Signé Cat's Eyes

Un anime est licencié quand un éditeur français a acheté les droits de diffuser cet anime en France.

Signé Cat's Eyes

Messagepar missmoon » Ven 20 Mar 2009 17:53

[center]Signé Cat's Eyes[/center]

Titre japonais:キャッツ・アイ
Titre français:Signé cat's eyes
Format:Série
Titre anglais:Cat's Eye
Studio:TMS
Genre:Romance / Polar / Comédie
Période:1983 - 1984
Épisodes:36
Durée:25 min
Auteur : Tsukasa Hôjô
Scénario : Yûichi Kubo, Kenji Terada

Lien vers le manga:ici
Lien vers la galerie:ici

Résumé: (d'après Animint)

Pendant le journée, le bar Cat's Eye (Œil de Chat) est un lieu tranquille et conviviale tenue par trois sœurs, plus charmantes les unes que les autres : Rui, Ai et Hitomi Kisugi. Le soir, l'atmosphère change de tout au tout et ce bar est la base de départ pour des expéditions nocturnes parce qu'en fait les trois jeunes filles sont des voleuses. Elles sont très efficaces et s'intéressent surtout à des objets d'art, notamment les tableaux peints par Michael Heinz, un peintre allemand, qui n'a plus donné de ses nouvelles depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.
Heinz est en fait le père des trois voleuses qui dérobent ses œuvres afin d'y trouver des indices qui indiqueraient une piste pour le retrouver. La tête pensante est l'ainée, Rui, qui est sans cesse à l'affut des objets d'art de son père qui apparaissent ci et là. Elle est aidée dans sa tâche par Naigashi, un vieil ami de son père qui a un grand réseau de connaissances. Rui organise en général la tactique à suivre pour s'introduire dans les lieux les plus sûrs mais la plus douée physiquement pour déjouer les pièges et les systèmes d'alarme est Hitomi. Plus spontanée que sa grande soeur qi conserve la tête froide en toute circonstance, Hitomi trouve en revanche les meilleures solutions dans les situation d'urgence, lorsqu'elle est à deux doigts d'être démasquée ou quand elle est prise au piège par des gangsters. Le dilemme d'Hitomi est d'avoir un petit ami, Toshio, qui soit inspecteur de police et qui est chargé justement des enquêtes sur les vols qu'elle commet avec ses sœurs. Elle doit à la fois ménager sa vie conjugale et continuer ses méfaits, au sus de son petit ami qui n'apparait pas toujours au moment opportun pour une voleuse. Quant à la plus jeune des trois sœurs, Aï, elle est spécialisée dans les nouvelles technologies et se charge de désactiver tout ce qui est sécurité électronique par exemple.
Le trio de voleuses, qui laisse des cartes de visite signées Cat's Eye, n'a pas seulement à faire à des institutions comme les musées mais aussi à des collectionneurs privés qui se révèlent être de véritables gangsters. Dans ce cas là, elles jouent avec leur vie en les cambriolant mais elles parviennent souvent à amener Toshio et la police à mettre leur nez dans les affaires louches des bandits et même à les prendre en flagrant délit. Elles ont un esprit de Robin des bois.

Avis:

Voici un animé qui a bercé mon enfance et que j'aimais beaucoup ! d'ailleurs je connaissais d'abord l'animé puis le manga...
du point de vue graphique, les personnages ressemblent assez aux dessins de Tsukasa Hojo avec quelques maladresses en plus je trouve. La forme des visages est assez différente de celles des originaux et les traits sont moins précis.
Pour le scénario, l'animé est resté assez fidèle à l'œuvre originale même si des personnages ont disparu (les deux collègues de Toshio) et que l'histoire est plus centrée sur la relation Toshio/Hitomi par rapport au manga qui met en valeur ses deux sœurs.Malheureusement les épisodes sont assez répétitifs : les trois voleuses décident de voler un objet, Toshio est plus ou moins chargé de la surveillance mais n'arrive pas à leur mettre le grappin dessus quand elles arrivent puis tout le monde rentre à la maison en attendant le prochain coup. La situation évolue heureusement, ne serait-ce qu'entre Hitomi et Toshio. L'inspecteur avoue finalement à Hitomi qu'il devient de plus en plus attiré par la mystérieuse voleuse qui lui échappe de justesse à chaque fois (et qui est Hitomi en fait!) et s'excuse de cette infidélité. Hitomi ne fait rien pour l'en dissuader parce qu'elle se sent ainsi deux fois plus aimée et elle se rapproche de plus en plus de Toshio lorsqu'elle est en voleuse. Elle lui sauve d'ailleurs plusieurs fois la vie et réciproquement. La situation est assez vraisemblable et le fait que Toshio ne reconnaisse pas Cat's Eyes à travers Hitomi malgré de grandes similitudes la rend encore plus invraisemblable.
L'apparition de Mitsuko, une collègue de Toshio met fin provisoirement au train train quotidien. Elle soupçonne rapidement Hitomi et s'efforcera de la démasquer dans plusieurs épisodes et amènera Toshio à réfléchir plus objectivement. Hitomi et ses sœurs réussissent pourtant à s'en sortir à chaque fois en les dupant avec des preuves convaincantes de leur innocence. Sur ce point de l'intrigue, les choses n'avancent pas finalement et Mitsuko s'efface dans les seconds rôles. Vous comprenez sans doute que l'histoire est focalisé sur le couple Hitomi-Toshio mais elle s'intéresse aussi aux deux autres sœurs qui tiennent chacune à leur tour le rôle principale dans plusieurs épisodes. Cela apporte un peu de renouveau.
La musique accompagnant cet animé colle parfaitement avec l'ambiance et son époque. Elle est très entraînante et a même remporté la première place des charts japonais concernant le tout premier générique Cat's Eyes.
Mais ce qui est dommage, cet animé a très mal vieilli technologiquement parlant et la comparaison est difficile face à des animés récents même de moins bonne qualité.

Conclusion
:

Un animé à regarder, à découvrir et vous remémorer de vieux souvenirs d'enfance ...

Liens visuels:





JDP = teras
missmoon
 
Messages: 261
Inscription: Mar 14 Oct 2008 01:00
Sexe: F
Nombre de fiches: 33
Challenges: 0

Retourner vers Anime licenciés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités

cron