44 vues 2 commentaires

Throwback Thursday – N comme…

par le12 novembre 2020
 

Cette semaine, à l’occasion du Throwback Thursday, j’ai envie de parler d’un shôjo dont le titre commence par la lettre N : Nos précieuses confidences de Robico.

Qu’est-ce que le Throwback Thursday livresque ?

C’est un rendez-vous créé en 2016 par BettieRose Books, puis repris par Carole de Mybooks depuis avril 2019, pour permettre à chacun de partager une lecture ancienne ou plus récente, au choix, mais toujours sur un thème très vaste. Le Throwback comme son nom l’indique, invite à se replonger dans nos plus jolis souvenirs livresques. Ainsi chaque semaine, Carole fixe un thème et il faut partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème.

Sur Club Shôjo, nous ne parlerons évidemment que manga shôjo, yaoi ou josei !

Le thème de cette semaine est : N comme…

Nos précieuses confidences tome 1

Nos précieuses confidences tome 1

En m’emparant du sujet, j’ai pensé à plusieurs autres shôjo qui commencent par la lettre N : l’incontournable Nana, l’hilarant No longer heroine ou encore l’autobiographie déjantée de Hiromu Arakawa dans Nobles paysans. Ces trois séries sont excellentes ! Mais là j’ai voulu parler d’un titre assez récent, puisqu’il s’agit d’une nouveauté de 2020.

Nos précieuses confidences est une tranche de vie sympathique, dans laquelle deux adolescents confrontent leurs propres clichés et visions sur le sexe opposé. Si les questions qu’ils se posent sont assez préconçues (Pourquoi les hommes aiment les combats ? Pourquoi les mangas pour filles se ressemblent tous ?), elles donnent lieu à de vrais échanges, faits dans le respect et qui donnent matière à nous interroger. Elles nous obligent à revoir, en même temps qu’eux, ces avis très tranchés que l’on se fait à propos des genres.

J’apprécie beaucoup la mise en scène et la façon dont la mangaka construit son histoire. Dans le premier tome, les scènes se déroulent principalement à l’arrêt d’une station de train. Puis dans le second volume, on retrouve nos jeunes héros assis sur un banc pendant la pause déjeuner. L’important est donc les conversations qu’ils entretiennent, les événements qu’ils vivent sont souvent relatés via des flashback.

L’action est ainsi réduite à son strict minimum, mais ce n’est pas ce qui me dérange. Le rythme est loin d’être plan-plan car l’auteure sait doser sa narration. Et, quoi de mieux qu’un récit de vie quotidienne pour se poser tranquillement, dans sa bulle ?

Nos précieuses confidences, de quoi ça parle ?

Nozomi Aïzawa voue depuis longtemps un amour caché à Azuma. Un jour, elle prend son courage à deux mains et lui adresse la parole à la gare, en rentrant du lycée ! Mais la réponse d'Azuma est pour le moins déconcertante... Au-delà de leur maladresse à tous les deux, et de leur difficulté à se comprendre, le dialogue se poursuit, et peu à peu la distance semble se réduire... (source : Manga news)

commentaires
 
Répondre »

 
  • 12 novembre 2020 à 16:03

    je n’avais pas vu passer ce titre, ça l’air sympa. Merci pour la découverte, je note

    Répondre

    • 12 novembre 2020 à 16:53

      Avec plaisir ^^ La série est récente – même par rapport à la sortie japonaise – donc je ne sais pas combien il y aura de tomes. Mais en tout cas, sur les 2 que j’ai lus, j’ai passé un très bon moment.

      Répondre

Répondre