[roman] Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

Envie de discuter de romans ou de light novel ? C'est ici !

[roman] Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

Messagepar Noctis » Lun 30 Déc 2013 21:10

Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

Hajime est un homme accompli, père de famille et heureux propriétaire d'un club de jazz à Tokyo. Lorsqu'un beau jour son amour d'enfance, Shimamoto-san, surgit dans son bar. Les retrouvailles avec cette femme insaisissable, qui n'apparaît que les jours de pluie, plongent Hajime dans l'abîme d'une quête obsédante, contre la course du temps et des sentiments...

Source : Quatrième de couverture

Mon avis


Haruki Murakami. Voilà un auteur qui affectionne beaucoup les histoires classiques. Ici, on est emporté pendant 260 pages dans la vie d'Hajime, un personnage qui semble avoir tout pour être heureux mais qui pourtant ressent un manque à combler. Un vide qu'il transportera pendant toute l'histoire mais dont il connaît le nom : Shimamoto-san, premier amour et amie d'enfance du narrateur. On découvre ainsi son adolescence, puis son passage à l'âge adulte, toujours à la recherche d'un amour perdu.
Je tiens tout d'abord à préciser que j'ai adoré ce livre. La lecture est facile, parfois amusante, d'autre fois on ressent un sentiment de nostalgie que l'on retrouve beaucoup dans d'autres livres de l'auteur. Si vous ne connaissez pas la littérature japonaise, c'est une assez bonne idée de commencer par celui-ci car très accessible, à condition de ne pas s'attendre à de l'action, du suspense, etc... Murakami, comme à son habitude, conte ici un amour absolu impossible et parfois désespéré mettant en scène des personnages originaux, fragiles et tellement réels. Il est facile de se reconnaître dans le personnage principal lorsqu'on a déjà vécu « l'oubli d'un premier amour » ou qu'on est nostalgique d'une époque passée de sa vie qu'il nous arrive de regretter parfois...
Cependant, le livre se révèle parfois frustrant concernant des réponses que l'on attend et qui ne viennent finalement jamais. Mais rien qui entache l'envoûtement ressenti pendant la lecture.
Murakami a le don de faire naître l'intérêt du lecteur alors qu'il raconte une histoire banale à souhait.

Image

Titre : Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil
Auteur : Haruki Murakami
Éditeur VF : 10-18
Genre : Romance dramatique
Paru en VO en : 1992
Pays d’origine : Japon
Nombre de volumes : 1 (Terminé)
Nombre de pages : 260



Cette fiche est placée sous licence Creative Commons aux conditions suivantes : paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions à l'identique.
Noctis
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 55
Âge: 34
Inscription: Sam 20 Juil 2013 17:50
Localisation: Pas de Calais
Sexe: M
Nombre de fiches: 6
Challenges: 0

Re: Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

Messagepar bidib » Mar 18 Fév 2014 08:22

J'ai lu ce livre d'un seul souffle et pourtant...
Heureusement que je n'avais pas lu la quatrième de couverture !! Voilà une histoire comme je ne les aimes pas. L'amour absolu, le premier amour jamais oublié et gna gna gna... J'ai horreur de ça. Je ne sais pas comment Murakami si prends, mais il arrive à me faire aimer des livres qui racontent des histoires qui m’intéressent pas. Je n'ai pas aimé l'histoire, qui somme toute est très banale, j'ai encore moins aimé les personnages qui me sont particulièrement antipathiques. Et pourtant, j'ai aimé lire ce livre. Murakami a une écriture assez envoûtante, on est très vite pris au piège et on ne peut se résoudre à fermer le livre qu'une fois fini.
Image
bidib
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 119
Âge: 38
Inscription: Lun 10 Déc 2012 10:14
Sexe: F
Nombre de fiches: 15
Challenges: 19


Retourner vers Littérature

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun shôjo-addict enregistré et 0 invités

cron