49 views 0 comments

Top 5 des personnages se travestissant le mieux

by on25 avril 2019
 

J’aime le crossdressing ! <3
Le crossdressing c’est se faire passer pour le genre opposé. C’est le terme anglais pour « travestissement ». Ce thème n’est pas rare dans les mangas, notamment dans les shôjo. Il permet de parler magnifiquement du sexisme en montrant les réactions des personnages lorsqu’ils croient avoir affaire à une femme plutôt qu’un homme ou vice-versa. Ce genre d’histoire est également fascinant dans la façon dont le travestissement reste caché, au moins durant une majorité de l’œuvre.

Je te présente ici mon top décroissant de mes crossdressings préférés ! Sont exclus la transidentité, les personnages uniquement androgynes ou les genderbendings (personnages changeant de sexe par magie ou autre).

 

05) Shizuku Ishiai (Buddy Go!)

 

Shizuku IshiaiHistoire

Shizuku Ishiai est passionnée par la danse. Malheureusement elle est trop timide pour s’y consacrer devant d’autres personnes que sa meilleure amie. Grâce à elle, Shizuku a pris l’habitude de se filmer devant une caméra et poster ses danses sur un site internet de partage de vidéos. Danses qu’elle effectue en portant une perruque et des vêtements masculins. Un jour elle se fait repérer par un label qui lui demande de former un duo avec Hayate, son rival de toujours.

Pourquoi je l’aime ?

C’est le seul manga dont je vais te parler et qui n’est pas disponible en France. Je trouve d’ailleurs ça vraiment dommage vu sa qualité.

Elle ne doit pas être reconnue par qui que ce soit la connaissant. Son déguisement contient donc une perruque. C’est suffisamment rare dans les crossdressings féminins pour être souligné. De plus, il s’agit d’une perruque noire cachant totalement ses cheveux roses donnant vraiment la sensation qu’il s’agit d’un autre personnage. On arrive à deviner qu’il s’agit d’elle uniquement grâce à ses yeux bleus profonds.

 

04) Mafuyu Kurosaki (Fight girl)

 

Mafuyu Kurosaki NatsuoHistoire

Mafuyu, cheffe d’une bande de voyous, est renvoyée de son lycée. Loin de se laisser abattre, elle voit là une occasion de devenir une lycéenne normale malgré son incompétence et son inexpérience dans ce domaine. Pas de chance ! Dans son nouveau lycée elle retrouve le délinquant qui l’a rendue ainsi. Pire, il est à présent professeur. Cette fois-ci il va la forcer à continuer de se battre et rejoindre le club des bonnes mœurs.

Pourquoi je l’aime ?

Dans Fight Girl, Mafuyu se retrouve souvent contrainte de se déguiser pour ne pas trahir son image de lycéenne normale qui ne se bat pas. Elle porte alors un masque de lapin et une perruque courte et un pantalon. Malgré le masque de lapin, c’est tellement évident que c’est elle qu’il est réellement hilarant de constater que certains tombent dans le panneau. Pour son travestissement c’est un peu moins évident, car on dirait vraiment une version masculine d’elle-même.

03) Ryuichi (baby-sitters)

 

Baby-sitters tome 16Histoire

Ryuichi et son frère Kotaro ont perdu leurs parents suite à un accident. Une femme âgée, présidente d’un lycée et ayant également perdu son fils dans ce même accident, décide alors de les prendre en charge. Cependant, en échange Ryuichi devra rejoindre son lycée et gérer le club de baby-sitting. Son temps libre est alors occupé dans la salle du club à prendre soin de Kotaro et des enfants des enseignants.

 

Pourquoi je l’aime ?

Au bout de plusieurs chapitres/tomes Ryuichi est obligé de se travestir en fille pour rassurer un père qui ne supporte pas que sa fille soit en contact avec des garçons. Et j’aime beaucoup comment il se travestit ! En tant que lecteur/lectrice on le reconnait sous son déguisement. Bizarrement il est très mignon et très crédible en tant que fille, peut-être car il a une personnalité très « féminine » (selon les critères de la société) et car il a de grands yeux. De plus, comme il reste le plus souvent en garçon, c’est comme du bonbon quand il se travestit. Et ça amène à de bonnes tranches de rire !

 

02) Fujioka Haruhi (Host Club)

Ouran Histoire

Haruhi a réussi à entrer dans un lycée privé très cher grâce à une bourse, le lycée Ouran. Elle n’a cependant pas eu les moyens de prendre l’uniforme et porte donc des habits de tous les jours. Alors qu’elle cherche un endroit tranquille pour étudier, elle tombe sur le club d’hôte du lycée qui la prennent pour un garçon. Dans le même temps, elle casse un vase à 8 millions de yens. Pour rembourser sa dette, elle est obligée, dans un premier temps, de devenir le valet des membres, puis de devenir un hôte.

Pourquoi je l’aime ?

Pour le coup, Haruhi est très particulière. Au début elle est prise pour un garçon à cause de son style très négligé. Puis, elle est forcée par les autres personnages à porter un uniforme masculin. J’adore d’ailleurs comment le premier épisode et le premier chapitre sont basés sur chacun des hôtes découvrant que Haruhi est une fille et à quel moment. De plus, elle ne se travestit vraiment pas par elle-même : ses cheveux courts viennent d’un accident avant son arrivée au lycée, ses vêtements au début de la série sont au final très neutres et son uniforme lui a été donné par les autres hôtes. En la voyant on peut même pré-supposer qu’elle est en réalité non-binaire car elle ne se préoccupe pas d’être une fille ou un garçon.

C’est pour toutes ces raisons que je l’ai mise en deuxième position !

 

01) Sôma Akito (Fruits basket)

 

Histoire

Depuis la mort de sa mère, Tohru Honda vit sous une tente dans une forêt. Forêt se révélant être sur la propriété de Shigure Sôma où vit également Yuki Soma, le garçon le plus populaire de son lycée. PAr plusieurs concours de circonstances, elle se retrouve à vivre sous le même toi qu’eux. A cette occasion, elle rencontre également Kyo Soma, venant de rentrer, ainsi que la malédiction des animaux du zodiaque pesant sur les membres de la famille Sôma.

Pourquoi je l’aime ?

Pour cette première place j’ai choisi le chef de la famille Soma, dont le secret n’est pas le même dans la version manga que dans l’anime. Si dans l’anime on découvre que Akito a une maladie mortelle, dans le manga il est révélé très tard aux lecteurs et lectrices que Akito est en réalité une femme.

Certains me diraient que ce n’était pas réellement du travestissement, mais ce serait oublier que ce concept contient une part de « on se fait passer pour le genre opposé ». C’est le cas pour Akito, bien que ça ait été surtout caché aux lecteurs et lectrices comme à Tohru. De plus, les autorités de la maison ont poussé Akito à cacher qu’elle était une fille car tous les autres maudits du dieu étaient des hommes. Elle est d’ailleurs un des indices que la malédiction s’affaiblit.

Et en fait j’adore vraiment cette révélation ! Vraiment rien au début ne permettait de comprendre son véritable genre sans pour autant le contredire. En plus personne ne s’en formalise. Tohru ne change même pas d’attitude, si ce n’est une plus forte envie de l’aider. C’est pour cela que Akito est n°1 dans mon top des meilleurs crosdressings.

 

 

Le crossdressing dans son ensemble permet une bonne compréhension des positions genrées dans la société et à quel point elles ne sont pas naturelles. Et c’est pour ça que je les adore ! Et toi, quels sont tes crossdressings préférés ?

Be the first to comment!
 
Leave a reply »

 

    Leave a Response