viennent se mêler à cette atmosphère douce-amère pour la rendre encore plus poignante et tragique.

Le dessin de Riyoko Ikeda compte indéniablement parmi les atouts de ce titre, avec ses héroïnes aux membres fins et aux yeux incroyables. Même si nous pouvons le trouver daté, il reste beau et élégant. Même si nous pouvons aujourd’hui le trouver caricatural, pour l’époque il était innovant. Mais ne nous arrêtons pas aux détails techniques ; ce qui compte, c’est qu’il s’agisse d’un des mangas les plus touchants et bouleversants jamais sortis au Japon. Une œuvre magistrale comme il ne s’en trouve que trop rarement dans nos librairies manga.

La Rose de Versailles

Manga rose de VersaillesN’ayant eu que des filles, le Général de Jarjayes décide d’élever sa petite dernière comme un garçon. Prénommée Oscar, elle grandit auprès du petit-fils de sa nourrice, André Grandier, à la fois serviteur et ami. Devenue capitaine de la Garde Royale, elle entre à l’âge de 14 ans au service de Marie-Antoinette qui vient tout juste d’épouser le dauphin Louis XVI. Quelques années plus tard, au cours d’un bal masqué, Marie-Antoinette fait connaissance avec Hans Axel de Fersen, un gentilhomme suédois. Désormais, le destin de ces jeunes gens vient de s’entremêler.

Editeur VF : Kana
Nombre de tomes : 3/3 (Terminé)
Pour en savoir plus : La rose de Versailles

Ce titre fut d’abord connu en France par son adaptation animé, Lady Oscar. Le manga est donc l’occasion de découvrir le formidable talent de Ryoko Ikeda. A une époque où le shôjo était délaissé passer l’enfance, Ikeda a su créer une histoire riche et complexe qui a marqué toute une génération de jeunes japonaises. Puisant son inspiration dans la biographie de Zweig sur Marie-Antoinette, la mangaka a mis tous son talent graphique au service d’une histoire épique en s’affranchissant notamment de la construction case par case du dessin shonen. La Rose de Versailles est un succès indémodable qui, malgré ses 40 ans fêtés en 2012, est devenue une référence du manga pour fille. A lire absolument.

A cette liste de grands classiques à connaître, il convient d’ajouter Banana Fish dont tu trouveras la description dans l’article dédié aux shôjo d’horreur ou à suspense et Hikari no densetsu présenté avec les mangas thématiques.

Mardi, tu pourras découvrir les mangas shônen ai incontournables.

Si tu as envie de voir un titre ajouté à cette sélection, envoie-nous un résumé personnel ainsi qu’un court avis sur la série via le formulaire de contact.

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response