150 views 7 comments

Test : le jeu Eldarya, une romance qui s’inspire du shôjo ?

by on26 avril 2017
 

Dans le cadre de la Semaine du shôjo 2017, Club Shôjo te propose un article un peu différent de ce que l’on fait habituellement : aujourd’hui, nous allons parler test de jeu de romance virtuelle, en découvrant Eldarya !

Jeu de romance ? Otome Game ?

On ne peut parler de ce jeu sans identifier clairement le type auquel il appartient. Un jeu de romance virtuelle, qu’est-ce que c’est ? Tout est dit dans le nom, un jeu de romance virtuelle est un jeu en ligne pour la plupart (pour ceux que je connais personnellement et que j’ai testé), où l’on incarne une jeune fille qui va devoir conquérir le cœur d’un beau garçon. Elle aura le choix entre plusieurs prétendants, et à au fil de l’histoire, au fil de ses actions, notre héroïne se rapprochera d’un homme en particulier pour finalement le faire tomber amoureux d’elle, et tout ce qui s’en suit.

Je ne sais pas si toi aussi ça t’a fait tilt ? Ces jeux de romances comme on les définit, me rappelle les otome games. Les otome games sont des jeux de drague, c’est quasiment la même chose je présume, bien que n’en ayant jamais joué.

Selon les choix de l’héroïne, selon la tournure des discussions, elle finira avec un homme en particulier. À noter quand même, de nombreux otome games ont été adapté en animés, les plus connus sont Hakuouki ou encore La Corda d’Oro. Amour Sucré est notamment le premier jeu dans le genre à être en français, il a rencontré un très grand succès. J’espère avoir l’occasion de tester un véritable otome game un jour !

Bienvenue dans le monde merveilleux de Eldarya

J’ai donc testé Eldarya ! Son prédécesseur est Amour Sucré, tu connais ? Eldarya et Amour Sucré sont des jeux gratuits, qui possèdent leur propre site internet. La créatrice de ces deux jeux est ChiNoMiko, c’est également elle qui dessine, bien qu’elle soit très bien entourée pour le développement du jeu dans son ensemble. On retrouve donc dans l’équipe plusieurs autres illustrateurs (qui travaillent également sur Amour Sucré), une scénariste, des développeurs et… je crois que c’est tout, mais ça fait déjà une sacré équipe !

Il ne faut pas oublier que ces jeux appartiennent au studio Beemoov, à qui l’on doit également le jeu Ma Bimbo. Ca me rajeunit pas tout ça, j’étais jeune quand je jouais à ce jeu… D’ailleurs, j’ai vu une vidéo promotionnelle circuler, le studio annonce la sortie d’un nouveau jeu qui semble être également un jeu de drague et de mystère, le Secret d’Henri.

Comment ai-je découvert ce jeu ? C’est en tombant par hasard sur la vidéo de la youtubeuse Sunsup à propos du premier épisode de Eldarya que j’ai pris connaissance de son existence. L’univers fantastique m’a donné envie de me plonger dedans pour le tester, suite à ma rupture avec Amour Sucré car j’ai fini par me lasser de ce jeu et j’aime beaucoup les garçons aux oreilles pointues.

Malheureusement, j’ai trop avancé dans le jeu Eldarya pour te partager en image le début. Comme de nombreux jeux en ligne, il faut se créer un compte pour pouvoir participer à l’aventure. Lorsque l’histoire commence, nous incarnons l’héroïne, habillée comme dans la vidéo ci-dessus. Tous les internautes jouent le même personnage, puis au fil de l’histoire, j’ai pu changer ses vêtements et accessoires (voir l’image juste en dessous).

Mon personnage actuel dans Eldarya, qui est en réalité mon avatar.

Dés le début, nous sommes dans une ambiance fantastique, avec de magnifiques décors. L’intrigue se dessine, et ça donne envie de poursuivre pour en savoir davantage. Il y a donc un poil de mystère, pour ce genre de jeu, c’est toujours bon à prendre.

Le seul bémol à l’horizon : mes points de déplacement (maana) s’utilisent beaucoup trop vite… J’ai mis beaucoup de temps pour terminer certains chapitres, car il me fallait beaucoup de points pour acheter une paire de ciseaux pour pouvoir avancer dans l’histoire, et d’autres objets encore, du coup je ne pouvais pas aller plus loin et je devais attendre le lendemain pour que mes maana se rechargent. Mais pas de panique, chaque jour, lorsque l’on se connecte sur le site internet, on gagne 50 maana !

Ce qui est propre à un jeu de drague, chose que l’on avait déjà avec Amour Sucré, ce sont les phrases que peut dire notre héroïne. Une fois que nous avons rencontré tous les apollons du jeu, nous allons découvrir que notre choix de réponse plaira davantage à l’un d’entre eux, et nous permettra de faire monter notre love-o-meter (on pourrait aussi dire « jauge d’amour »).

Mes love-o-meter ne sont pas élevés du tout… visiblement c’est Ezarel qui est le plus avancé. Flûte, j’aurais préféré Nevra >.> !

C’est de cette manière que la relation évoluera. Une mauvaise réponse, et pouf… la jauge baisse ! Je suppose qu’à la fin de l’histoire, j’aurais mon prince charmant, mais pour l’instant, je suis mal barrée !

Au fil des épisodes donc, nous sommes chargés de missions, plus ou moins longues à réaliser. Et parfois à la clef, c’est une jolie illustration qui nous attend ! J’en ai eu très peu, mais elles sont très belles, pour ça il faut cependant choisir les bonnes répliques et faire les bons choix. J’en ai loupé par mal à cause de ça, mais on peut refaire les épisodes pour avoir la chance de les avoir quand même.

C’est dommage, car si je fais ce jeu, c’est surtout pour avoir les images. J’aurais aimé que mon héroïne change aussi dans l’histoire et pas que ce soit seulement sur mon avatar. Dans Amour Sucré c’était le cas, peut-être qu’ici c’est trop compliqué à mettre en place ?

Une illustration avec Ezarel ! La toute première que j’ai reçu, elle est dans le premier épisode.

Dans Eldarya, ce qui est assez innovant, c’est que l’on peut être accompagné d’un… familier ! Qu’est-ce que c’est mignon ! Je suis tombée sur une sorte de licorne, un « bébé Sabali » comme on dit dans le jargon du jeu. Le scénario et le lexique propre à ce monde sont assez bien développés, je tire mon chapeau ! L’autre élément plutôt sympa, c’est la garde (une sorte de groupe) que va intégrer notre héroïne. Le jeu propose trois gardes, pour trois beaux gosses :

  • La garde de l’Ombre, dans laquelle on retrouve Nevra, c’est celle que j’ai intégré
  • La garde Absynthe, avec Ezarel (qui, actuellement, a pour mission de nettoyer ma chambre dans le jeu)
  • La garde Obsidienne, dirigé par Valkyon

Voici mon familier ! Je ne lui ai toujours pas trouvé de nom, une idée ?

On ne peut évidemment pas nier l’importance des inspirations prises du shôjo ! C’est sûrement l’origine de ces jeux d’ailleurs. Dans les shôjo, bien souvent, nous suivons une héroïne qui arrive dans une nouvelle école, c’est le début d’un changement pour elle. C’est également le cas des jeux de drague. Notre héroïne arrive ici dans un nouveau monde, et doit se construire, parfois, c’est l’inverse, le beau-gosse est nouveau dans l’école, et tout un mystère plane sur lui.

Le harem inversé est aussi le point important de ces jeux, et tous les beaux-gosses répondent à des stéréotypes : le bishi à lunette, le tsundere, le bon copain, etc. Je vous renvoie directement à cet article du blog qui les détaillent : les harems de shôjo passés à la loupe. Dans Eldarya, les hommes sont en quelque sorte ses gardiens, ils sont là pour l’aider et pour se moquer d’elle, la pauvre. Et enfin, comme dans beaucoup de shôjo fantastiques, nous sommes accompagnés de notre petite mascotte, qui est le familier !

Bilan du jeu ?

J’aime bien pour l’instant. Je le trouve assez attractif ! Beaucoup de choses restent encore mystérieuses pour moi, mais des détails font que j’ai envie de continuer à poursuivre l’aventure. J’espère réussir à conquérir le cœur de Nevra, même si je crois que je suis mal barrée !

Ce que j’ai beaucoup apprécié pendant la découverte de ce jeu et lorsque je jouais à Amour Sucré : le chara-design des personnages. Au début, avec Amour Sucré, je trouvais le style de dessin un peu quelconque, il ne me plaisait pas spécialement. Mais j’ai eu l’occasion de voir ce style graphique se développer, il suffit d’aller sur le blog de l’illustratrice pour voir son évolution, je trouve ça très beau !

Avec Eldarya, j’adore customiser mon héroïne, bien qu’elle ne change pas d’apparence dans le jeu en lui-même, c’est mon avatar que je peux modifier. Les vêtements sont vraiment magnifiques, plein de magie !

Ce que j’apprécie moins : le système de Maana dans Eldarya, qui empêche d’avancer correctement dans l’aventure. Chaque déplacement me coûte 10 maana, et parfois, je me déplace pour rien, et l’histoire n’avance pas plus que ça. Si je veux davantage de maana, je dois en acheter, chose que je ne fais jamais, je prends mon mal en patience.

Ce test est terminé ! Est-ce que tu joues aussi à Eldarya ? Si oui, dans quelle garde es-tu et à quel épisode ? Et si non, aimerais-tu te lancer dans l’aventure ? Tu joues à d’autres jeux similaires ? N’hésite pas à nous dire ça en commentaire ! Si jamais cela t’a plu, on envisage, pourquoi pas, de faire d’autres articles tests, ou du moins une petite mise à jour de l’avancé dans le jeu Eldarya !

comments
 
Leave a reply »

 
  • Hitomi-chan
    15 mai 2017 at 02:06

    Merci pour cet article Matou. J’aime beaucoup le jeu Eldarya j’y joue depuis quelques mois maintenant. J’espère que t’as bien avancé maintenant. Une astuce pour le manque de manna, débrouille-toi pour avoir un bon familier (De type légendaire) et envoie-le souvent en exploration. Avec les trésors qu’il te rapportera tu peux te faire un bon pactole chaque jour au marché. N’hésite pas à fixer ton propre prix pour les articles.
    Meilleur lom avec Ezarel (mon côté masochiste sans doute ^^), je le trouve tout simplement captivant, pourquoi n’a-t-il pas le même teint blanchâtre qu’Eweilin ? Pourquoi ne supporte-t-il pas qu’on le touche ? (je suis sûre que ce n’est pas uniquement parce que c’est un crétin).
    Valkyon non plus n’est pas mal même si j’ai regretté de lui avoir demandé de redécorer ma chambre au final. Il est l’archétype du mec fort et protecteur.
    Bon je vais m’arrêter là sinon je risque d’y passer la nuit et la journée suivante

    Répondre

  • 28 avril 2017 at 21:31

    J’ai commencé à jouer à Eldarya à sa sortie parce que j’aimais bien Amour Sucré 🙂 J’en avais entendu parler via la page Facebook de AS et comme ça touchait à l’univers Fantasy que j’adore… Il ne m’en a pas fallu plus ^^ J’aime bien les Otomes Games aussi ^^ Mais en ce moment, je joue surtout aux applications Shall We Date que je te conseille si tu aimes ce genre de jeux et si tu es un peu à l’aise en anglais (Ninja Assassin+, Wizardess Heart+ et Blood in Roses+ sont vraiment sympas).
    La chambre par Ezarel est très belle en tout cas, tu as de la chance 🙂 Comme je suis Absynthe, j’ai dû choisir un autre personnage (Nevra), et un replay ça coûte trop cher en maana (c’est clair que 50/j, c’est vraiment peu !). J’aime beaucoup le personnage d’Ezarel, son humour particulier, son ironie et son addiction pour le miel en font un personnage intéressant aux multiples facettes.
    J’en suis à l’épisode 12 pour le moment, j’ai arrêté parce qu’on fait les épisodes avec un garçon choisi aléatoirement, et je suis tombée sur Nevra… Alors que je voulais Ezarel x’) Penser que je vais devoir faire un replay, ça m’a énervée ^^ » Du coup je fais une petite pause, je reprendrais quand l’ep 15 sera sorti.

    Répondre

    • Matou
      8 mai 2017 at 23:46

      Merci pour ta réponse 😀 ! Je ne connais pas du tout les jeux que tu as cité, j’irais faire un petit tour à l’occasion ;). En tout cas, je ne sais pas du tout comment sera la chambre, mais au moins, ce ne sera pas une mauvaise surprise vu ce que tu me dis là ! Je me suis aussi octroyée une pause, du coup j’ai accumulé beaucoup, beaucoup de maana ! Allez, l’épisode 15 arrive bientôt ;).

      Répondre

  • 26 avril 2017 at 18:53

    J’avais joué à Amour Sucré pendant un moment et ce que j’aimais c’était changer les tenues de mon personnage. xD

    Répondre

  • 26 avril 2017 at 14:30

    Merci Matou pour le partage d’expérience. Tu donnes carrément envie ! Mais je vais résister. J’ai déjà trop de choses à faire dans mes journées. ^^
    J’ai une question qui me taraude. Depuis combien de temps as-tu commencer à jouer ?

    Répondre

    • Matou
      27 avril 2017 at 11:28

      Merci de ton commentaire ! Haha, effectivement, ne va pas te rajouter un truc en plus, même si, en soit ça ne prend pas trop de temps ! Avec que 50 maana pour se déplacer, crois moi, tu ne vas pas loin par jour !
      Pour te répondre.. je ne sais pas depuis combien de temps je joue… peut-être 2 mois ? Je dirais un mois et demi/2mois, et je suis arrivée au niveau 8 et à l’épisode 5. Sachant que pour l’instant, il y a 14 épisodes de disponibles !

      Répondre

Leave a Response